La langue française

Onques

Sommaire

  • Définitions du mot onques
  • Étymologie de « onques »
  • Phonétique de « onques »
  • Citations contenant le mot « onques »
  • Traductions du mot « onques »

Définitions du mot onques

Wiktionnaire

Adverbe

onques \ɔ̃k\

  1. (Vieilli) (Forme négative) Jamais. Note d’usage : Utilisé avec ne.
    • On ne vit onques un si méchant homme.
    • Il n’en fut onques de plus maladroit.
    • Onques ne vit-on indien s’esbaudir.

Adverbe

onques \Prononciation ?\

  1. Jamais, un jour, une fois.
    • Si onques tu uz pitié de moy [...]. — (Louise Labé, Débat de Folie et d’Amour, Discours III, 1555, Durand et Perrin éditeurs)
    • Se j’onques fis en cest siecle vivant — (Raimbert de Paris, La Chevalerie Ogier de Danemarche, XIIe siècle, Joseph Barrois éditeur, vers 10972)
    • Bataille averez, unkes mais tel ne fut. — (Turoldus, La Chanson de Roland, circa 1000, édition de Léon Gautier, laisse 82)
      Vous aurez bataille, bataille comme il n’y en eut jamais.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ONQUES. adv. de temps
. Jamais. On ne vit onques un si méchant homme. Il n'en fut onques de plus maladroit. Il est vieux et ne s'emploie guère qu'avec une nuance d'ironie.

Littré (1872-1877)

ONQUES (on-k') adv.
  • Voy. ONC au Dictionnaire.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « onques »

(1160) Du latin umquam (« un jour, quelquefois »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « onques »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
onques ɔ̃k

Citations contenant le mot « onques »

  • Anonymes : Helas, l’avoye je desservy ; Tant est mignonne ; J’ay pris amours ; Escu d’ennuy ; Henri Phlippet ; J’ay des semblans ; Ravi d’amours, despourveu de bon sens ; Tousdis vous voit. Johannes Ockeghem (c. 1410-1497) : Ma bouche rit ; Fors seullement ; D’un aultre amer. Michelet (XVe siècle) : S’il advient que mon dueil me tue. Gilles Binchois (c. 1400-1460) ou Guillaume Du Fay (1397-1474) : Je ne vis onques la pareille. Gilles Mureau (c. 1450-1512) : Je ne fays plus. Solazzo Ensemble, direction : Anna Danilevskaia. 1 CD Passacaille / Ambronay. Enregistré à Antwerpen, Belgique en janvier 2019. Notice en anglais, allemand et français. Durée : 62:02 , Le Sollazzo Ensemble, pionnier avec un Chansonnier du XVe siècle « À Emporter « ResMusica
  • Le manuscrit de ce recueil de chansons, ou ''chansonnier'', a été exhumé en 2015, à Louvain. Le propriétaire en étant inconnu, on l'a dénommé ''Leuven Chansonnier'', du lieu de sa découverte. Il se compose de 50 morceaux, dont une pièce religieuse en latin suivie de 49 chansons en français. Celles-ci sont bâties sur le schéma d'un refrain qui émaille plusieurs strophes. Certaines d'entre elles ont pu être attribuées à des maîtres flamands du XVème. Ainsi de Johannes Ockeghem (c.1410-1497). Comme ''Ma bouche rit'', morceau intimiste où la voix de soprano est accompagnée de la seule vielle. Ou ''Fors seullement'' (épargne seulement), lamento à trois voix, d'abord a capella, que rejoint discrètement la vielle. De Gilles Binchois (c.1400-1460), voire de Guillaume Du Fay (1397-1474), la chanson '' Je ne vis onques la pareille'' (Je n'ai jamais vu votre égal) voit le petit ensemble instrumental mené par la flûte traversière. Ou cette pièce d'un certain Michelet ''S'il advient que mon dueil [chagrin] me tue'' : introduit par la flûte, ce chant de tristesse connaît une certaine animation avec l'entrée de la voix de soprano. Gilles Mureau (c.1450-1512) offre un chant résolument polyphonique avec ''Je ne fays plus'' (Je ne fais plus). , CD : le Chansonnier de Louvain - ON mag
  • Il est à noter que la Loi n° 66-48 du 3 juin 1966, relative à l’abstention délictueuse puni de cinq ans d’emprisonnement et dix mille dinars d’amende quoiqu’onques, pouvant empêcher par son action immédiate, sans risque pour lui ou pour les tiers, soit un fait qualifié crime, soit un délit contre l’intégrité corporelle de la personne, s’abstient volontairement de le faire. Réalités Online, Décès d'Adam: les témoins devraient être jugés pour non assistance à personne en danger | Réalités Online

Traductions du mot « onques »

Langue Traduction
Anglais onques
Espagnol onques
Italien onques
Allemand onques
Chinois que
Arabe onques
Portugais onques
Russe onques
Japonais オンク
Basque onques
Corse onques
Source : Google Translate API
Partager