La langue française

Onc

Sommaire

  • Définitions du mot onc
  • Étymologie de « onc »
  • Phonétique de « onc »
  • Citations contenant le mot « onc »
  • Traductions du mot « onc »
  • Synonymes de « onc »

Définitions du mot onc

Trésor de la Langue Française informatisé

ONC, ON(C)QUES,(ONQUES, ONCQUES) adv.

Vx, littér. ou p. plaisant.
A. − [Avec une valeur positive] Un jour, à quelque moment. Le temps au brouillard et aux plus damnées tristesses qui furent oncques (Barb. d'Aurev.,Memor. 2,1838, p.379):
1. ... nous avons remarqué, entre autres, cette comtesse de Laborne, femme passionnée, s'il en fut oncques, aimante, et dont l'amour touche à la haine. Balzac,OEuvres div.,t. 1, 1830, p.443.
B. − [Avec une valeur négative, servant, avec ne, à former une négation de temps] Jamais, à aucun moment. Le diable sait où il disparut, en Belgique probablement. Mais onques, nul ne l'a revu, sur le bitume du boulevard (Bourges,Crépusc. dieux,1884, p.303).On croit que le loup la mangea car on ne la revit oncques plus (A. France,Barbe-Bleue,1909, p.23):
2. Il ne venait jamais sans apporter quelque plat de poisson ou de gibier, qu'il fricotait lui-même comme onc chef de grande maison ne sut jamais cuisiner. E. de Goncourt,Élisa,1877, p.63.
Prononc. et Orth.: [ɔ ̃:k]. Ac. 1694: onc; 1718-1878: onc ou onques; 1935: onques; Littré, DG: onc ou onques; Rob., Lar. Lang. fr.: onc, oncques, onques. Prop. Catach-Golf. Orth. Lexicogr. 1971, p.207: onque. Étymol. et Hist. Adv. de temps A. Empl. avec nég. 1. «jamais» négatif; verbe au prétérit ca 881 non ... omque (Ste Eulalie, 9 ds Henry Chrestomathie, p.3: Niule cose non la pouret omque pleier La polle sempre non amast lo Deo menestier); fin xes. unque non (Passion, éd. D'Arco Silvio Avalle, 9: Peccad negun unque non fiz); ca 1050 unc ... ne (St Alexis, éd. Chr. Storey, 140); ca 1100 unches mais ... ne (Roland, éd. J. Bédier, 1461); 2. empl. comme nég. totale au sens de «ne ... pas du tout; ne ... absolument pas» ca 1100 unc ne (Roland, 1769: Unc ne sunast, se ne fust cumbatant); id. ne ... unkes (ibid., 2495: Icele nuit n'unt unkes escalguaite). B. Empl. sans nég. «à quelque moment que ce soit, jamais» ca 1100 dans une phrase interr. dir. (Roland, 2292: Culvert paien, cum fus unkes si os Que me saisis...?); ca 1160 interr. indir. (Eneas, 347 ds T.-L.: Ne sai se onkes i ot blé); ca 1175 hyp. (Benoît de Ste-Maure, Chronique des ducs de Normandie, 11865, ibid.: od le trenchant de m'espee Li ai dreit fait, s'onc li mesfis); 1174-87 dans une phrase de forme affirm. mais de sens implicitement nég.: après un compar. suivi de que (Chrétien de Troyes, Perceval, éd. F. Lecoy, 7914: Artus, comant se contient ore? Mialz qu'il ne fist onques ancore). Mot qualifié de ,,vieux et burlesque`` dep. Fur. 1690. Du lat. umquam «un jour, quelquefois», empl. dans des phrases nég., des prop. interr. ou cond.: non umquam «jamais», nihil umquam, nemo umquam; si umquam, des phrases de forme affirm. mais nég. de sens, notamment après un compar. suivi de quam. Cf., issu de numquam (ne-umquam) adv. de temps «jamais», également empl. comme nég. totale au sens de «pas du tout», l'a. fr. nonque «jamais» (842, Serments de Strasbourg ds Henry Chrestomathie, p.2, 7; ca 881 Ste Eulalie, 13, ibid., p.3). Fréq. abs. littér.: 45.

Wiktionnaire

Adverbe

onc \ɔ̃k\

  1. (Désuet) Variante orthographique de onques.

Adverbe

onc \Prononciation ?\

  1. Variante de onques.
    • Onc n’en perdis virginité — (Vie de sainte Marie l’Égyptienne, ms. 23112 de la BnF, f. 337v. a.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ONC (onk ou on-k') adv.
  • 1Jamais. Vîtes-vous onc un plus hardi hâbleur ? Valets aussi bas, aussi rampants que furent onques leurs pères, Courier, Aux âmes dévotes.
  • 2Avec la négation, il a le sens négatif. Eusses-tu plus de feu… Que Jodelle n'eut onc, Desportes ni Ronsard, Régnier, Sat. IV. Onc il ne fut plus forte dupe Que ce vieillard, bon homme au demeurant, La Fontaine, Coc. Et onques depuis il n'y eut plus là-dessus la plus légère difficulté, Saint-Simon, 1, 29.

HISTORIQUE

Xe s. Ne ule chose non la pouret [pouvait] omque pleier, Eulalie.

XIIe s. Tenez mon haume, unches meillor ne vi, Ch. de Rol. XLVIII.

XIIe s. Bataille auront, onque mais tel ne fut, Ronc. p. 45. Ainc nel sonast [le cor], se ne fust besoin grant, ib. p. 84. Pese moi [il me pèse, je suis fâché] quand [je] fui onques en son ostel nourris, Puisqu'estre me convient ses mortex enemis [son mortel ennemi], Sax. XXVI.

XIIIe s. Cil qui onques mais ne l'avoient veue [Constantinople] ne cuidoient mie que si riche cité peüst avoir en tout le monde, Villehardouin, LXI. L'eure soit beneoite que je onques vous vi, Berte, LIX. Ainc de tel traïson n'oït mais parler nuls, ib. XXIV. Après refu portrete envie, Qui ne rist oncques en sa vie, N'oncques de riens ne s'esjoï, S'ele ne vit, ou s'el n'oï Aucun grand domage retrere, la Rose, 236.

XVe s. Là lui furent recordés [à Hue le Dépensier] tous ses faits par escrit, qu'oncques ne dit rien à l'encontre, Froissart, I, I, 24.

XVIe s. Le moyne ne faillit oncques à s'esveiller avant la minuict, tant il estoit habitué à l'heure des matines, Rabelais, Garg. I, 41. La plus forte bataille que les Grecs aient oncques donnée, Montaigne, I, 19.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « onc »

Provenç. anc, oncas ; anc. catal. anc, unca : ital. unque, unqua : du lat. unquam, jamais, contracté de unum-quam, d'après Freund. À côté de onc l'ancien français avait ainc, par sa tendance à transformer on, un, en an ou ain.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « onc »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
onc ɔ̃k

Citations contenant le mot « onc »

  • Le président mexicain a donc déclaré qu’il ne répéterait pas les erreurs des administrations précédentes qui n’ont pas réussi à contenir la violence des cartels et “ont permis au trafic de drogue de se développer”, rapporte La Razon. Fin 2006, l’ancien président, Felipe Calderón (2006-2012), avait lancé une campagne de répression contre les gangs. Courrier international, Le président du Mexique refuse de déclarer la guerre aux cartels
  • Le président mexicain a donc déclaré qu’il ne répéterait pas les erreurs des administrations précédentes qui n’ont pas réussi à contenir la violence des cartels et “ont permis au trafic de drogue de se développer”, rapporte La Razon. Fin 2006, l’ancien président, Felipe Calderón (2006-2012), avait lancé une campagne de répression contre les gangs. La Prensa Francesa, Dossier - Le président du Mexique refuse de déclarer la guerre aux cartels ! (Vídeo) - La Prensa Francesa
  • Le volet « hors divorce » est d’ailleurs le plus important en terme de volumétrie. En 2018, sur les quelques 300 000 procédures initiées devant le JAF, plus de la moitié concernaient des cas hors divorce. De la réévaluation de la pension alimentaire à la fixation de la résidence de l’enfant, en passant par la fixation de l’autorité parentale, voire de son retrait. Le spectre des compétences est en effet très large. La réforme initiée par la loi de programmation prévoit de faire du divorce une procédure écrite de bout en bout mais jusqu’à la publication des décrets annoncés pour la fin d’année, la procédure est toujours en deux temps : orale jusqu’à l’ONC, et écrite dès l’assignation en divorce ou pour le changement de prénom. L’avocat devient donc obligatoire à ce stade. , Juge aux affaires familiales : « pour faire du qualitatif, il faut prendre le temps » - Mariage - Divorce - Couple | Dalloz Actualité
  • Parmi les proto-oncogènes se trouvent notamment : Futura, Définition | Proto-oncogène | Futura Santé
  • Est-ce l’injection verte, décroissante et malthusienne, qui, chez lui, corrode le métal d’une espérance collective? Ou est-ce le temps qui fuit, les amis qui tombent, les maladies qui menacent, qui aiguisent les angoisses de ce guetteur d’aubes qui se refuse à prendre sa retraite? A moins que ce lecteur de Grossman, Kafka, et Borges, que cet hispanisant qui conseilla la Banque centrale du Pérou craigne de devoir renoncer à l’une de ses envies les plus chères, négligée en chemin : le roman. Libération.fr, Bernard Maris, quand Onc' Bernard faisait sauter la banque - Libération
  • La prestation compensatoire peut aussi se faire par abandon d’un bien, d’un droit viager ou d’un usufruit étant précisé que si le bien concerné est un bien propre (personnel) de l’époux débiteur qu’il a reçu par donation ou héritage, il faut son accord (article 274 - 2° du code civil) Village de la Justice, La prestation compensatoire, règles et difficultés récurrentes. Par Brigitte Bogucki, Avocate.

Traductions du mot « onc »

Langue Traduction
Anglais onc
Espagnol onc
Italien onc
Allemand onc
Chinois c
Arabe أون سي
Portugais onc
Russe онк
Japonais onc
Basque onc
Corse onc
Source : Google Translate API

Synonymes de « onc »

Source : synonymes de onc sur lebonsynonyme.fr
Partager