La langue française

Omoplate

Sommaire

  • Définitions du mot omoplate
  • Étymologie de « omoplate »
  • Phonétique de « omoplate »
  • Citations contenant le mot « omoplate »
  • Images d'illustration du mot « omoplate »
  • Traductions du mot « omoplate »

Définitions du mot « omoplate »

Trésor de la Langue Française informatisé

OMOPLATE, subst. fém.

A. − ANATOMIE
1. [Chez l'homme] Os de chaque épaule, aplati, mince et triangulaire, formant avec la clavicule la ceinture scapulaire et comprenant deux faces (la face postérieure est partagée par une saillie nommée épine de l'omoplate), trois bords (sur le bord supérieur se trouve l'apophyse caracoïde) et trois angles (l'angle supérieur présente une cavité où vient s'articuler la tête de l'humérus). Synon. sav. scapulum.Le membre supérieur est monté sur une plaque mobile, l'omoplate, tandis que la ceinture osseuse, à laquelle s'articule le membre inférieur, est tout à fait rigide et fixe (Carrel, L'Homme, 1935, p.112):
1. Chez l'homme, solidement agrafé par la clavicule à notre épaule et à la plaque triangulaire de l'omoplate, le bras est un instrument universel, un assemblage puissant et souple de leviers, de poulies et de ligaments, une réduction mécanique de toutes les possibilités de notre personne, qui allonge notre intelligence et notre sensibilité et lui permet domination et entreprise sur la matière. Claudel, Poète regarde Croix, 1938, p.111.
Loc. fig., fam. et vieillie. Scier l'omoplate (de qqn). L'exaspérer en se montrant trop insistant. Synon. scier le dos*, casser les pieds*.Josépha me scie l'omoplate avec ses tableaux, répondit Carabine, et j'en veux avoir de plus beaux que les siens (Balzac, Cous. Bette, 1846, p.371).
2. [Chez certains animaux] Os de l'épaule dont la conformation varie avec chaque espèce. Le corps de l'omoplate s'allonge dans le hérisson, et encore beaucoup plus dans la taupe, dans laquelle il ressemble à un os long, et n'a de vestige d'épine que vers le tranchant postérieur et au-devant du tubercule qui tient lieu d'acromion (Cuvier, Anat. comp., t.3, 1805, p.244).
B. − P. méton., lang. cour. Partie saillante du dos qui recouvre chacune des omoplates. Il souffrait d'un point douloureux entre les omoplates (Martin du G., Thib., Épil., 1940, p.774):
2. J'ai été au bal (...). J'y ai vu des fillettes en robe bleue ou en robes blanches, des épaules couvertes de boutons, des omoplates saillantes, des mines de lapin, de belette, de fouine... Flaub., Souv., 1841, p.79.
Prononc. et Orth.: [ɔmɔplat]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Vers 1370 homoplate «os triangulaire, appliqué sur la partie postérieure et supérieure du thorax» (Gui de Chauliac, La Grande Chirurgie ds Sigurs, p.68); 1532 omoplate (Rabelais, Pantagruel, éd. V. L. Saulnier, p.78, ligne 85); 2. 1680 «plat de l'épaule» (Rich.). Empr. au gr. ω ̓ μ ο π λ α ́ τ η «id.», comp. de ω ̓ μ ο- (v. omo-hyoïdien) et de π λ α ́ τ η «objet plat». Fréq. abs. littér.: 231. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 702, b) 277; xxes.: a) 98, b) 174.

Wiktionnaire

Nom commun

omoplate \ɔ.mɔ.plat\ féminin

  1. (Anatomie) Os large, mince et triangulaire, qui forme la partie postérieure de l’épaule et auquel s’articule l’os du bras.
    • Le dégraissage, réalisé dans les années 1990, est insuffisant : les os suintent de graisse brune à l’odeur rance. Les vertèbres, côtes et omoplates sont les plus touchées. — (Gwenaël Lemoine et Élodie Guilminot, La problématique du dégraissage des squelettes, La Lettre de l’OCIM n°122, 2009.)
    • Lors des banquets, des déjeuners ou des dîners de fête, il était d’usage que le convive qui recevait l’omoplate de la bête égorgée regarde à l’intérieur de l’os ; il y voyait à distance ceux qu’il désirait voir, ou comprenait à sa façon ce qu’il se passait chez lui ou chez quelqu’un d’autre dont il désirait avoir des nouvelles. — (Mathieu Tillier, Monica Balda et Muhammad Alî Abduh, Contes et histoires du Yémen, Arabian Humanities n°9, 2001.)
  2. (Familier) Plat de l’épaule.
    • Les Indiennes offrent leurs puissants bras nus, des surfaces brunes et élastiques de chair entre leur jupe et le corselet étroit qui bande leurs omoplates et leurs seins. — (Paul Nizan, Aden Arabie, chap. IX, Rieder, 1932 ; Maspéro, 1960)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

OMOPLATE. n. f.
T. d'Anatomie. Os large, mince et triangulaire, qui forme la partie postérieure de l'épaule et auquel s'articule l'os du bras. Il se dit familièrement du Plat de l'épaule. Il lui a donné un coup sur l'omoplate.

Littré (1872-1877)

OMOPLATE (o-mo-pla-t') s. f.
  • 1Os large, mince et triangulaire, situé à la face dorsale du thorax, et formant la partie postérieure des épaules.

    Terme de commerce. Les os minces de l'épaule des moutons.

  • 2 Familièrement. Le plat de l'épaule. Avant que sur sa joue ou sur son omoplate Des rois et des héros les grands noms soient vengés, Voltaire, Ép. 104. Je fus connu, mais par mon infamie, Comme un gredin que la main de Thémis A diapré de nobles fleurs de lis Par un fer chaud gravé sur l'omoplate, Voltaire, le Pauvre diable.

HISTORIQUE

XVIe s. Ladite omoplate a une base, une teste et une espine, Paré, IV, 19.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

OMOPLATE, s. f. (Anat.) ce mot est grec, il vient de ὠμος, épaule, & πλατύς, large. Les omoplates sont des os larges & minces, qui sont situés de chaque côté à la partie postérieure de la poitrine, & qui sont couchés sur les vraies côtes, depuis la seconde jusqu’à la sixieme.

Les omoplates dans leur figure représentent un triangle inégal, large par en-haut, étroit par en-bas, ou, pour mieux dire, une pyramide renversée. Leur surface intérieure est cave, & le muscle sous scapulaire s’y trouve logé ; ce qui lui permet de mieux s’appliquer sur les côtes qui sont convexes. Les omoplates sont aussi convexes en-dehors, & plus épaisses en leurs bords antérieurs & postérieurs, qu’au milieu où elles sont minces.

Le bord de l’omoplate, qui est le plus proche des vertèbres, ou sa partie postérieure, se nomme sa base, laquelle se termine par deux angles, l’un appellé supérieur, & l’autre inférieur. Les parties qui viennent de ces angles vers son cou sont nommées les côtes de l’omoplate, que l’on distingue aussi en supérieure & en inférieure ; la supérieure est la plus courte & la plus mince ; l’inférieure est la plus longue & la plus épaisse, & elle regarde vers le devant. Tous les bords de l’omoplate ont des levres extérieures, intérieures & moyennes.

Cet os a trois apophyses : la premiere & la plus longue s’appelle l’épine, à cause de son éminence considérable ; elle traverse la partie postérieure & la plus large de l’omoplate. L’extrémité de cette épine, qui est large & plate, & qui est articulée avec la clavicule, se nomme acromion, à cause qu’elle ressemble à une ancre ; elle empêche que l’os du bras ne se déplace vers le haut. A chaque côté de cette longue apophyse, il y a deux cavités : l’une au-dessus, qui se nomme sus-épineuse, & l’autre au-dessous, qu’on appelle sous-épineuse. Ces cavités contiennent deux muscles, qui servent au mouvement du bras, & qui empruntent chacun leur nom de leur situation ; l’un est appellé sus-épineux, & l’autre sous-épineux.

Il faut encore observer à l’omoplate deux échancrures : l’une se trouve entre le coude, l’omoplate & l’acromion ; & l’autre entre la côte supérieure & l’apophyse coracoïde. Elles servent l’un & l’autre au passage des vaisseaux.

La seconde apophyse de l’omoplate s’étend depuis la partie supérieure de son cou, jusqu’à la tête de l’os du bras ; elle s’appelle coracoïde, parce qu’elle ressemble par sa courbure au bec d’un corbeau. Cette apophyse empêche que la dislocation de l’os du bras ne se fasse plus souvent en devant.

La troisieme apophyse de l’omoplate est appellée son cou : elle est plus courte & plus épaisse que les autres ; sa situation est à la partie supérieure & latérale de l’omoplate du côté du bras, & elle finit par une cavité plate, que l’on nomme glénoïde. Cette cavité est recouverte d’un cartilage lisse & poli, ce qui rend le mouvement du bras plus facile. Immédiatement derriere la cavité, cette apophyse est plus étroite, & s’appelle le cou.

Cette cavité plate est entourée d’un cercle cartilagineux, qui la rend plus profonde, & plus en état, par conséquent, de recevoir la tête de l’os du bras ; mais comme la tête qui s’y articule est fort grosse, il est à-propos d’observer que la plus grande partie de la cavité est formée par le ligament qui entoure l’articulation, & qui la retient dans sa cavité.

Il s’ensuit de-là que la dislocation du bras, qui se fait presque toujours vers la partie inférieure de la jointure de l’épaule, peut arriver sans qu’il s’y fasse une grande violence ; mais aussi cette structure favorise beaucoup le mouvement des bras, qui n’auroit pas été si libre en tout sens, si la cavité qui reçoit la tête de l’humerus, avoit été aussi profonde que celle qui est à l’os innominé, destinée à recevoir la tête de l’os de la cuisse. Il faut remarquer que l’os du bras ne se luxe jamais que quand il est écarté de la poitrine.

L’omoplate est seulement articulé avec les clavicules par le moyen de l’acromion, de sorte qu’elle semble comme nager sur les côtes, sur lesquelles elle est tenue comme suspendue par le moyen des muscles qui s’y attachent pour la mouvoir. A la surface intérieure de l’omoplate, il y a un trou plus ou moins évident, par où passe une grosse veine.

Cet os a plusieurs usages : il sert 1°. à l’articulation de la clavicule & de l’os du bras : 2°. à rendre le mouvement du bras plus dégagé & plus facile. C’est pour cela, par exemple, que lorsqu’on plie le bras en-devant, l’omoplate éloigne sa base des côtes, en se retirant un peu à côté : quand on étend le bras en arriere, elle se releve vers l’épine, en s’éloignant un peu des côtes : quand on leve le bras en haut, sa base s’éloigne & s’approche vers le côté : quand on abaisse le bras, elle se remet en son état naturel. Enfin, l’omoplate sert d’attache à plusieurs muscles, & de défense aux parties intérieures. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « omoplate »

(XVIe siècle) Du grec ancien ὠμοπλάτη, ômoplátê.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ὀμοπλάτη, de ὦμος, épaule, et πλάτη, chose plate (voy. PLAT).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « omoplate »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
omoplate ɔmɔplat

Citations contenant le mot « omoplate »

  • La chirurgie de l’épaule est difficile, en raison notamment d’une exposition limitée de l’omoplate et de sa localisation anatomique profonde. La réalité mixte apparaît comme une technologie capable d’aider les chirurgiens à réaliser leurs opérations. Un chirurgien sera théoriquement en mesure de réaliser plus précisément l’intervention qu’il aura planifiée en amont. Techniques de l'Ingénieur, Première européenne : l'implantation d'une prothèse grâce à la réalité mixte | Techniques de l'Ingénieur
  • "J'ai atterri après un saut et l'arrière a glissé sur la partie brillante de la terre, avant que l'avant ne se bloque. J'ai fait un highside et j'ai atterri sur l'épaule", raconte le pilote italien dans les colonnes de La Gazzetta dello Sport. "Ma première pensée a été que je m'étais cassé l'omoplate, puis j'ai commencé à avoir mal devant, à la base de la clavicule." myCANAL, Dovizioso prêt pour Jerez ? "Nous essayons"
  • Un policier de 30 ans a été mordu à l'omoplate ce samedi matin à Nantes alors qu'il transportait un suspect au commissariat de police. France Bleu, Nantes : il mord un policier à l'omoplate
  • Une douleur à l'omoplate peut vite devenir handicapante au quotidien ! Adrien Ezine, ostéopathe, nous propose 5 solutions pour ne plus avoir mal. Femme Actuelle, Douleur à l'omoplate : 5 conseils de l'ostéopathe : Femme Actuelle Le MAG
  • Pour remédier aux tensions dont le point de douleur se situe entre la nuque et l’omoplate, l’expert préconise de s’assoir, dos droit et de ramener le bras à l’arrière du corps tout en tournant la tête à 45 degrés. La tête est alors penchée vers l’avant, l’oreille en direction du genou. Le mouvement est accompagné par le bras libre. Il suffit de rester dans cette position durant trente à soixante secondes. , Cette astuce simple soulage les maux de tête en quelques secondes... Et sans médicament
  • De plus, « ils n’ont pas non plus de clavicule attachée à leur omoplate. Au lieu de cela, leur omoplate est attachée au reste du corps avec des muscles et non des os ». Celia a expliqué que ces deux caractéristiques uniques permettent aux félins d’être très flexibles. ipnoze, Des gens ont surpris leurs chats en train de dormir ensemble dans les positions les plus étranges | ipnoze

Images d'illustration du mot « omoplate »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « omoplate »

Langue Traduction
Anglais scapula
Espagnol escápula
Italien scapola
Allemand schulterblatt
Chinois 肩cap骨
Arabe الكتف
Portugais omoplata
Russe лопатка
Japonais 肩甲骨
Basque scapula
Corse scapula
Source : Google Translate API
Partager