La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « offensable »

Offensable

Définitions de « offensable »

Trésor de la Langue Française informatisé

Offensable, adj.Qui s'offense facilement. Faure (...) est si offensable, que je ne puis jamais lui parler avec abandon (Stendhal,Journal,1811, p.296).Je me considère comme n'ayant rien reçu, je ne suis point offensé, ni offensable, mais je n'ai pas été invité, je ne le suis pas (Hugo,Corresp.,1866, p.451). [ɔfɑ ̃sabl]. 1resattest. 1530 «qui peut être offensé, blessé» (Contredictz de Songecreux, fo157 vods Gdf.), de nouv. 1811 (Stendhal, loc. cit.); de offenser, suff. -able*. Cf. le m. fr. offenssable «offensif» (Enq., Bourges, xives., Arch. J 1034, pièce 44 ds Gdf.), ex. répertorié par Guérin 1892) −xvies. ds Gdf.

Wiktionnaire

Adjectif - français

offensable \ɔ.fɑ̃.sabl\ masculin et féminin identiques

  1. (Désuet) Susceptible d’être attaqué physiquement.
    • Le dessus [du bouclier] estoit couvert de peau de veau, ou de chevreul, ou d’autre telle façon de beste : tout le tour avoit un cercle de fer pour estre moins offensable. — (Anonyme, Institution de la discipline militaire au royaume de France, Macé Bonhome, Lyon, 1559, page 45)
    • [...] mais l’estomach en a deux [taies] pour trois utilités: à fin que son action soit meilleure & plus affectueuse, à fin qu’il soit moins offensable & à fin qu’il soit plus dense, & espois. — (Claude Galien, De l’usage des parties du corps humain, livre XVII, René Ruelle, Paris, 1608, pages 303-304)
  2. Susceptible d’être offensé moralement.
    • Quant à votre deuxième argument, au sujet de la dualité du mal et du bien, qui règne sur terre, vous devez sentir que l’homme n’est nullement responsable devant Dieu, ce qui serait supposer Dieu offensable et susceptible de vengeance. — (Louis-Alphonse Cahagnet, Lumière des morts ou Études magnétiques, philosophiques, et spiritualistes, Germer Baillière, Paris, 1851, page 294)
    • Il s’agit de mon fils, et c’est dans mon fils que je me sens atteint. Quant à moi, je ne suis pas offensé, ni offensable. — (Victor Hugo, lettre à Louis Blanc du 11 octobre 1863)
    • J’ai vu un chat — l’amour-propre du chat est très offensable et très sensible au rire humain —, j’ai vu un chat être objet de rire parce qu’il avait manqué une mouche sur laquelle il sautait à la vitre. — (Étienne Souriau, Le sens artistique des animaux, Hachette, 1965)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « offensable »

(XVIe siècle) Dérivé de offenser, avec le suffixe -able.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « offensable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
offensable ɔfɑ̃sabl

Citations contenant le mot « offensable »

  • Il faut aussi choisir des figurants de toutes sortes (âges, sexes, races…) pour ne pas offenser les plus facilement offensables et terminer avec humour, comme avec des personnes toutes sales parce qu’elles auraient cajolé le même bonhomme sympathiquement crotté. Beauce Média, Un câlin mon coquin? - Beauce Média
  • Cela aussi a affaire avec la vitesse. Car ils répondent très rapidement. Sans penser d’abord, peut-être. Là encore c’est un phénomène mondial. Nous sommes devenus beaucoup plus sensibles, susceptibles, plus offensables que par le passé. C’est devenu très dur de faire des blagues aux dépens des autres. Ce genre de déclin est normal, je le crains. Sur ce cas concret, je ne connais pas vraiment les détails, mais je choisirais probablement de résister. Vous avez une presse libre, vous devriez pouvoir tout écrire. Bien sûr, il est important de traiter les gens de façon respectueuse. Si vous respectez les gens vous pouvez dire ce que vous voulez. lexpress.mu, Thomas Hylland Eriksen: «Le défi de Maurice maintenant c’est de ralentir» | lexpress.mu
  • Je me rends compte combien l’oreille est un organe plus facilement offensable que l’oeil. Autant l’oeil des gens s’est habitue � l’art moderne, autant l’oreille reste irremediablement attachee � la tonalite, support stable et rassurant. Je vois des "comedies musicales operatiques" telles le Fantome de l’Opera ou les Miserables tenir depuis 20 ans � Londres et Broadway, non stop. N’est-ce pas aussi parce que ces oeuvres sont musicalement accessibles � des gens qui n’ont pas de connaissances scientifiques et analytiques en musique ? Berg est quasiment le seul compositeur "moderne" (et encore, ses oeuvres ont 80 ans...) � etre reste "au repertoire". Tous les autres creent un opera qui tombe quasi-immediatement dans l’oubli. "The Tempest" de Ades tient encore un peu. Mais rien � voir avec les oeuvres du 19e, qui enthousiasmaient le public meme "populaire". Il faudrait revenir � des oeuvres plus accessibles, plus tonales. Je sais bien que ca va a l’encontre du principe d’evolution. Encore que, apres l’atonalite et le serialisme, qu’est ce qui reste a trouver ? De la musique sans notes ? Sans musique ? Tant de compositeurs refusent la tonalite, car ils la considerent comme une regression, et ceux qui y cedent se voient couvrir d’injures telles que : "ils regressent au point d’en revenir a composer comme Schubert". Pauvre Schubert. Dans son genie, il ne meritait pas d’etre vu comme un archaique aux yeux des pourfendeurs de la tonalite. Si le public aime la tonalite, pourquoi ne pas la lui rendre ? Est-ce si honteux de revenir aux principes qui nous ont donne 400 ans de musique ? , Le repertoire du baryton vers 1870 - vocalises.net

Traductions du mot « offensable »

Langue Traduction
Anglais offensive
Espagnol ofensiva
Italien offensivo
Allemand beleidigend
Chinois 进攻
Arabe هجومي
Portugais ofensiva
Russe наступление
Japonais 攻撃
Basque iraingarria
Corse offensiva
Source : Google Translate API

Synonymes de « offensable »

Source : synonymes de offensable sur lebonsynonyme.fr

Offensable

Retour au sommaire ➦

Partager