La langue française

Nouvelleté

Sommaire

  • Définitions du mot nouvelleté
  • Étymologie de « nouvelleté »
  • Phonétique de « nouvelleté »
  • Images d'illustration du mot « nouvelleté »
  • Traductions du mot « nouvelleté »

Définitions du mot « nouvelleté »

Trésor de la Langue Française informatisé

Nouvelleté, subst. fém.,vx, synon.a) Caractère de ce qui est nouveau. Je me gronde moi-même depuis deux mois, depuis que j'ai digéré la nouvelleté de ma position, pour entreprendre un travail quelconque (Stendhal,Souv. égotisme, 1832, p.5).Je ne veux pas me souvenir, répondit-il. (...) C'est du parfait oubli d'hier que je crée la nouvelleté de chaque heure (Gide,Immor., 1902, p.436).b) P. méton. Chose nouvelle. Il [Charles de Valois] allait, pour peu qu'on lui en donnât les moyens, faire supprimer toutes les «nouvelletés» introduites par Marigny (Druon,Reine étranglée, 1955, p.126).

Trésor de la Langue Française informatisé

Nouvelleté, subst. fém.,vx, synon.a) Caractère de ce qui est nouveau. Je me gronde moi-même depuis deux mois, depuis que j'ai digéré la nouvelleté de ma position, pour entreprendre un travail quelconque (Stendhal,Souv. égotisme, 1832, p.5).Je ne veux pas me souvenir, répondit-il. (...) C'est du parfait oubli d'hier que je crée la nouvelleté de chaque heure (Gide,Immor., 1902, p.436).b) P. méton. Chose nouvelle. Il [Charles de Valois] allait, pour peu qu'on lui en donnât les moyens, faire supprimer toutes les «nouvelletés» introduites par Marigny (Druon,Reine étranglée, 1955, p.126).

Wiktionnaire

Nom commun

nouvelleté \Prononciation ?\ féminin

  1. (Droit) Entreprise faite sur le possesseur d’un héritage.
    • Je m’en vais former complainte pour ce trouble, et te faire appeler en cas de saisine et de nouvelleté. — (Francion, liv. VIII, p. 344)
    • Devant les laboureurs rassemblés, le greffier lut un écrit aux termes duquel le tribunal de monseigneur pouvait connaître leur complainte (les cas de nouvelleté où les clercs étaient défendeurs relevant des tribunaux ecclésiastiques). — (Henri Béraud, Le Bois du templier pendu, Les Éditions de France, Paris, 1926)

Nom commun

nouvelleté \Prononciation ?\ féminin

  1. Nouveauté.
    • Le législateur des Thuriens ordonna que quiconque voudrait, ou abolir une des vieilles lois, ou en établir une nouvelle, se présenterait au peuple la corde au cou : afin que si la nouvelleté n’était approuvée d’un chacun, il fut incontinent étranglé. — (Montaigne, Essais , I, 23 – De la coutume et de ne changer aisément une loi reçue, 1595)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

NOUVELLETÉ (nou-vè-le-té) s. f.
  • Terme de jurisprudence. Entreprise faite sur le possesseur d'un héritage. Je m'en vais former complainte pour ce trouble, et te faire appeler en cas de saisine et de nouvelleté, Francion, liv. VIII, p. 344.

HISTORIQUE

XVIe s. En cas de nouvelleté, se faut bien garder de dire qu'on ait esté spolié, mais simplement troublé, ou dejetté de sa possession par force, Loysel, 750. Je dy donc que tout cet œuvre est à moy, et n'en puis estre fraudé, comme attentant nouvelleté, puisque j'ay basti en mon propre fond, et que l'edifice et les materiaux m'appartiennent, Paré, Au lecteur.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

NOUVELLETÉ, s. f. (Jurisprud.) ou cas de nouvelleté ; c’est lorsque quelqu’un trouble un autre dans la possession de quelque héritage ou droit réel, soit en l’usurpant, soit en y faisant quelque innovation qui lui peut faire préjudice.

La nouvelleté donne lieu à l’action possessoire que l’on appelle complainte, en cas de saisine & de nouvelleté. Cette action doit s’intenter dans l’an & jour du trouble : elle étoit différente de celle en cas de simple saisine ; mais cette derniere action est abolie. Voyez Complainte. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « nouvelleté »

Du moyen français nouvelleté (« nouveauté »), l’entreprise sur un possesseur étant considérée comme une nouveauté.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

 Dérivé de nouvel avec le suffixe -eté.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. novellitatem (voy. NOUVEAUTÉ), l'entreprise sur un possesseur étant considérée comme une nouveauté.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « nouvelleté »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
nouvelleté nuvɛlœte

Images d'illustration du mot « nouvelleté »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « nouvelleté »

Langue Traduction
Anglais novelty
Espagnol novedad
Italien novità
Allemand neuheit
Chinois 新颖性
Arabe بدعة
Portugais novidade
Russe новинка
Japonais ノベルティ
Basque berritasun
Corse novità
Source : Google Translate API
Partager