La langue française

Noroît, norois

Sommaire

  • Définitions du mot noroît, norois
  • Étymologie de « noroît »
  • Phonétique de « noroît »
  • Citations contenant le mot « noroît »
  • Traductions du mot « noroît »

Définitions du mot noroît, norois

Trésor de la Langue Française informatisé

NOROÎT, NOROIS, subst. masc.

MAR., région. (Ouest, Canada). Direction du nord-ouest; aire de vent correspondante. Vent de noroît. Le vent tournait au noroît (La Varende, Heur. humbles, Phoebé, 1942, p.158).
P. méton. Vent qui vient de cette direction. Sur la côte, le noroît déchaîné courbe les arbres Arrête un homme en marche (Coppée, Franc-parler I, 1894, p.270).De longs sapins solitaires qui se lancent et, les jours de norois, se balancent dans le ciel brouillé (H. Bazin, Qui j'ose aimer, 1956, p.18).
Prononc. et Orth.: [nɔ ʀwɑ], [-a]. Rob.: norois, noroît; Lar. Lang. fr.: noroît. Prop. Catach-Golf. Orth. Lexicogr. 1971, p.207: noroit. L'accent circonflexe < s de ouest; noroit: altération région. de nord-ouest (v. ce mot): [nɔ ʀwε], [-we] infra étymol. et hist. forme norouêt et rem. de Littré s.v. nord-ouest; évolution [-wε], [-we], [-wɑ], [-wa] (v.aboyer). Graph. phonét. de la prononc. région. ds France, P.Nozière, 1899, p.227: ,,une jolie brise «nord-oua». Étymol. et Hist. 1823 ``(Boiste: nord-ouest, s. m. point entre le nord et l'ouest, vent qui en vient, et Norouêt); 1869 noroit (Hugo, Homme qui rit, t.1, p.51). Var. correspondant à la prononc. région., dans l'Ouest et au Québec, de nord-ouest (v. FEW t.16, p.602b). Bbg. Néol. Marche. Cf. nord bbg.

Wiktionnaire

Nom commun

noroît \nɔ.ʁwa\ masculin (orthographe traditionnelle)

  1. (Marine) Direction nord-ouest.
    • Le 14 mars, l'île montagneuse de Mehetia était en vue dans le noroît et le lendemain au soir j'apercevais enfin les pics élevés de l'île de Tahiti. — (Alain Gerbault, À la poursuite du Soleil; t.1, de New-York à Tahiti, 1929)
  2. Vent de nord-ouest.
    • Entendre cette cloche dans la tempête, quand le noroît souffle, c’est être perdu. Pourquoi ? le voici. Si vous entendez le bruit de cette cloche, c’est que le vent vous l’apporte. Or le vent vient de l’ouest et les brisants d’Aurigny sont à l’est. Vous ne pouvez entendre la cloche que parce que vous êtes entre la bouée et les brisants. C’est sur ces brisants que le vent vous pousse. — (Victor Hugo, L’Homme qui rit,)
    • Le soir de Noël fut marqué par une tempête de noroît qui semblait vouloir effacer le souvenir d'une année dans l'ensemble calme et ensoleillée.— (Michel Tournier, Le Roi des aulnes, 1970)

Adjectif

norois \nɔ.ʁwa\ masculin

  1. Variante de norrois.

Nom commun 1

norois \nɔ.ʁwa\ masculin (pluriel à préciser)

  1. Variante de norrois, langue scandinave ancienne.

Nom commun 2

norois \nɔ.ʁwa\ masculin (pluriel à préciser)

  1. Variante de noroît, vent du nord-ouest.
    • Il boute sa griffe à l’orient,
      il couche la cime au ponant,
      sa ramée vers le grand midi,
      au norois ses branches lancées.
      — (Elias Lönnrot, Le Kalevala, Chant 2 — Traduction de Gabriel Rebourcet)
    • Préparation d’artillerie : une pluie de grenades suffocantes, et dans la fumée qui chevauche une brise de norois, une série de détonations assourdissantes : grenades offensives. — (Patrick Gofman, Cœur-de-Cuir, ch. III, Flammarion, 1998, p. 34)

Nom commun

norois \Prononciation ?\ masculin

  1. Vieux norrois.
    • Man en englés et en norois
      Home senefie en franchois
      — (Wace, le Roman de Rou, manuscrit 375 français de la BnF)

Adjectif

norois \nɔ.ʁwa\ masculin

  1. Variante de norrois.

Nom commun 1

norois \nɔ.ʁwa\ masculin (pluriel à préciser)

  1. Variante de norrois, langue scandinave ancienne.

Nom commun 2

norois \nɔ.ʁwa\ masculin (pluriel à préciser)

  1. Variante de noroît, vent du nord-ouest.
    • Il boute sa griffe à l’orient,
      il couche la cime au ponant,
      sa ramée vers le grand midi,
      au norois ses branches lancées.
      — (Elias Lönnrot, Le Kalevala, Chant 2 — Traduction de Gabriel Rebourcet)
    • Préparation d’artillerie : une pluie de grenades suffocantes, et dans la fumée qui chevauche une brise de norois, une série de détonations assourdissantes : grenades offensives. — (Patrick Gofman, Cœur-de-Cuir, ch. III, Flammarion, 1998, p. 34)

Nom commun

norois \Prononciation ?\ masculin

  1. Vieux norrois.
    • Man en englés et en norois
      Home senefie en franchois
      — (Wace, le Roman de Rou, manuscrit 375 français de la BnF)

Adjectif

norrois

  1. Relatif à la Scandinavie médiévale, scandinave, viking.
    • Retrouver à travers la légende celtique, romaine et presque chrétienne, la religion des ancêtres norrois. — (Barrès, Génie Rhin, 1921)

Nom commun

norrois \nɔ.ʁwa\ masculin invariable

  1. Nom de la langue scandinave médiévale.
    • Combien se trouve-t-il de savants pour comprendre à la fois le chinois et l'arabe, les hiéroglyphes égyptiens et le vieux norrois ? — (Philos., Relig., 1957)

Adjectif

norois \nɔ.ʁwa\ masculin

  1. Variante de norrois.

Nom commun 1

norois \nɔ.ʁwa\ masculin (pluriel à préciser)

  1. Variante de norrois, langue scandinave ancienne.

Nom commun 2

norois \nɔ.ʁwa\ masculin (pluriel à préciser)

  1. Variante de noroît, vent du nord-ouest.
    • Il boute sa griffe à l’orient,
      il couche la cime au ponant,
      sa ramée vers le grand midi,
      au norois ses branches lancées.
      — (Elias Lönnrot, Le Kalevala, Chant 2 — Traduction de Gabriel Rebourcet)
    • Préparation d’artillerie : une pluie de grenades suffocantes, et dans la fumée qui chevauche une brise de norois, une série de détonations assourdissantes : grenades offensives. — (Patrick Gofman, Cœur-de-Cuir, ch. III, Flammarion, 1998, p. 34)

Nom commun

norois \Prononciation ?\ masculin

  1. Vieux norrois.
    • Man en englés et en norois
      Home senefie en franchois
      — (Wace, le Roman de Rou, manuscrit 375 français de la BnF)

Adjectif

norrois

  1. Relatif à la Scandinavie médiévale, scandinave, viking.
    • Retrouver à travers la légende celtique, romaine et presque chrétienne, la religion des ancêtres norrois. — (Barrès, Génie Rhin, 1921)

Nom commun

norrois \nɔ.ʁwa\ masculin invariable

  1. Nom de la langue scandinave médiévale.
    • Combien se trouve-t-il de savants pour comprendre à la fois le chinois et l'arabe, les hiéroglyphes égyptiens et le vieux norrois ? — (Philos., Relig., 1957)

Adjectif

norrois

  1. Relatif à la Scandinavie médiévale, scandinave, viking.
    • Retrouver à travers la légende celtique, romaine et presque chrétienne, la religion des ancêtres norrois. — (Barrès, Génie Rhin, 1921)

Nom commun

norrois \nɔ.ʁwa\ masculin invariable

  1. Nom de la langue scandinave médiévale.
    • Combien se trouve-t-il de savants pour comprendre à la fois le chinois et l'arabe, les hiéroglyphes égyptiens et le vieux norrois ? — (Philos., Relig., 1957)

Adjectif

norois \nɔ.ʁwa\ masculin

  1. Variante de norrois.

Nom commun 1

norois \nɔ.ʁwa\ masculin (pluriel à préciser)

  1. Variante de norrois, langue scandinave ancienne.

Nom commun 2

norois \nɔ.ʁwa\ masculin (pluriel à préciser)

  1. Variante de noroît, vent du nord-ouest.
    • Il boute sa griffe à l’orient,
      il couche la cime au ponant,
      sa ramée vers le grand midi,
      au norois ses branches lancées.
      — (Elias Lönnrot, Le Kalevala, Chant 2 — Traduction de Gabriel Rebourcet)
    • Préparation d’artillerie : une pluie de grenades suffocantes, et dans la fumée qui chevauche une brise de norois, une série de détonations assourdissantes : grenades offensives. — (Patrick Gofman, Cœur-de-Cuir, ch. III, Flammarion, 1998, p. 34)

Nom commun

norois \Prononciation ?\ masculin

  1. Vieux norrois.
    • Man en englés et en norois
      Home senefie en franchois
      — (Wace, le Roman de Rou, manuscrit 375 français de la BnF)

Adjectif

norrois

  1. Relatif à la Scandinavie médiévale, scandinave, viking.
    • Retrouver à travers la légende celtique, romaine et presque chrétienne, la religion des ancêtres norrois. — (Barrès, Génie Rhin, 1921)

Nom commun

norrois \nɔ.ʁwa\ masculin invariable

  1. Nom de la langue scandinave médiévale.
    • Combien se trouve-t-il de savants pour comprendre à la fois le chinois et l'arabe, les hiéroglyphes égyptiens et le vieux norrois ? — (Philos., Relig., 1957)

Adjectif

norrois

  1. Relatif à la Scandinavie médiévale, scandinave, viking.
    • Retrouver à travers la légende celtique, romaine et presque chrétienne, la religion des ancêtres norrois. — (Barrès, Génie Rhin, 1921)

Nom commun

norrois \nɔ.ʁwa\ masculin invariable

  1. Nom de la langue scandinave médiévale.
    • Combien se trouve-t-il de savants pour comprendre à la fois le chinois et l'arabe, les hiéroglyphes égyptiens et le vieux norrois ? — (Philos., Relig., 1957)

Adjectif

norrois

  1. Relatif à la Scandinavie médiévale, scandinave, viking.
    • Retrouver à travers la légende celtique, romaine et presque chrétienne, la religion des ancêtres norrois. — (Barrès, Génie Rhin, 1921)

Nom commun

norrois \nɔ.ʁwa\ masculin invariable

  1. Nom de la langue scandinave médiévale.
    • Combien se trouve-t-il de savants pour comprendre à la fois le chinois et l'arabe, les hiéroglyphes égyptiens et le vieux norrois ? — (Philos., Relig., 1957)

Adjectif

norois \nɔ.ʁwa\ masculin

  1. Variante de norrois.

Nom commun 1

norois \nɔ.ʁwa\ masculin (pluriel à préciser)

  1. Variante de norrois, langue scandinave ancienne.

Nom commun 2

norois \nɔ.ʁwa\ masculin (pluriel à préciser)

  1. Variante de noroît, vent du nord-ouest.
    • Il boute sa griffe à l’orient,
      il couche la cime au ponant,
      sa ramée vers le grand midi,
      au norois ses branches lancées.
      — (Elias Lönnrot, Le Kalevala, Chant 2 — Traduction de Gabriel Rebourcet)
    • Préparation d’artillerie : une pluie de grenades suffocantes, et dans la fumée qui chevauche une brise de norois, une série de détonations assourdissantes : grenades offensives. — (Patrick Gofman, Cœur-de-Cuir, ch. III, Flammarion, 1998, p. 34)

Nom commun

norois \Prononciation ?\ masculin

  1. Vieux norrois.
    • Man en englés et en norois
      Home senefie en franchois
      — (Wace, le Roman de Rou, manuscrit 375 français de la BnF)

Adjectif

norrois

  1. Relatif à la Scandinavie médiévale, scandinave, viking.
    • Retrouver à travers la légende celtique, romaine et presque chrétienne, la religion des ancêtres norrois. — (Barrès, Génie Rhin, 1921)

Nom commun

norrois \nɔ.ʁwa\ masculin invariable

  1. Nom de la langue scandinave médiévale.
    • Combien se trouve-t-il de savants pour comprendre à la fois le chinois et l'arabe, les hiéroglyphes égyptiens et le vieux norrois ? — (Philos., Relig., 1957)

Adjectif

norrois

  1. Relatif à la Scandinavie médiévale, scandinave, viking.
    • Retrouver à travers la légende celtique, romaine et presque chrétienne, la religion des ancêtres norrois. — (Barrès, Génie Rhin, 1921)

Nom commun

norrois \nɔ.ʁwa\ masculin invariable

  1. Nom de la langue scandinave médiévale.
    • Combien se trouve-t-il de savants pour comprendre à la fois le chinois et l'arabe, les hiéroglyphes égyptiens et le vieux norrois ? — (Philos., Relig., 1957)

Adjectif

norrois

  1. Relatif à la Scandinavie médiévale, scandinave, viking.
    • Retrouver à travers la légende celtique, romaine et presque chrétienne, la religion des ancêtres norrois. — (Barrès, Génie Rhin, 1921)

Nom commun

norrois \nɔ.ʁwa\ masculin invariable

  1. Nom de la langue scandinave médiévale.
    • Combien se trouve-t-il de savants pour comprendre à la fois le chinois et l'arabe, les hiéroglyphes égyptiens et le vieux norrois ? — (Philos., Relig., 1957)

Adjectif

norrois

  1. Relatif à la Scandinavie médiévale, scandinave, viking.
    • Retrouver à travers la légende celtique, romaine et presque chrétienne, la religion des ancêtres norrois. — (Barrès, Génie Rhin, 1921)

Nom commun

norrois \nɔ.ʁwa\ masculin invariable

  1. Nom de la langue scandinave médiévale.
    • Combien se trouve-t-il de savants pour comprendre à la fois le chinois et l'arabe, les hiéroglyphes égyptiens et le vieux norrois ? — (Philos., Relig., 1957)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « noroît »

Altération de nord-ouest.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « noroît »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
noroît nɔrɔi

Citations contenant le mot « noroît »

  • Qui voit Groix voit sa joie, dit le dicton. En ce troisième jour de navigation, et malgré un petit vent de noroît, l'après-midi a permis aux passagers volontaires d'être acheminés en Zodiac pour se baigner dans les eaux turquoise de la plage des Sables blancs et de cheminer sur le sentier côtier vers celle des Sables rouges. Benjamin, géologue confirmé et passionné, en a profité pour évoquer les spécificités géologiques de l'île de Groix au sol riche en schiste vert, en schiste bleu (du glaucophane, pour les profanes) et même en grenats. Le Point, Cabotage en Bretagne #4 : de Groix au golfe du Morbihan - Le Point
  • Les bateaux profitent des excellentes conditions de ce début d’été avec un vent de noroît de 12 à 15 nœuds, pour animer la baie. Masque sur le visage, 21 moniteurs se succèdent pour assurer la sécurité en mer et à terre avec la désinfection du matériel. Tous préparent la régate estivale du 16 août de la baie locquirécoise. La course accueillera des habitables, des Optimist, des dériveurs, des catamarans, des planches à voile. Instructions de courses et inscriptions sur le site internet de l’EVL. Renseignementsau 02 98 67 44 57 Le Telegramme, L’école de voile prépare la Gouliat cup 2020 - Locquirec - Le Télégramme
  • L’étymologie du mot Épégard signifierait Pommeraie et proviendrait d’un mélange entre le vieil anglais et le norrois, langage des Vikings. , Épégard. "L'épée garde la cité" | Le Courrier de l'Eure
  • Mais plus que la réalité historique qui pourrait être reconstruite derrière ces écrits, ce sont ici la conceptualisation et l’imaginaire qui sous-tendent la pensée des auteurs des XIIIe et XIVe siècles que nous chercherons à explorer au cours de cette journée d’étude. Ainsi, que nous révèle la division de pratiques magiques en plusieurs catégories telles que seiðr, fjölkyngi, fróðleikr et peut-on les utiliser pour définir une typologie des agent.e.s de la magie ? Ces derniers jouent-ils les mêmes rôles et occupent-ils les mêmes fonctions dans l’ensemble du corpus norrois ? Quels sont, par exemple, les points communs entre la völva de la Völuspá et celle de la Eiríks saga rauða ? Dans plusieurs sources, la magie est liée à l’art poétique : cette affinité substantielle affecte-t-elle la manière dont la magie ainsi que celles et ceux qui la pratiquent sont représentés dans les poèmes ? Que nous disent-ils de l’imaginaire des auteurs de ces textes, et plus largement, de celui de la société dans laquelle ils vivent ? , Agent.e.s de la magie imaginé.e.s dans la littérature scandinave médiévale
  • Construite en 1284 par Edouard Ier d’Angleterre, alors duc d’Aquitaine, Talmont attire tout au long de l’année, et bien sûr en été, de nombreux visiteurs. Dressée sur son éperon rocheux depuis la fin du XIe siècle, l’église est du plus pur style roman saintongeais. Vouée à Sainte-Radegonde, reine de France, venue finir ses jours à Poitiers en 587, elle fut un haut lieu mystique sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Du haut de sa falaise, les murs patinés par les ans, abritant son petit village aux maisons blanches, elle continue d’être battue par les vents et les tempêtes de noroît, subissant les affres des tempêtes, de nombreux travaux de restauration et de fortification ayant été nécessaires. SudOuest.fr, Patrimoine en Charente-Maritime : découvrez le cimetière marin de Talmont
  • Le 2 décembre 1947, alors qu’il se rend à Casablanca et qu’il se situe à une quinzaine de milles dans le noroît des îles Sisargas, près du cap Finisterre, une lame sourde s’abat par l’arrière, défonçant la timonerie, et emportant à jamais le capitaine Bargain ainsi que Joseph Bourhis, l’homme de barre. Les naufrages ont été si nombreux dans ces parages que la côte située en face du petit archipel a hérité tout simplement du nom de Costa de la Muerte, la Côte de la Mort ! Le Telegramme, Dans les cales du Rosmeur : c’est arrivé un 29 juin - Douarnenez - Le Télégramme
  • Lui, sait lire les nuages, expliquer l’effet de foehn, du mistral ou ce qu’est le vent de norois, Kévin Floury, journaliste météo en radio et télé, installe une station pro à Ploubazlanec | La Presse d'Armor
  • Du faite de la proximité de la ville de Nara avec la république Islamique de Mauritanie, les norois sont partagés entre inquiétude et résignation. C’est l’impression que nous avons eu suite à nos échanges téléphonique avec quelques habitants de la ville. , COVID-19, la Mauritanie franchit la barre des 2.000 cas : Nara retient son souffle | maliweb.net
  • Résumé : Zelda est différente. Elle n’est pas comme toutes les jeunes filles de 21 ans, certes parce que sa mère buvait quand elle était enceinte, mais aussi parce qu’elle a des goûts et des hobbies très particuliers. Zelda aime faire des listes, elle aime son grand frère Gert, son amoureux Marxy, les pizza-gaufre et surtout elle voue un culte immodéré aux Vikings. Elle connait par cœur Le Grand Livre des Vikings, leurs récits légendaires et apprend même l’ancien norois. Accès Laurentides, Lecture d'été - Accès Laurentides
  • Nous découvrons au fil des pages une société scandinave précurseure sur bien des points. Ce sont les Vikings qui, par exemple, ont importé le système d’impôts en Angleterre, en créant des ateliers de frappe très régulés et en exportant des outils de conversion très précis. Leur langue, le vieux norrois, a profondément influencé la langue anglo-saxonne (si bien que les jours de la semaine font référence aux dieux scandinaves : Tyr pour Tuesday, Thor pour Thursday, Frey pour Friday, etc.). Leur savoir-faire naval, les routes commerciales qu’ils ont tracées, et bien d’autres choses ont aussi profité à l’Europe du Moyen-Âge, et finalement participé à la modernisation et le renouvellement techniques et culturels d’une société européenne en crise. LeMagduCine, Au temps des Vikings, d'Anders Winroth : plongée au cœur du peuple qui n'en fut jamais un | LeMagduCine

Traductions du mot « noroît »

Langue Traduction
Anglais noroît
Espagnol noroît
Italien noroît
Allemand noroît
Chinois 诺罗
Arabe نورو
Portugais noroît
Russe noroît
Japonais ノロエット
Basque noroît
Corse noroît
Source : Google Translate API
Partager