La langue française

Nomenclateur, nomenclatrice

Sommaire

  • Définitions du mot nomenclateur, nomenclatrice
  • Étymologie de « nomenclateur »
  • Phonétique de « nomenclateur »
  • Citations contenant le mot « nomenclateur »
  • Traductions du mot « nomenclateur »
  • Synonymes de « nomenclateur »

Définitions du mot « nomenclateur, nomenclatrice »

Trésor de la Langue Française informatisé

NOMENCLATEUR, -TRICE, subst.

I. − ANTIQ. ROMAINE. Esclave qui accompagnait le candidat à une magistrature, afin de lui désigner discrètement les citoyens qu'il avait intérêt à saluer. Lentulus: Avez-vous vu Catilina? (...) Capito: Qui es-tu, toi? Storax: Je suis son nomenclateur (Dumas père, Catilina,1848, IV, 5, p.119).
P. métaph. Quel nomenclateur des ombres m'indiquerait la tombe effacée? Ne pourrait-il pas se tromper de poussière? Puisque le ciel l'a voulu, que Lucile soit à jamais perdue! (Chateaubr.,Mém.,t.2, 1848, p.212).
II.
A. − Auteur d'une nomenclature. Synon. usuel terminologue.En dressant l'inventaire des vices et des vertus (...) en composant des types (...) un écrivain pouvait devenir (...) l'archéologue du mobilier social, le nomenclateur des professions, l'enregistreur du bien et du mal (Balzac,Av.-pr. Com. hum.,1842,p.XXIX).Après avoir, en nomenclateur infatigable, épuisé le catalogue de la nature, de tout ce qu'elle produit et qu'elle enferme en son sein (...) Pline s'arrête (Sainte-Beuve,Caus. lundi,t.2, 1850, p.59).Roitelet: Telle métaphore semble vraiment s'imposer au nomenclateur. Ayant à nommer l'oiseau appelé roitelet, l'idée de petit roi est celle qui vient à l'esprit de l'homme (Gourmont,Esthét. lang. fr.,1899, p.169).
Emploi adj. ,,Qui donne un nom`` (Littré). Après l'édit de Blois, la terre se trouva dépouillée de sa vertue [sic] anoblissante, mais elle ne perdit pas sa vertu nomenclatrice (D'Herbelotds Gaz. des Tribunaux,4 juin 1870ds Littré).
B. − Recueil de mots classés, présentés sans définitions et sans exemples. Nomenclateur orthographique (Littré). En partic. ,,Recueil des noms d'hommes ou de lieux qui sont dans un auteur`` (Littré). Le nomenclateur cicéronien (Littré).
Prononc. et Orth.: [nɔmɑ ̃klatoe:ʀ], fém. [-tʀis]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1541 «esclave d'un citoyen romain, chargé de lui dire le nom de ses visiteurs ou des personnes rencontrées dont il briguait les suffrages» (G. Michel, Trad. Suétone, Caesars, II, 52 vods Hug.); 2. a) 1674 «celui qui donne les noms aux choses et aux êtres vivants» Adam le nomenclateur (La Fontaine, Cas de conscience, vers 18, OEuvres, éd. H. Régnier, t.5, p.342); b) 1749 «auteur d'une nomenclature scientifique» (Buffon, OEuvres philosophiques, Premier discours, 13 ds Quem. DDL t.15); 3. 1840 «recueil de mots» (Alvarès Lévi, Nomenclateur orthographique). Empr. au lat. nomenclator «celui qui s'adresse à quelqu'un par son nom», spéc. au sens 1. Fréq. abs. littér.: 10. Bbg. Quem. DDL t.15.

Wiktionnaire

Nom commun

nomenclateur \Prononciation ?\ masculin

  1. (Antiquité) Esclave dont les romains qui briguaient les magistratures se faisaient accompagner, afin qu’il leur dît le nom des citoyens qu’ils rencontraient et qu’ils avaient intérêt à saluer.
  2. Celui qui s’occupe de la nomenclature d’une science ou d’un art.
    • L'âne et le cheval viennent-ils donc originairement de la même souche ? sont-ils, comme le disent les nomenclateurs, de la même famille ? ou ne sont-ils pas, et n'ont-ils pas toujours été, des animaux différents ? — (Georges-Louis Leclerc de Buffon, Histoire naturelle des animaux, in Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, 2007, page 555.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

NOMENCLATEUR. n. m.
T. d'Antiquité. Esclave dont les Romains qui briguaient les magistratures se faisaient accompagner, afin qu'il leur dît le nom des citoyens qu'ils rencontraient et qu'ils avaient intérêt à saluer.

NOMENCLATEUR désigne aujourd'hui Celui qui s'occupe de la nomenclature d'une science ou d'un art.

Littré (1872-1877)

NOMENCLATEUR (no-man-kla-teur) s. m.
  • 1 Terme d'antiquité. Esclave romain qui nommait les citoyens à ceux qui avaient intérêt à les connaître. Alors se présentaient ceux qui aspiraient aux charges, accompagnés de leurs amis qui les recommandaient, et ayant à leur gauche des nomenclateurs qui leur disaient le nom et le surnom des passants, Condillac, Hist. anc. XI, 3. Un contemporain de Caton, Cicéron, annonce expressément que cet homme si austère avait un nomenclateur, Pastoret, Instit. Mém. hist. et litt. anc. t. III, p. 394.

    Par extension. À mesure que ces seigneurs passaient auprès d'eux, le diable faisait le nomenclateur : voilà, disait-il…, Lesage, Diable boit. ch. 7, éd. 1737.

  • 2Celui qui impose des noms. Dieu par sa bonté profonde, Un beau jour mit dans le monde Apollon son serviteur, Et l'y mit justement comme Adam le nomenclateur, Lui disant : te voilà, nomme, La Fontaine, Cas de consc. Un de nos fantassins, très bon nomenclateur, Du titre de hardi baptisant Monseigneur [le fils de Louis XIV], Le fera sous ce nom distinguer dans l'histoire, La Fontaine, Poésies mêlées, LXIV.
  • 3Celui qui s'applique à la nomenclature en chimie, en histoire naturelle, etc. L'âne et le cheval sont-ils, comme le disent les nomenclateurs, de la même famille ? Buffon, Ane. Ceux qui n'ont vu dans M. de Linné qu'un simple nomenclateur, Condorcet, Linné. Les faiseurs de collections et les nomenclateurs proprement dits n'aiment point ces espèces douteuses qu'il est trop difficile de rapporter à des genres décidés, Saussure, Voy. Alpes, t. IV, p. 459, dans POUGENS.
  • 4Recueil de mots destiné à enseigner l'orthographe. Nomenclateur orthographique.

    Recueil des noms d'hommes ou de lieux qui sont dans un auteur. Le nomenclateur cicéronien.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

NOMENCLATEUR. Ajoutez :
5 Adj. Nomenclateur, nomenclatrice, qui donne un nom. Après l'édit de Blois, la terre se trouva dépouillée de sa vertu anoblissante, mais elle ne perdit pas sa vertu nomenclatrice, D'Herbelot, dans Gaz. des Trib. 4 juin 1870.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

NOMENCLATEUR, s. m. (Hist. nat.) les nomenclateurs dans l’histoire naturelle, sont les savans qui ont employé leurs veilles à établir les vrais noms des plantes, des poissons : des oiseaux, des quadrupedes, des fossiles, leurs synonymes & leurs étymologies. C’est un travail sec & pénible ; mais qui est très-utile pour servir de concordance dans la lecture des naturalistes anciens & modernes. (D. J.)

Nomenclateur, (Usages des Rom.) en latin nomenclator, en grec ὀνοματολογος, diseur de noms. Le nomenclateur étoit celui qui disoit le nom de chaque citoyen au candidat, lorsqu’il venoit solliciter les suffrages du peuple pour la charge qu’il desiroit d’obtenir.

Il faut savoir que dès que le magistrat avoit permis à un candidat de se mettre sur les rangs pour quelque emploi, alors le candidat se rendoit sur la place en robe blanche lustrée, pour se faire voir & flatter le peuple ; cela s’appelloit prensare honores, parce qu’il ne manquoit pas de prendre les mains de chaque citoyen, & de lui faire mille caresses ; c’est pourquoi Ciceron nomme les candidats, les gens les plus polis du monde, officiosam nationem candidatorum.

Le candidat courtisoit ainsi le peuple deux ans avant que la charge qu’il desiroit fût vacante. Le jour des comices arrivé, il faisoit sa demande dans les formes ; & conduit par ses amis, il se plaçoit sur un monticule, appellé collis hortulorum, vis-à-vis le champ de Mars, afin d’être vu de toute l’assemblée. Comme c’étoit une marque d’estime de nommer chacun par son nom en le saluant, & que les candidats ne pouvoient pas eux mêmes savoir le nom de tous les Romains qui donnnoient leurs suffrages, ils menoient avec eux des esclaves, qui, n’ayant eu d’autre occupation toute leur vie que d’apprendre les noms des citoyens, les savoient parfaitement, & les disoient à voix basse aux candidats. Ces esclaves étoient appellés nomenclateurs : c’est d’eux qu Horace parle dans son épit. 6. l. L. v. 49.

Si fortunatum species & gratia præstat,
Mercemur servum qui dictet nomina, lœvum
Qui fodicet latus, & cogat transpondera dextram
Porrigere, hic multum in fabia valet, ille velind.

Si c’est le faste & le crédit qui puissent vous rendre heureux, achetez un esclave qui vous apprenne les noms de ceux qui se présentent, & qui vous tire doucement par le bras, pour vous avertir de tendre la main à ceux qui passent, même au milieu des plus grands embarras, & qui vous dise tout bas, celui-ci dispose des suffrages dans la tribu fabienne, celui-là est tout puissant dans la tribu véline.

Disons tout aussi, puisque nous en sommes sur cette matiere. Les candidats, pour mieux réussir dans leurs projets, avoient, outre les nomenclateurs, d’autres gens à eux appellés distributeurs, divisores, qui distribuoient de l’argent à chacun, pour obtenir sa voix. Ils avoient encore des hommes intelligens appellés sequestres ou entremetteurs, en grec, μεσογενύοι, qui se chargeoient de gagner les suffrages du peuple, & tenoient en dépôt chez eux les sommes d’argent promises. Enfin, il y avoit des gens appellés interpretes, dont on se servoit préalablement pour traiter des conventions du prix des suffrages. C’est ainsi que sur la fin de la république, les charges & les magistratures se vendoient au plus offrant. O ville vénale, s’écrioit Jugurta, pour qui pourroit t’acheter ! (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « nomenclateur »

Du latin nomenclator.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. nomenclatorem, de nomen, nom, et calare, appeler (voy. CALENDES). L'a est tombé, après s'être affaibli en u dans nomenculator, qu'on trouve chez Martial.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « nomenclateur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
nomenclateur nɔmɑ̃klatœr

Citations contenant le mot « nomenclateur »

  • Vous faites ce commentaire à propos de Darwin : « Je m'y suis replongé avec le même émerveillement. Ah les pigeons, ah les chevaux, ah les mollusques, ah homo, impayable homo, homo britannicus, etc. Ça manque un peu de pangolins, mais on lit entre les lignes comment ça lutte et rame pour la vie, le pangolin aussi, avec ses parasites bien connus ». Je voulais seulement parler des grands nomenclateurs du vivant, des espèces, des singularités pertinentes. Du singulier. Aussi bien que Darwin, j’aurais pu mettre Humboldt ou Linné, ou Pline l’Ancien, ou Jean-Henri Fabre, voire ceux qui nomment les terres et les hommes, Cook ou Bougainville, ou plus près de nous les anthropologues ; ou, puisque nous sommes dans l’écologie – la science écologique, pas l’écologie idéologique d’ambition, la place à prendre en politique –, mes lectures du délicat Holmes Rolston III, ce professeur du Colorado au nom de pharaon, ou le merveilleux Pastoral. De la poésie comme écologie de Jean-Claude Pinson (Champ Vallon, 2020), livre paru dans le plus grand silence juste avant le confinement et dont nous sommes pourtant quelques-uns à mesurer l’importance.   , Pierre Michon : “J’ai fait comme si le Covid m’était destiné, à moi personnellement” | Philosophie Magazine
  • C’est notamment le cas de Valéry Malécot, membre du CST depuis sa création en 2009 lors de l’Assemblée Générale du 20 décembre 2008. Botaniste, systématicien et nomenclateur, il est enseignant-chercheur à Agrocampus Ouest (école formant des ingénieurs en agronomie, horticulture et paysage) et réalise ses activités de recherche à l’Institut de Recherche en Horticulture et Semences (IRHS) à Angers. Il est systématicien, spécialisé sur les végétaux, en particulier les angiospermes ligneuses sauvages ou cultivées. Il est expert de la famille des Olacaceae, mais aussi du genre Viburnum (famille des Adoxaceae), et travaille ou à travaillé également sur le genre Cytisus et la classification du genre Rosa. Il travaille sur la nomenclature botanique en général, l’histoire évolutive et l’histoire de la sélection. Tela Botanica, Portraits croisés Valéry Malécot et Sophie Nadot, membres du Comité Scientifique et Technique de Tela Botanica – Tela Botanica
  • Derechef, la vigilance est de mise. Les bons citoyens guettent. Un mot suffit, une image, une biographie d’il y a deux siècles. La fureur s’éveille en eux et leurs comptes se transforment en lieux de la délation publique. Déboulonnons les statues des salauds anciens, effaçons leur nom du nomenclateur des rues, oublions leurs livres ! Cela s’est déjà fait ailleurs, et avec beaucoup de succès : les mutilations de la mémoire, à l’Est, ont laissé des plaies inguérissables. Continuons, donc ! Signons des pétitions-condamnations, exigeons des éditeurs qu’ils refusent les manuscrits des néo-salauds (Renaud Camus, Richard Millet…), demandons qu’ils soient soumis à la censure (Éric Zemmour…), supprimons leurs émissions (Michel Onfray, Frédéric Tadeï…), boycottons leurs films (Roman Polanski…), obtenons que leurs micros soient éteints (Alain Finkielkraut…) ! Et, surtout, donnons du travail à la 17e Chambre du Tribunal de grande instance de Paris ! Les moyens, donc, ne manquent pas et la réussite est assurée – même si, pour le moment, elle n’est pas complète. Atlantico.fr, Ces geôles que creusent sous nos pieds les nouveaux guerriers de la justice sociale | Atlantico.fr
  • Ces impôts ayant été proclamés, mais non affichés, il se commettait beaucoup de contraventions par ignorance de leurs dispositions. Caius se décida enfin, sur les instances du peuple, à afficher sa loi, mais en très petits caractères, et dans un lieu fort étroit, afin que personne ne pût en prendre copie. Pour essayer toute espèce de rapine, il établit un mauvais lieu dans son palais. Un grand nombre de cabinets furent construits et meublés conformément à la majesté du local. On y plaça des matrones et des hommes de condition libre. Des esclaves nomenclateurs étaient envoyés sur les places et dans les basiliques pour inviter à la débauche les jeunes gens et les vieillards. On prêtait aux arrivants de l’argent à usure, et des employés recueillaient publiquement leurs noms, comme favorisant les revenus de l’empereur. Il ne dédaignait pas même les profits des jeux de hasard ; mais il en retirait bien plus encore de la fraude et du parjure. Un jour qu’il avait chargé son voisin de jouer pour lui, il vit passer, en se promenant dans le vestibule de son palais, deux chevaliers romains qui étaient riches. Il les fit arrêter sur-le-champ, confisqua leurs biens, et rentra, au comble de la joie, en se vantant de n’avoir jamais fait un plus beau coup de dés. Le nouvel Economiste, La vie des douze Césars (4/12) : Caligula - Partie III

Traductions du mot « nomenclateur »

Langue Traduction
Anglais nomenclator
Espagnol nomenclador
Italien nomenclator
Allemand nomenklator
Chinois 命名者
Arabe التسمية
Portugais nomenclator
Russe номенклатурный
Japonais 命名者
Basque izendegia
Corse nomenclatore
Source : Google Translate API

Synonymes de « nomenclateur »

Source : synonymes de nomenclateur sur lebonsynonyme.fr
Partager