La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « noir d'Espagne »

Noir d'espagne

Définitions de « noir d'Espagne »

Wiktionnaire

Locution nominale - français

noir d’Espagne \nwaʁ d‿ɛs.paɲ\ masculin (pluriel à préciser)

  1. (Industrie, Peinture) Écorce de chêne-liège calciné et réduite en poudre, utilisé jadis comme pigments et dans les domaines de la chimie et de la médecine
    • Les Espagnols calcinent l'écorce de Liège dans des pots couverts, pour la réduire en une cendre noire extrêmement légère; c'est ce que nous appellons Noir d'Espagne; il est employé par plusieurs ouvriers. — (Nicolas Lémery, Dictionaire ou traité universel des drogues simples: Où l'on trouve leurs differens noms, leur origine, leur choix, les principes qu'elles renferment, leurs qualitez, leur étymologie, & tout ce qu'il y a de particulier dans les animaux, dans les vegetaux, & dans les mineraux. Ouvrage dépendant de la Pharmacopée universelle, 1727.)
    • C'est ainsi que l’on nomme le liège brûlé & réduit en charbon dans les vaisseaux fermés. On vante beaucoup l’usage de ce charbon pris en poudre pour arrêter les gonorrhées, & on le regarde comme un spécifique dans les incontinences d'urine; mais il est à propos d’employer ce remède avec prudence. Le noir d’Espagne incorporé avec de l’huile de lin, fait un liniment, que quelques auteurs regardent comme très-propre à appaiser les douleurs que causent les hémorrhoïdes.— (Denis Diderot, Jean le Rond D'Alembert, Encyclopédie Ou Dictionnaire raisonné des Sciences, des Arts et des Métiers, Volume 11, 1765.)
    • Pour mouler on a devant soi, ou à côté , un tas de ce pot trempé; on a aussi du noir d’Espagne qu’on a fait pourrir dans de la colle. On prend de ce noir fluide avec une brosse, en la passe sur le moule qui porte vingt figures à tête, gravées profondément.— (Dictionnaire raisonné universel des arts et métiers, contenant l'histoire, la description, la police des fabriques et manufactures de France & des pays étrangers: ouvrage utile à tous les citoyens. Tome premier, 1801.)
    • Coloriste, Velazquez l’est d'ordinaire sans bruit et à peu de frais. Si vous regardiez sa palette, vous n’y verriez que du blanc d'argent, du noir d'Espagne et quelques couleurs frugales.— (Catalogue de la vente aux enchères de la collection de s.a. le duc de Berwick et d'Albe. Edité par Paris, hotel Drouot, 1877.)
  2. Autre nom du cépage teinturier nommé aussi teinturier du Cher
    • Le noir d'Espagne […] est également fort rare.— (Nouveau cours complet d'agriculture théorique et pratique, contenant la grande et la petite culture, l'économie rurale et domestique, la médecine vétérinaire, etc., ou Dictionnaire raisonné et universel d'agriculture, Volume 16, 1823.)
    • Le bois de cette vigne, que l'on nomme aussi Gros Gamet et Noireau, Gros Noir ou Noirin, et Noir d'Espagne, est encore plus rouge que celui de la précédente; mais ce sont surtout les feuilles qui se font remarquer par cette couleur bien avant la maturité du fruit. — (Thiébaut de Berneaud, François Malepeyre, Nouveau manuel complet du vigneron; ou, Art de cultiver la vigne et de faire le vin, 1873.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « noir d'Espagne »

 Composé de noir et de Espagne.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « noir d'Espagne »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
noir d'Espagne nwar dɛspanj

Évolution historique de l’usage du mot « noir d'Espagne »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « noir d'Espagne »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Noir d'espagne

Retour au sommaire ➦

Partager