La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « nocicepteur »

Nocicepteur

Variantes Singulier Pluriel
Masculin nocicepteur nocicepteurs

Définitions de « nocicepteur »

Wiktionnaire

Adjectif - français

nocicepteur \nɔ.si.sɛp.tœʁ\

  1. Définition manquante ou à compléter. (Ajouter)
    • Les chercheurs suédois affirment aujourd'hui, dans une étude parue dans la revue Science, avoir identifié un nouveau type de cellules de Schwann qui seraient capables de ressentir directement la douleur, indépendamment des cellules nociceptrices elles-mêmes. — (Céline Deluzarche, Un tout nouvel organe sensible à la douleur découvert sous notre peau, futura-sciences.com, 19 août 2019)

Nom commun - français

nocicepteur \nɔ.si.sɛp.tœʁ\ masculin

  1. (Biologie) Récepteur activé par la douleur.
    • Si vous restez, par exemple, assis pendant une longue durée et que vous finissez par vous lever, vous gardez comme l’empreinte de la chaise sur votre corps. Cela s’explique par le fait que les nocicepteurs, restés comprimés tout le temps où vous étiez sur votre chaise, ont simplement cessé d’émettre, vous laissant la sensation permanente d’être assis, alors même que vous ne l’êtes plus. — (Idriss Aberkane, Libérez votre cerveau ! : Traité de neurosagesse pour changer l’école et la société, Robert Laffont, Paris, 2018 (1re éd. 2016), page 229)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « nocicepteur »

Mot-valise créé à partir du latin noceo (« nuire ») et de récepteur sur le modèle de l’anglais nociceptor, forgé par Charles Scott Sherington en 1906.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « nocicepteur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
nocicepteur nɔsisɛptœr

Citations contenant le mot « nocicepteur »

  • Bien que le cerveau n'ait pas de nocicepteurs, beaucoup d'autres structures à l'intérieur de notre tête en ont, notamment les vaisseaux sanguins, les muscles et les nerfs du cou, du visage et du cuir chevelu. Ce sont des problèmes rencontrés par ces structures qui causent les maux de tête. Slate.fr, Vos maux de tête ne proviennent pas de votre cerveau | Slate.fr
  • Selon une récente revue de la littérature scientifique, il est désormais avéré que les poissons ressentent la douleur, et qui plus est, de façon très similaire à la nôtre. Il est aussi certain qu'ils aient seulement perdu (ou qu'ils n'aient pas acquis) quelques nocicepteurs au cours de l'évolution comme ceux qui gèrent la sensation de froid.  Futura, Souffrance animale : les poissons aussi ressentent la douleur
  • Bien que le cerveau n’ait pas de nocicepteurs, beaucoup d’autres structures à l’intérieur de notre tête en ont, notamment les vaisseaux sanguins, les muscles et les nerfs du cou, du visage et du cuir chevelu. Ce sont des problèmes rencontrés par ces structures qui causent les maux de tête. The Conversation, Puisque le cerveau ne ressent pas la douleur, d’où viennent les maux de tête ?
  • Mais ce lien indirect entre anesthésiant et douleur ne convainc pas tout le monde. Car aucune étude scientifique n'a prouvé l'existence de récepteurs de la douleur chez les plantes, à l'image des nocicepteurs chez les animaux, ces neurones sensoriels chargés de percevoir les stimuli et de produire un signal douloureux. Science-et-vie.com, Les végétaux ressentent-ils la douleur ? - Science & Vie
  • Par exemple, un criquet qui se fait dévorer par une mante religieuse continue de manger... Sur le plan neurobiologique, leur système nerveux est très différent du nôtre. Ils ne disposent notamment pas de nocicepteurs, ces récepteurs sensoriels activés par une lésion tissulaire. Science-et-vie.com, Les insectes ressentent-ils la douleur ? - Science & Vie
  • De fait, leur système nerveux est très différent du nôtre, et l’absence de nocicepteurs, tel que nous les connaissons chez les vertébrés, ne signifie pas qu’ils n’ont pas d’autres mécanismes de la douleur que nous n’avons pas encore découvert. MacGeneration, Diabolique : Siri fait perdre des participants au défi Finger on the App après neuf heures | MacGeneration
  • La douleur viscérale est une douleur qui résulte de l’activation des nocicepteurs des viscères thoraciques, pelviens ou abdominaux (organes). Les structures viscérales sont très sensibles à la distension (étirement), à l’ischémie et à l’inflammation, mais relativement insensibles aux autres stimuli qui provoquent normalement des douleurs telles que les coupures ou les brûlures. La douleur viscérale est diffuse, difficile à localiser et se réfère souvent à une structure distante, généralement superficielle. Elle peut s’accompagner de symptômes tels que nausées, vomissements, modifications des signes vitaux ainsi que de manifestations émotionnelles. La douleur peut être décrite comme écœurante, profonde, serrée et sourde. Des lésions structurelles distinctes ou des anomalies biochimiques expliquent ce type de douleur chez seulement une proportion de patients. Ces maladies sont regroupées sous les maladies neuromusculaires gastro-intestinales (GINMD). D’autres peuvent ressentir des douleurs viscérales, souvent de nature très intense, sans aucune preuve de raison structurelle, biochimique ou histolopathologique de ces symptômes. Ces maladies sont regroupées sous les troubles gastro-intestinaux fonctionnels (FGID) et la physiopathologie et le traitement peuvent varier considérablement de GINMD. Les deux principales entités uniques parmi les troubles fonctionnels de l’intestin sont la dyspepsie fonctionnelle et le syndrome du côlon irritable. L’accent accru mis sur la recherche et le développement par les sociétés pharmaceutiques et les initiatives gouvernementales devraient stimuler l’industrie de la douleur viscérale au cours de la période de prévision. Le marché devrait connaître un gain important au cours de la période de prévision en raison de la collaboration accrue au sein des sociétés pharmaceutiques. De plus, l’intérêt croissant des scientifiques et des chercheurs pour l’étude de la douleur provenant des organes internes s’est reflété dans la conscience de l’importance de la douleur viscérale chez les patients. L’Asie-Pacifique devrait croître au plus haut TCAC de 6,2% de 2017 à 2024. L’Amérique du Nord est en tête du marché de la douleur viscérale, les pays africains devraient connaître une croissance exponentielle au cours de la période de prévision. Instant Interview, Douleur viscérale Marché: aperçu complet de la croissance en 2020-2026, y compris les principaux acteurs clés – Abbvie, Takeda, Allergan, AstraZeneca – Instant Interview

Traductions du mot « nocicepteur »

Langue Traduction
Anglais nociceptor
Espagnol nociceptor
Italien nocicettore
Allemand nozizeptor
Chinois 伤害感受器
Arabe مستقبل الألم
Portugais nociceptor
Russe ноцицептора
Japonais 侵害受容器
Basque nociceptor
Corse nociceptore
Source : Google Translate API

Nocicepteur

Retour au sommaire ➦

Partager