La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « nitouche »

Nitouche

Variantes Singulier Pluriel
Féminin nitouche nitouches

Définitions de « nitouche »

Wiktionnaire

Nom commun - français

nitouche \ni.tuʃ\ féminin

  1. Il n’est guère usité que dans la locution familière sainte nitouche (une personne qui prend hypocritement des airs offensés).
    • Il ne se moque jamais des choses religieuses comme font certaines saintes nitouches — (Henri De Montherlant, La ville dont le Prince est un enfant, 1951)
    • Quel sang ont-elles dans les veines ces femmes qu’un regard fait hésiter – oui – dont un regard empoisonnerait le plaisir, et qui se donnent l’illusion d’être d’honnêtes nitouches jusque dans les bras de leur amant… — (Georges Bernanos, Sous le soleil de Satan, Plon, Paris, 1926, page 90)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

NITOUCHE. n. f.
Il n'est usité que dans cette locution familière, Sainte nitouche, par laquelle on désigne une Personne qui contrefait la sagesse ou la dévotion, qui affecte des airs d'innocence, de simplicité. C'est une sainte nitouche. Il fait la sainte nitouche. Prendre un air de sainte nitouche.

Littré (1872-1877)

NITOUCHE (ni-tou-ch') s. f.
  • Usité seulement dans cette locution familière, sainte nitouche, personne hypocrite, doucereuse, affectant la simplicité et l'innocence. Timide en son respect semblait sainte nitouche, Régnier, Sat. XII. Est-ce que par hasard vous seriez un finaud avec votre air de sainte nitouche ? Ch. de Bernard, le Gendre, § IX.

HISTORIQUE

XVIe s. Nitouche, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « nitouche »

De n’, y et touche. De Saincte Nytouche, création plaisante du XVIe siècle.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Sainte n'y touche, c'est-à-dire une sainte qui n'y touche pas ; wallon et bourguig. mitouche. On disait autrefois sainte n'y touche, et on disait bien ; on voit aisément que c'est une femme qui a l'air de n'y pas toucher ; c'est par corruption qu'on dit sainte nitouche… j'aurais souhaité que l'auteur eût eu le courage de dire sainte n'y touche, comme nos pères, Voltaire, Note sur le vers cité au mot MITOUCHE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « nitouche »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
nitouche nituʃ

Citations contenant le mot « nitouche »

  • Rien de sacré donc cette expression «sainte-nitouche». À part peut-être le comportement de ces dernières, qui est lui, toujours à ce jour, «sacrément» hypocrite! Le Figaro.fr, Mais d'où vient la «sainte-nitouche» ?
  • C'est un peu vrai ce que dit fioretto et les autres , cette femme veut passer pour une sainte nitouche alors que c'est une sainte quitouche . ladepeche.fr, Trafic d'influence : un collectif féministe demande la relance d'une enquête concernant Gérald Darmanin - ladepeche.fr
  • Laeticia Hallyday une “sainte nitouche un peu cruche” : le portrait hilarant et déjanté de la veuve de Johnny Gala.fr, Laeticia Hallyday une “sainte nitouche un peu cruche” : le portrait hilarant et déjanté de la veuve de Johnny - Gala
  • «Sainte-nitouche»: se dit d'une personne qui affecte l'innocence, la pruderie, dixit le Larousse. Mais Mam'zelle Nitouche, autant vous prévenir tout de suite, n'est pas du genre pudibonde. Elle se révèle au contraire plutôt débridée. Le Temps, «Du couvent à l'opérette, l'habit fait le moine» avec le spectacle débridé Mam'zelle Nitouche - Le Temps

Traductions du mot « nitouche »

Langue Traduction
Anglais nitouche
Espagnol nitouche
Italien nitouche
Allemand nitouche
Chinois nitouche
Arabe نيتوش
Portugais nitouche
Russe нитуш
Japonais ニタッチ
Basque nitouche
Corse nitouche
Source : Google Translate API

Nitouche

Retour au sommaire ➦

Partager