La langue française

Névé

Définitions du mot « névé »

Trésor de la Langue Française informatisé

NÉVÉ, subst. masc.

A. − Amas de neige qui, sous l'effet du tassement et d'une alternance de dégels et regels, tend à se durcir et qui se trouve à l'origine d'un glacier. La neige des cimes, comprimée par son propre poids, se transforme d'abord en névé, puis en une masse compacte, le glacier (Boule, Conf. géol., 1907, p.11).Il allait vers les neiges, il était déjà plus haut que la glace, allant vers les névés qu'on voyait être suspendus dans les limites de la terre à des arêtes, comme une lessive à son cordeau (Ramuz, Gde peur mont., 1926, p.195).
B. − P. anal. Ce qui évoque un névé par sa blancheur. Admirer l'attache du cou légèrement bistré (...) jusqu'aux névés délicats de la gorge et des épaules (A. Daudet, Sapho, 1884, p.95).Il me suffisait, pour avoir la nostalgie de la campagne, qu'à côté des névés du manchon que tenait MmeSwann, les boules de neige (...) me rappelassent que l'Enchantement du Vendredi Saint figure un miracle naturel (Proust, J. filles en fleurs, 1918, p.635).
Prononc. et Orth.: [neve]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1840 (L. Agassiz, Ét. sur les glaciers, Neuchâtel, p.33). Mot fr.-prov. Dans cette aire géogr. névé a été dér. de la forme dial. représentant le lat. nix, nivis, «neige» cf. lat. nivatus «rafraîchi avec de la neige» (v. FEW t.7, pp.156-157 et Baldinger ds Mél. Gardette, p.69), cf. névat «chute de neige, amas de neige» dep. 1707 (neiva) ds Pierreh. Bbg. Gredig (S.). Essai sur la formation du vocab. du skieur fr. Davos, 1939, p.52. (Thèse. Zurich. 1939).

Wiktionnaire

Nom commun

névé \ne.ve\ masculin

  1. Couche supérieure d'un glacier de montagne.
  2. Couche de neige qui n’a pas encore pris la consistance de la glace.
  3. Dépot de neige qui perdure lorsque la température remonte grâce au relief.

Nom commun

névé \Prononciation ?\

  1. Couche supérieure d’un glacier de montagne, névé.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

NÉVÉ. n. m.
Dans la montagne, Couche de neige qui n'a pas encore pris la consistance de la glace.

Littré (1872-1877)

NÉVÉ (né-vé) s. m.
  • Nom donné à cet état particulier de la neige qui n'est pas encore arrivée, par la compression et par d'autres causes, à être la glace du glacier. Le névé est situé immédiatement au-dessus de la ligne où commence le glacier ; c'est la couche de neige où il prend naissance. Un certain degré de chaleur est nécessaire [pour la formation des névés] ; il faut que pendant l'été le thermomètre s'élève au-dessus de zéro, sans quoi la neige resterait à l'état pulvérulent, et ne passerait point à celui de névé en fondant et en regelant ensuite, Ch. Martins, Rev. des Deux-Mondes, 1er mars 1867, p. 218.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « névé »

Vient du latin nix, nivis (« neige »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du français de Suisse.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Névé représente une forme fictive nivatus, de nix, nivis, neige.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « névé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
névé neve

Citations contenant le mot « névé »

  • La jeune victime résidait à Saint-Jean-de-Tholome (Haute-Savoie) et travaillait dans une clinique à Genève. Les gendarmes ont constaté qu'il portait des chaussures de randonnée, pas adaptées à l'escalade, ni aux névés, ni aux pentes raides. Pas d'encordement non plus. Il semble que le jeune homme ait voulu sortir des chemins de randonnée. Le PGHM de Chamonix en appelle une nouvelle fois à la grande prudence en montagne. Etre bien équipé, ne pas improviser, ne pas partir seul. France Bleu, Le corps d'un randonneur disparu retrouvé dans le massif du Mont-Blanc
  • La victime, qui était activement recherchée par les secours depuis lundi, a été retrouvée à 2 600 mètres d’altitude sous l’aiguille de Tête plate, coincée entre des rochers et un névé. petitbleu.fr, Deux morts en montagne - petitbleu.fr
  • Son compagnon de randonnée vient de faire une chute de plus de 100 mètres. Il a dévissé sur un névé, il ne le voit plus, il est très inquiet. Le randonneur espagnol âgé de 63 ans est secouru par les gendarmes du PGHM, médicalisé sur place. Il est transporté par hélicoptère vers l’hôpital de Tarbes, il souffre d'un gros traumatisme crânien et de multiples contusions sur tout le corps, mais il a la vie sauve. "Un miracle", témoignent les sauveteurs qui sont intervenus sur cet accident en haute-montagne.  France Bleu, Un randonneur espagnol miraculeusement sauvé après une chute de 100 mètres dans les Hautes-Pyrénées
  • Au-dessus de 2.600 à 2.800 mètres, les névés peuvent persister toute l'année. En été, ils vont avoir tendance à fondre mais peuvent résister pendant plusieurs mois même à basse altitude dans certaines conditions : zones en creux propices à l'accumulation de neige, faible exposition au soleil (faces nord) et au vent. Leur nombre dépend aussi de la quantité de neige tombée durant l'hiver. Futura, Définition | Névé | Futura Planète

Images d'illustration du mot « névé »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « névé »

Langue Traduction
Anglais neve
Espagnol nevé
Italien neve
Allemand neve
Chinois 内夫
Arabe نفيه
Portugais neve
Russe фирн
Japonais ネバ
Basque neve
Corse neve
Source : Google Translate API

Névé

Retour au sommaire ➦

Partager