La langue française

Neigeux

Définitions du mot « neigeux »

Trésor de la Langue Française informatisé

NEIGEUX, -EUSE, adj.

I.
A. −
1. Qui est formé de neige, qui contient de la neige. Ciel neigeux. Je vis entrer le courant d'air chaud, car il se trouva marqué par une neige légère (...) qui se formait aux frontières de l'air chaud et de l'air froid. La zone neigeuse se repliait en volutes (Alain, Propos, 1926, p.671).V. enneigement ex. de Météor. fr., 1963, p.17.
2. Qui est couvert de neige. Cime neigeuse, mont neigeux, montagne neigeuse, pic neigeux. Au-dessus des sommets neigeux le ciel était plus clair, comme si un halo émanait de la neige (Montherl., Lépreuses, 1939, p.1434).
3. [En parlant du temps, etc.] Qui est à la neige ou qui est caractérisé par des chutes de neige. Ces temps neigeux qui recouvrent les routes de blancs linceuls (Gautier, Fracasse, 1863, p.145).
B. − P.anal., littér.
1. Qui évoque la neige par sa blancheur, son éclat. Toute la lessive était là, étalée, très blanche (...) et le pré semblait s'être fleuri soudain de nappes neigeuses de pâquerettes (Zola, Rêve, 1888, p.76).Nos villages, toujours si blancs sous leur couche de chaux neigeuse (Loti, Rom. enf., 1890, p.176).V. alabastrin ex. 1.
2. Qui évoque la neige par sa légèreté, sa grâce de mouvement. La mousseline pleut abondamment devant les fenêtres et devant le lit; elle s'épanche en cascades neigeuses (Baudel., Poèmes prose, 1867, p.26).Les petites filles disparaissaient dans un nuage de tulle neigeux semblable à de la crème fouettée (Maupass., Contes et nouv., t.1, Mais. Tellier, 1881, p.1193).
C. − Au fig. Qui évoque la neige par sa pureté. Dans cette splendeur neigeuse où la vision intellectuelle se passe d'intermédiaires, d'interprètes, où l'âme croyante communique directement avec Dieu (Brasillach, Corneille, 1938, p.325).
II. − Spéc., p.anal.
A. − JOAILL. [En parlant d'une pierre] Dont la transparence est altérée par un certain flou, des impuretés. (Ds Besch. 1845, Lar. 19e-Lar. Lang. fr., Quillet 1965, Lexis 1975 s.v. neige2).
B. − PATHOL. Crépitation neigeuse. Sensation tactile, parfois auditive, évoquant un pas sur la neige et produite par la palpation (notamment des tissus sous-cutanés infiltrés d'air). Après un léger traumatisme, le genou devient brusquement très douloureux et augmente de volume (...). La palpation ne révèle pas de choc rotulien mais une crépitation neigeuse. Le genou devient ecchymotique (Ravault, Vignon, Rhumatol., 1956, p.564).
Prononc. et Orth.: [nε ʒø], [ne-], fém. [ø:z]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1552 «sujet à la neige, abondant en neige» (Est., s.v. nivosus); 1. a) 1559 hyver neigeux (Ronsard, Bienvenue de Mgr le Connestable ds OEuvres, éd. P.Laumonier, t.9, p.119); b) av. 1577 (R. Belleau, L'héliotrope ds OEuvres, éd. Ch. Marty-Laveaux, t.2, p.243: Couvroit les champs vestus de negeuse toison); 2. 1574 «blanc comme la neige» le Nil negeux (R. Garnier, Porcie, III, 1145, éd. R. Lebègue, p.105). Dér. de neige*; suff. -eux*; cf. le synon. a. fr. niveus (xiiies. [ms. xves.] Traité de fauconnerie de Frédéric II, 2elivre, ms. P 1296, fol. 91 d'apr. G. Tilander ds Z. rom. Philol. t.46, 1926, p.273: tempz niveus [tempus nivosum]), empr. au lat. nivosus «abondant en neige». Bbg. Gohin 1903, p.317.

neigeux .« Qui rappelle la neige par sa blancheur, sa douceur »

Wiktionnaire

Adjectif

neigeux

  1. Qui est chargé ou couvert de neige.
    • Le paysage était d'une indicible grandeur. De tous côtés surgissaient des montagnes plongeant à pic dans la mer, tandis que leurs cimes neigeuses se perdaient dans les nuages; […]. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 31)
    • Il s’émerveille des beautés de la nature; des vergers riches d'arbres fruitiers, des vignes étagées sur les pentes situées au midi, des forêts verdoyantes qui drapent les pentes, douces d'abord puis abruptes, des vallées dominées par les massifs rocheux couronnés, encore à cette saison, par les sommets neigeux. — (François Peyrot, Les Vaudois, vol. 1: Les Colporteurs de L’Évangile, L'Âge d'Homme, 1988, page 9)
  2. (Par extension) Abondant en neige.
    • On mesure environ 200 jours de pluie annuels. La période neigeuse, rarement importante, peut s'étendre de novembre à avril. — (Petit Futé Bruxelles 2015, p. 10)
    • Fraîche en été, chaude en hiver, elle fumait dans les temps neigeux et par les grands froids, alors que partout ailleurs une glace épaisse emplissait les pièces d'eau du pays.
      C'était là que la bonne fée prenait ses bains et faisait ses ablutions.
      — (A. Madelaine, Au bon vieux temps: récits, contes et légendes de l'ancien Bocage normand, Delesques, 1907, page 315)
    • Ainsi , une automne belle est suivie d'un hiver neigeux avec beaucoup de vents, ou du moins d'un printemps pluvieux. — (Pierre Étienne Morin, Mémoires composés au sujet d'une correspondance météorologique : Premier mémoire, Paris : chez Treuttel & Wurtz, chez Bachelier & chez Carrillan-Goeury & Nevers : chez Bonnot, 1827, page 29)
  3. Qui a l'aspect de la neige.
    • Puis Mouley Abdelaziz paraît, vêtu de blanc neigeux, immobile comme une idole sur un superbe coursier noir caparaçonné de vert et d'or, […]. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 108)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

NEIGEUX, EUSE. adj.
Qui est chargé, couvert de neige. Les cimes neigeuses, les sommets neigeux de l'Apennin. Par extension, Temps neigeux. Saison neigeuse.

Littré (1872-1877)

NEIGEUX (nè-jeû, jeû-z') adj.
  • 1Chargé de neige ; où il y a beaucoup de neige. Temps neigeux. Comme, au Pérou, les montagnes des Cordilières séparent deux saisons de la nature, et portent leurs sommets neigeux dans l'atmosphère, ayant l'été ou le printemps d'un côté, et l'hiver de l'autre, Bailly, Atlantide, p. 221, dans POUGENS. Au nord, s'étendent les plaines neigeuses et nues de la Tartarie, Volney. les Ruines, 4.
  • 2 Terme d'histoire naturelle. Qui a des taches blanches sur un fond coloré.

    S. f. Nom marchand d'une coquille univalve du genre porcelaine.

    Neigeuse à rubans, la volute hispidule.

HISTORIQUE

XVIe s. En beau jour, non pluvieux, negeux, bruineux, non trop froid ne venteux, De Serres, 161. Tel qu'un torrent enflé d'ondes negeuses, Am. Jamyn, Poésies, p. 28, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « neigeux »

Neige.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de neige avec le suffixe -eux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « neigeux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
neigeux nɛʒø

Citations contenant le mot « neigeux »

  • Cette grande plante vivace apprécie les sols acides et pauvres en éléments nutritifs, contenant du sable et des cailloux. Et elle aime les hivers froids et neigeux. C’est donc une plante adaptée à un environnement montagnard, comme son nom l’indique. Qui peut pousser jusqu’à 2 800 mètres d’altitude. , Magazine Tourisme et Patrimoine | Arnica montana : l’or jaune qui fleurit dans les Vosges
  • Des paysages aussi bien hivernaux, comme le lac gelé de Bellefontaine, de Jean-Robert Comte, ou celui de Divonne, un jour de décembre neigeux, de Véronique et Marc Damien, ainsi que ce regard sur la glace du lac de Divonne (Ignacio Larrain). Des paysages orageux, comme ce débarcadère d’Excenevex, de Franck Cortot, sous la lumière froide des lampadaires. Le barrage du lac de montagne des Dix, en Valais, de Franciusco Le grand, image le travail gigantesque de l’homme, tout comme le lac barrage de Moiry (CH), de Pierre Barthelet, lorsqu’il s’agit de dompter la nature. , Culture - Loisirs | Divonne-les-Bains : “Notre lac, votre lac”, les plans d’eau dans tous leurs états
  • Intriguée, elle observe de mystérieuses traînées rouges qui maculent la blancheur de la neige. Le « sang des glaciers », une algue microscopique qui teinte de pourpre le manteau neigeux au début de l’été et qui est peut-être due au changement climatique, reste une énigme pour les scientifiques, mais pour l’œil enivré, c’est une merveille de la nature : il se déploie comme un ruban festif autour des lacs bleus issus de la fonte des neiges; il longe les ruisseaux qui vrombissent du haut des glaciers. La paix est totale. Lignes d'horizon, Sieste cosmique à deux pas du ciel – Lignes d'horizon
  • Kévin Mayer a donc saisi l’opportunité de venir faire un tour dans un département qu’il connaît mieux sous son manteau neigeux. « Mes parents ont un appartement à Risoul donc je viens skier ici tous les hivers. » Si trouver une bonne piste de ski dans les Hautes-Alpes n’est pas un souci, en dégoter une d’athlétisme capable d’accueillir un champion du monde de décathlon pendant une semaine aurait pu s’avérer plus délicat. « Son entourage m’a appelé en amont pour savoir comment on pouvait s’organiser », précise Franck Rolland, entraîneur et coordinateur au Gap Hautes-Alpes athlétisme. « J’ai échangé ensuite directement avec Kévin. Je n’ai pas eu à faire grand-chose à part fournir un peu de matériel. » , Athlétisme | Une semaine d'entraînement à Gap pour Kévin Mayer
  • Un épisode neigeux est en cours ce mardi dans les Hautes-Alpes. , Météorologie - Climat | Un épisode neigeux en cours dans les Hautes-Alpes

Images d'illustration du mot « neigeux »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « neigeux »

Langue Traduction
Anglais snowy
Espagnol nevado
Italien nevoso
Allemand schneebedeckt
Chinois 下雪的
Arabe مثلج
Portugais nevado
Russe снежный
Japonais 雪の
Basque elurrak
Corse nevoso
Source : Google Translate API

Synonymes de « neigeux »

Source : synonymes de neigeux sur lebonsynonyme.fr

Neigeux

Retour au sommaire ➦

Partager