La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « nasonner »

Nasonner

Définitions de « nasonner »

Trésor de la Langue Française informatisé

NASONNER, verbe intrans.

Rare. Parler du nez. L'aggravation de la maladie est soulignée par l'apparition de troubles de la parole: le malade nasonne, ne peut plus prononcer les consonnes, sa langue s'atrophie, il éprouve de plus en plus de difficultés à avaler les aliments (Quillet Méd.1965, p.350).
Dire en parlant du nez. Il débordait soudain de sympathie, de compassion, de tendresse. Il avait des larmes dans la voix. Il nasonnait: «On ne peut quand même pas l'abandonner dans cette situation tragique...» (Duhamel, Maîtres, 1937, p.22).Vidame haussa les épaules et nasonna, la voix ennuyée: − Je vous ai dit dès le début, mon cher maître, que le principe de la maison est de ne jamais faire d'engagements spéciaux (Duhamel, Suzanne, 1941, p.13).
REM.
Nasonnant, -ante, adj.[En parlant de qqn qui parle du nez, ou de sa voix] Qui nasonne. [Il] affectait de ne s'intéresser plus à quoi que ce fût, grondant à tout propos d'une voix nasonnante et molle: «Mais non, mais non, vous savez bien que je ne fais plus de musique (...)» (Duhamel, Terre promise, 1934, p.100).
Prononc.: [nazɔne], (il) nasonne [nazɔn]. Étymol. et Hist. 1743 (Trév.). Dér. de nez*; suff. -onner*.
DÉR.
Nasonnement, subst. masc.,,Altération des phénomènes oraux due à une inocclusion organique ou fonctionnelle de la paroi naso-pharyngée`` (Thinès-Lemp. 1975). V. nasalisation dér. s.v. nasaliser b ex.Nasonnement n'est pas exactement synon. de nasillement: Rappelons que certains physiologistes (...) distinguent le nasonnement qui vient de l'obstruction plus ou moins complète des fosses nasales (...), du nasillement qui correspond à une résonance exagérée de ces cavités (Bouasse, Instrum. à vent, 1930, p.237). [nazɔnmɑ ̃]. 1reattest. 1834 (Land.); de nasonner, suff. -ment1*.

Wiktionnaire

Verbe - français

nasonner \na.zɔ.ne\ intransitif ou transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Parler du nez, prononcer en nasalisant les voyelles.
    • Bien qu'elle ne souffre d'aucune déformation palatine, d'aucune rhinolalie, d'aucun trouble répertorié de la phonation, elle a tendance à nasonner et à bégayer, comme sa mère. — (Emmanuelle Bayamack-Tam, Si tout n'a pas péri avec mon innocence, Éditions P.O.L, 2013)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « nasonner »

Du substantif nez avec le suffixe -onner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « nasonner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
nasonner nasɔne

Traductions du mot « nasonner »

Langue Traduction
Anglais muzzle
Espagnol bozal
Italien museruola
Allemand schnauze
Chinois 枪口
Arabe كمامة
Portugais focinho
Russe морда
Japonais 銃口
Basque bozal
Corse musetta
Source : Google Translate API

Nasonner

Retour au sommaire ➦

Partager