La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « napée »

Napée

[nape]
Ecouter

Définitions de « napée »

Napée - Nom commun

  • (Mythologie) Nymphe associée aux vallées boisées, vallons et grottes.

    […], Girardon, que nous nommons pour la première fois, fut un des plus nobles exécutants du XVlle siècle ; ses napées encore enfantines furent universellement admirées et séduisent toujours.
    — Jean de La Varende, Versailles

Étymologie de « napée »

Du grec ancien Ναπαῖος, Napaîos (qui appartient aux vallées boisées), de νάπη, nápē. De l'ancien français napée.

Usage du mot « napée »

Évolution historique de l’usage du mot « napée » depuis 1800

Synonymes de « napée »

Citations contenant le mot « napée »

  • Le chaud-froid, c'est une préparation chaude que l’on déguste froide, napée de sauce, souvent blanche et lustrée.
    Europe 1 — La recette du chaud-froid de volaille
  • En chantilly, au sucre ou napée de chocolat, la fraise est le fruit le plus apprécié au monde ! Découvrez les bienfaits de ce fruit rouge à la saveur incomparable !
    https://www.passeportsante.net/ — Les 5 bienfaits des fraises sur votre santé !
  • BLOGUE. Dire «non». Pas toujours facile. Pour mille et une raisons : peur de vexer l'autre, crainte de se fâcher avec lui, etc. Et surtout quand cela nous tente furieusement de dire «oui», même si l'on sait que ce serait une bêtise : comment dire «non» à une splendide crème glacée napée de fondant au chocolat noir (surtout si l'on suit un régime), ou encore comment dire «non» à une beauté fatale qui nous fait de l'œil (surtout si l'on vit en couple)?
    Comment résister à une tentation? | LesAffaires.com

Traductions du mot « napée »

Langue Traduction
Anglais napée
Espagnol napée
Italien napée
Allemand napée
Chinois 餐巾
Arabe نابي
Portugais napée
Russe napée
Japonais ナペ
Basque napée
Corse napée
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.