La langue française

Myoclonie

Définitions du mot « myoclonie »

Wiktionnaire

Nom commun

myoclonie féminin

  1. Synonyme de clonie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « myoclonie »

Du grec ancien μυός, muos, génitif de μῦς, mýs (« lié à la souris, puis au muscle par analogie de la forme et du mouvement ») et κλῶνος, klônos (« agitation »)

Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « myoclonie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
myoclonie mjɔklɔ̃i

Citations contenant le mot « myoclonie »

  • La secousse hypnique est une forme de myoclonie, “un terme savant qui désigne une contraction musculaire”, explique la spécialiste (le hoquet est en autre exemple). Le Huffington Post, Pourquoi se réveille-t-on parfois en sursaut juste au moment de s’endormir? | Le Huffington Post LIFE
  • Le hoquet ou myoclonie phrénoglottique est un réflexe se manifestant très tôt au cours de notre existence, avant même notre naissance. Selon une étude récente menée par des chercheurs de l’University College London, ce phénomène pourrait avoir une importance toute particulière. En effet, si les mouvements effectués dans le ventre maternel semblent participer au développement cérébral de la représentation du corps du bébé, le hoquet pourrait permettre au fœtus et au nouveau-né de se construire une représentation non plus de l’extérieur, mais de l’intérieur de son propre corps. The Conversation, Podcast : Le hoquet, important pour le développement du cerveau des bébés ?
  • Bien qu’elle puisse être confondue avec les frissons, surtout sous sa forme essentielle, la myoclonie en est bien distincte. Selon l’Institut américain de la santé, elle se produit “en l’absence d’épilepsie ou d’autres anormalités apparentes du cerveau ou du système nerveux”, et peut survenir de manière aléatoire. Elle ressemble au sursaut de “début de sommeil”. Le Huffington Post, Voilà pourquoi vous avez parfois la chair de poule | Le Huffington Post LIFE
  • * La dystonie myoclonique est une maladie rare qui reflète un mauvais contrôle des mouvements par le cerveau, entraînant des contractions anormales des muscles. Elle se traduit par deux types de symptômes : des secousses musculaires (myoclonies) et une posture anormale de certaines parties du corps (dystonie). Faire Face - Toute l'actualité du handicap, « Dans mon one-woman-show, j'ai choisi de faire rire avec ma sclérose en plaques. » - Faire Face - Toute l'actualité du handicap
  • Chez 17 des 24 patients affectés par de tels troubles, l’équipe parisienne a observé, généralement après une seule séance de SMT, une disparition ou une régression des symptômes. Pas toujours complète, comme le montre le cas de Pascal C.: «A l’âge de 46 ans, j’ai développé des symptômes très difficiles à vivre: des mouvements anormaux de la mâchoire, du voile du palais et du cou, associés à des acouphènes.» Après trois ans d’errance médicale (on lui a dit qu’il était dépressif alors que ce n’était pas le cas), Pascal est orienté vers la Pitié: «En sus d’un traitement par un antiépileptique, je reçois deux séances de SMT par an, qui rendent mes myoclonies [contractions musculaires brèves et involontaires] faciales moins violentes durant trois ou quatre semaines, sans agir sur mes acouphènes.» Le Temps, Un aimant contre les troubles du mouvement - Le Temps
  • Les effets indésirables peuvent être multiples : agitation, anxiété, attaques de panique, insomnies, troubles sexuels, nausées, diarrhées, maux de tête. Ils apparaissent surtout pendant la première semaine de traitement. La sensation de bouche sèche est fréquente avec la molécule paroxétine (Deroxat, Divarius). La fluoxétine (Prozac), quant à elle, est responsable de signes extrapyramidaux (tremblements, rigidité, mouvements rares et lents) plus ou moins invalidants, dont un syndrome mimant la maladie de Parkinson. L’hyponatrémie (déficit de sodium dans le sang) est fréquente et grave pour la majorité des patients prenant des antidépresseurs. Il est aussi possible que survienne un syndrome sérotoninergique, auquel des manifestations d’ordre psychique (agitation, confusion,hypomanie, etc.), moteur (myoclonies, tremblements, hyperréflexie, rigidité…), végétatif (sueur, frissons…) et digestif (diarrhées) sont associées. Il existe enfin un risque de surdosage pour certains antidépresseurs. L'Obs, Prozac, Lexomil, Xanax : le guide des effets indésirables

Traductions du mot « myoclonie »

Langue Traduction
Anglais myoclonus
Espagnol mioclono
Italien mioclono
Allemand myoklonus
Chinois 肌阵挛
Arabe رمع عضلي
Portugais mioclonia
Russe миоклонус
Japonais ミオクローヌス
Basque myoclonus
Corse mioclonus
Source : Google Translate API

Myoclonie

Retour au sommaire ➦

Partager