La langue française

Muraliste

Définitions du mot « muraliste »

Wiktionnaire

Nom commun

muraliste \my.ʁa.list\ masculin

  1. (Beaux-Arts) Artiste peintre spécialiste dans les fresques murales.
    • Les muralistes mexicain nous ont laissé des témoignages précieux de cette nouvelle vision du monde et donnent un visage, une assise à cet homme nouveau, métis, en l’inscrivant dans l’histoire. — (Laetitia Fernandez, Au pays de la vierge métisse, Journal La Croix, page 18, 17 juillet 2017)
    • C'est à Siqueiros que le muralisme mexicain doit d'avoir été un exemple d’avant-garde d'art monumental, national et révolutionnaire. C'est de son exemple et de sa conception du muralisme que vont largement s'inspirer les muralistes chicanos. — (Les Amériques, tome 2: De 1830 à nos jours, sous la direction de Jean-Michel Blanquer, Antoine Coppolani & Isabelle Vagnoux, Bouquins/Robert Laffont, 2016)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « muraliste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
muraliste myralist

Citations contenant le mot « muraliste »

  • En plus de participer à la réalisation de la murale, ces jeunes adultes, qui fréquentent aussi le CÉPOP, ont pu se familiariser avec toutes les étapes menant à la création d’un tableau. Sous la supervision de l’artiste muraliste, ils ont complété le travail en trois semaines, durant le mois d’août. Le Reflet du Lac, Nouvelle fresque murale dans le quartier des Tisserands - Le Reflet du Lac
  • Le travail en question a été réalisé sous l’œil attentif de Camillle Dereuder, responsable de la structure, accompagné de l’animatrice Léa Lequilbecq et de Yohann Marchesi, peintre muraliste. Les jeunes ont réalisé en une semaine une fresque peinte à la main sur le mur d’accueil de la piscine de Gourdon. L’œuvre mesure plus de 10 mètres de long pour 2,50 m de hauteur. La semaine précédente, ils avaient nettoyé des chemins de randonnée de la CCQB. ladepeche.fr, Gourdon. Huit jeunes, une fresque, des céous - ladepeche.fr
  • « C’est l’un des meilleurs muralistes au monde », complète le muraliste rennais Mathias Brez, organisateur de cette biennale. , Street art à Saint-Malo : l'intrigante jeune femme de la rue de la Marne | Le Pays Malouin
  • Greta Thunberg a mis les voiles sur l'Europe. La militante écologiste a quitté les Etats-Unis à bord d'un catamaran, au terme d'un périple de deux mois en Amérique du Nord. A San Francisco, un peintre muraliste argentin a rendu hommage à son action en faveur du climat. euronews, Greta Thunberg veille sur San Francisco | Euronews
  • Olivier Costa, peintre muraliste, a été récompensé par le Pinceau d’argent pour la fresque qu’il a peinte en juillet 2019 sur l’un des murs entourant la place Mademoiselle-Émile à Thézan-lès-Béziers. Cette fresque est la sixième qu’il a réalisée dans le village. Elle représente une scène de vendange au milieu du siècle dernier. Le viticulteur aidé de son fils rapporte le raisin à la cave pour le vinifier. Le jeu des lumières et des ombres augmente le réalisme de la composition. midilibre.fr, Olivier Costa reçoit un Pinceau d’argent pour sa fresque - midilibre.fr
  • La fresque sera composée de plusieurs facettes, comme l’explique le peintre muraliste : « Il y a un vrai découpage de l’espace, j’ai essayé de reprendre les éléments forts de La Fabrique tels que le globe, une bulle de Plexiglas. On l’a soulignée en faisant un soleil tout autour, ça peut être aussi une fleur... La fenêtre ovale deviendra un dirigeable. » www.paris-normandie.fr, Au Havre, une fresque participative pour La Fabrique Massillon
  • Les deux artistes choisis pour coordonner cette œuvre d’art public collaborative sont le compositeur Daniel Bédard et la muraliste Mique Michelle. l-express.ca, Art public autour de la future Place des Arts du Grand Sudbury - l-express.ca
  • Sans aucun doute l’histoire la plus riche et la plus solide de toute la fournée ; Paul Colize est un auteur étonnant qui réussit à créer, à chaque nouveau livre, des atmosphères aussi lancinantes qu’envoûtantes. Ici, on rencontre deux personnages remarquables : un peintre muraliste et, oui, une directrice d’institut psychiatrique. Le Devoir, Grandes pointures noires en rafale | Le Devoir
  • Street art sur le thème du coronavirus par l’artiste muraliste et illustrateur KMG à Camden Urban Fusions, Le tiers des femmes ont dit de s'habiller `` plus sexy '' et de se maquiller pour les appels vidéo professionnels | Coronavirus
  • Les trois peintres muralistes ornent différentes parties de la fresque "pour mélanger les styles de chacun et ainsi obtenir un résultat homogène". Maxime utilise de la peinture acrylique résistante à l’eau, des rouleaux pour les sous-couches et des pinceaux plus petits pour les finitions. , Maxime, 28 ans : "Comment je suis devenu peintre muraliste" - L'Etudiant
  • C’est aussi ce dont témoigne la jeune muraliste Malicious en peignant des images de femmes noires sur les murs de la ville, dans le documentaire Dilemme de Ma, d’Alexa Carrenard. Les deux autres documentaires, F, de Marina Mathieu, et Le repos est un droit, de Sara-Claudia Ligondé, portent respectivement sur les problèmes de fibromes utérins, qui affectent particulièrement les femmes noires, et sur le droit au repos pour les femmes noires, qui donnent trop souvent sans compter. Le Devoir, La couleur de l’âme | Le Devoir
  • Ne lui dites pas qu’elle est graffeuse. Lorsqu’elle entend ce terme, assez peu élégant, il faut bien le reconnaître, Sêma Lao plisse du nez. « Je fais des portraits, mais aussi des expos. Je me définis plutôt comme une muraliste », glisse-t-elle d’une voix douce mais assurée. Une mise au point qui reflète assez bien la personnalité d’une artiste qu’on aura mis plusieurs mois à rencontrer. Non pas qu’elle n’en avait pas envie, ou qu’elle estimait qu’elle avait mieux à faire. Mais entre un déménagement, des projets à honorer, d’autres à amorcer, sans oublier la naissance d’un bébé, le temps a filé, tout simplement. www.lepopulaire.fr, De Limoges à l'Italie, portrait de Sêma Lao, artiste muraliste brut de décoffrage mais au cœur tendre - Limoges (87000)
  • Le peintre muraliste mexicain Ruben Carrasco présente un renard endormi sur le mur de l’école. Tandis que la galerie expose « NeoShamans ». SudOuest.fr, Bordeaux – Chartrons : un mur pour la nature
  • Alors que la moitié de l’humanité est confinée, le muraliste brésilien vient de dévoiler une nouvelle œuvre singulière, réalisée sur les murs de sa résidence de São Paulo. Sa nouvelle fresque représente cinq enfants de différentes religions, le visage à deux tiers couvert par un masque, tous dans une pose de prière. « Pour renforcer le sentiment d’unité entre les peuples, indépendamment de leur religion ou de leur race », éclaircit l’artiste dans un entretien à Casavogue. La Semaine dans le Boulonnais, Passé par Boulogne et confiné, le street-artiste Kobra peint une fresque humaniste
  • La muraliste a d’ailleurs eu l’occasion de disséminer son art dans plusieurs villes et pays. Du nombre, en plus de Montréal, qui abrite deux de ses œuvres (la première ayant été faite il y a deux ans lors du festival MURAL), on compte notamment Vancouver, où elle a vécu très longtemps, Los Angeles, Sudbury, Monterrey au Mexique, et bientôt, la Suède et l’Europe. Plusieurs marques l’ont également approchée pour des collaborations, du magasin Simons à Louis Vuitton, en passant par Starbucks et Volkswagen. Comme fil conducteur entre tous ces projets, le désir de la Montréalaise d’incarner «une expérience motivante, optimiste et ludique», qui permet un dialogue entre les différentes tranches d’âge. Voir.ca, Ola Volo : la muraliste qui a changé le visage du Mile End | Arts visuels | Voir.ca
  • Il y a un peu plus de dix ans, le sénateur Jean Boyer, président de l’association des Amis du Festival Berlioz, évoquait un hommage pérenne au compositeur, sous la forme d’une fresque murale. L’an dernier, l’association validait la maquette présentée par Isabelle Peugnet, une muraliste du Grand-Serre (Drôme). Et l’œuvre, de grande envergure, a été peinte cet été. , La Côte-Saint-André | Une peinture murale dédiée à Berlioz
  • Peintre et muraliste, il avait réalisé différentes fresques murales dans la ville de Béziers entre les années 2006 et 2013. Au cours d’un entretien en décembre 2014 avec Robert Ménard, élu maire quelques mois plus tôt, il avait proposé de créer un parcours de fresques historiques à vocation pédagogique à travers le centre-ville. midilibre.fr, Béziers : la Ville condamnée pour concurrence déloyale envers le peintre Jean Pierson - midilibre.fr
  • Aucun couple n’a été plus volcanique que celui formé par Frida Kahlo et le peintre muraliste Diego Rivera. Une tumultueuse fusion unit les deux artistes (ils divorcent puis se remarient) et cela s’illustre jusqu’à leur maison à Mexico: l’architecte Juan O'Gorman y conçoit deux studios séparés pour le couple, reliés toutefois par une passerelle. Visite virtuelle. L'Echo, Coup d'œil dans la maison emblématique de Frida Kahlo et Diego Rivera | Sabato
  • Au Venezuela, un artiste et muraliste franco-britannique vient de passer un mois dans un quartier défavorisé de Caracas pour y peindre des fresques. Seb Toussaint s’est installé à Petare, considéré comme le plus grand bidonville du Venezuela, dans le cadre de son projet « Share The Word ». RFI, Venezuela: donner la parole aux habitants des bidonvilles par des fresques murales - Reportage culture
  • Les apprentis peintres muralistes viennent d’horizons variés. Tous ont le baccalauréat, et tous ont été reçus parmi les 30 acceptés chaque année, après avoir été sélectionnés pour leurs dessins. Emmanuel Perrier explique : "Il faut qu’ils aient avant tout l’envie de dessiner. On veut voir s’ils ont un œil, s’ils sont des dessinateurs dans l’âme." Lyon Capitale, ÉcohlCité : des peintres muralistes à l'international |
  • Dans sa plainte, le muraliste estimait que les fresques finalement réalisées avaient été faites « avec les mêmes pignons et selon le même parcours et la même thématique » que ceux qu'ils avaient proposés dans son projet. leparisien.fr, Béziers condamnée pour concurrence déloyale envers un artiste - Le Parisien
  • Autre collaboration mémorable pour la maison, à l'occasion de son défilé printemps-été 2014, Miuccia Prada convie six artistes – 4 muralistes (Miles Gregor, Gabriel Specter, Mesa, Stinkfish) et 2 illustrateurs (Jeanne Detallante, Pierre Mornet) à investir l’espace du hall d'exposition Via Fogazzaro à Milan. En résulte une fresque monumentale composée de figures féminines qui évoque avec puissance les visages naïfs issu de l’art muraliste mexicain de Diego Rivera, José Clement Orozco et David Alfaro Siqueiros. La collection de prêt-à-porter présentée, qui reprend d’ailleurs certaines œuvres ou détails de ce décor inédit, est à ce jour l’une des plus puissantes jamais imaginées par la créatrice italienne. Numéro Magazine, L'art sur les défilés de mode Prada
  • Une idée du style du muraliste Ankhone, membre du collectif A’Shop, qui produira une œuvre cet été lors de MURAL Estival 2020. La Presse, Lancement de MURAL 2020
  • Dans ce premier épisode, découvrez l’artiste peintre et muraliste Laurent Gascon. Le Journal de Montréal, [VIDÉO] #UnMillionDeGens - Laurent Gascon, peintre et muraliste | JDM
  • Empêché de peindre dans la rue par le coronavirus, le Brésilien Eduardo Kobra, un des muralistes les plus reconnus au monde, se reconvertit dans les actions solidaires en préparant de nouveaux projets depuis son atelier. La Croix, Au Brésil, les tribulations de Kobra, artiste de rue confiné
  • On l’a connue en tant que muraliste. Il lui arrive encore de pratiquer cette forme d’art, mais les marionnettes sont devenues la grande affaire de sa vie. C’est ce qu’illustre l’atelier-boutique situé au 370, rue Saguenay. Entourée de ses jolis monstres, elle accueille les visiteurs du mercredi au dimanche, de 9 h à 17 h. La Tribune, Les multiples visages des métiers d'art | Arts | La Tribune - Sherbrooke
  • L’artiste en résidence du Collège, le muraliste Maxim Charland, s’est lui aussi associé au projet en réalisant une œuvre originale pour l’occasion. Elle a été dévoilée lors de la conférence de presse annonçant la mise en place de l’événement, dont la maître d’œuvre principale est la technicienne en loisirs Christine Houle. Le Courrier Sud, Une course tout en couleurs le 3 mai à Nicolet - Le Courrier Sud
  • Passe-muraille, l’art fait le mur à l’école maternelle et primaire Ernest Lavisse. Enthousiastes, les écoliers ont donné de jolis coups de pinceaux et de crayons, guidés par Antoine Leman, artiste muraliste originaire de Roubaix et intervenant extérieur sur commande en milieu scolaire en autre. A l’arrivée, la pratique artistique très colorée met en fête les yeux. Journal L'Union abonné, La cours de l’école du Nouvion-en-Thiérache décorée par les élèves et un artiste
  • Pour les Journées du patrimoine, les muralistes débarquent à France Télévision. 6 des meilleurs artistes de cet art interviennent le 15 et 16 septembre sur une palissade de France Télévisions. Une oeuvre visible pour les visiteurs de France Télévision durant les journées du Patrimoine. Et l'occasion de faire un tour du monde du street-art avec ces artistes venus du coin de la rue des murs peints. Franceinfo, Journées du patrimoine : du street art à France Télévisions
  • Au-delà des œuvres, ce parcours virtuel présente de nombreuses photographies, ainsi que fragments de son journal. Révélateur : on y découvre que Frida utilisait du bleu pour représenter « la pureté », du jaune pour « la folie ou le bonheur ». Elle y parle aussi bien sûr de son profond amour pour le muraliste Diego Rivera. « Je ne suis plus seule. Tu m’accompagnes. Tu m’endors et tu m’éveilles. » Un témoignage profondément émouvant. Art Critique, Une exposition virtuelle sur Frida Kahlo
  • C'est la quatrième fois que ce peintre muraliste intervient, à la demande de la ville, sur les constructions municipales. Il y a quelques années, l'autre façade de ce même bâtiment ainsi qu'un mur situé rue Malleville étaient déjà passés entre ses mains expertes. Avec à chaque fois, le même résultat impressionnant. « Ce que j'aime dans le trompe-l'œil, c'est que tout le monde peut donner son avis, confie cet ancien décorateur au cinéma et à la télévision. Qu'on soit un public averti ou non, c'est un art facile d'accès. L'idée est de donner un intérêt spectaculaire mais aussi d'intriguer les gens. Et ça m'amuse quand ils tombent dans le piège. » leparisien.fr, Enghien-les-Bains : l’impressionnant trompe-l’œil bluffe déjà les habitants - Le Parisien
  • À l’origine de ce mouvement muraliste (préparez vos selfies), un homme : Pinuccio Sciola, natif de San Sperate, village agricole réputé pour sa production de pêches et de brugnons, situé à une vingtaine de kilomètres au nord de Cagliari. Routard.com, La Sardaigne insolite et secrète
  • Les personnages de Kenny Scharf, une légende du mouvement muraliste. LExpress.fr, Circuit graffitis à Miami - L'Express
  • Je suis Dr Ponce, illustrateur et peintre muraliste. Je suis né à Montpellier sous la lune d’une nuit d’août 1987, j’aime les chats, les flammes et le pastis. D’aussi loin que je me souvienne, je me suis toujours interrogé sur le monde dans lequel j’ai débarqué, je crois bien que je n’y ai jamais rien compris. Avant même de penser au dessin, j’ai surtout été demandeur d’histoires. Il y avait chez ma grand-mère une incroyable collection du magazine Métal Hurlant. J’ai appris à lire en feuilletant en cachette ces pages dans lesquelles une génération de dessinateurs nous livrait leur propre monde, un nouveau monde. Pour l’enfant que j’étais, ce fut une véritable claque. Je pense qu’indirectement, c’est ce qui m’a mené au dessin. Le besoin de raconter, de construire un univers qui transmet un point de vue personnel sur le casse-tête géant qu’est la vie. C’est très testimonial mais je crois que l’homme a toujours eu ce besoin vital d’expression libre, de laisser sa petite trace, sa petite vision des choses pour ceux qui suivent. J’ai commencé par laisser mes traces par le biais du graffiti, puis j’ai eu la chance d’intégrer l’ESA St-Luc à Bruxelles pour y apprendre la bande dessinée. De fil en aiguille, je suis devenu dessinateur sans le voir venir plus que ça. Artistikrezo, Dr Ponce : "Rigoler de ce que l’on déteste, c’est déjà le combattre" - Artistikrezo
  • Diego Rivera (1886-1957), célèbre artiste et muraliste mexicain, a longtemps été considéré comme un ami fidèle de l’Union soviétique. Communiste dévoué, Rivera a visité l’URSS plusieurs fois et fait une série de dessins de personnalités soviétiques – il a même proposé de peindre un portrait de Staline. La Prensa Francesa, Cet artiste mexicain qui travailla à la fois pour Staline et pour les Rockefeller ! - La Prensa Francesa
  • Tout d’abord j’ai toujours dessiné depuis enfant. Le grand bouleversement a été la découverte du graffiti à l’âge de 11 ans, en 1989. C’était un art vraiment nouveau, très sophistiqué, presque surréaliste. On ne savait pas tellement d’où ça débarquait. J’ai tout de suite été séduit par le graffiti, sa fugue, son énergie, sa modernité et son lien avec le hip hop et la musique. Je me suis vraiment passionné pendant à peu près 22 ans. À partir de 18 ans j’ai déclaré une activité au Trésor public en tant qu’artiste indépendant. Et j’ai commencé à essayer de vivre de ma passion. Je réalisais des commandes de tout ce qu’on pouvait faire avec le graffiti ; vêtements, logos…, en travaillant pour des mairies, magasins, collectivités… Comme ça j’ai fait à peu près 400 projets dans le monde. J’ai travaillé pour les plus grands groupes. J’ai vécu 2 ans à New-York entre 2002 et 2004 avec mon épouse puis 9 ans à Hong Kong de 2007 à 2016. Ensuite nous avons passé quelques mois en Californie et nous sommes de retour en France. J’ai beaucoup appris de mes voyages et rencontres, mes expositions… J’ai réussi à développer mon travail comme ça. J’étais surtout muraliste, j’ai réalisé des centaines de murs peints. Par exemple, à Lyon c’est moi qui ait réalisé la raffinerie de Feyzin avec la Cité de la création. Puis il y a eu le projet Source qui arrive à une période charnière de ma vie ; l’attente de mon premier enfant. Suite à l’annonce de ma compagne, je me suis pris en main et je voulais proposer une meilleure vie à ma fille qui allait arriver, une vie saine. Alors j’ai fait un bilan pour essayer de voir, suite à mon parcours, ce que j’avais tiré de positif et de négatif. Donc je me suis arrêté de travailler pendant 4 mois pendant la grossesse de ma femme, ce qui n’était pas arrivé depuis 15 ans. J’étais un forçat du travail, J’étais sur 10 projets en même temps et je ne prenais jamais le temps de me reposer. Suite à cette période de vacuité et de réflexion, j’ai développé un nouveau mode de conscience et un nouveau mode de voir la vie. De là est né le projet Source. Le message qui se cache derrière, c’est une ode à la vie. Source vient célébrer la vie qui est en toutes matières, tous temps et toutes personnes. C’est l’énergie de vie qui constitue la réalité. Cette réalité qui aujourd’hui conserve une part de mystère et presque de spiritualité. J’ai travaillé sur ce projet dès 2011 mais s’est réellement lancé en 2015. Artistikrezo, Lyes-Olivier Sidhoum : "La période de méditation est primordiale, l'artiste est le canal de l’inspiration" - Artistikrezo
  • Avec trois fresques et deux expositions, les « Tlacolulokos » s’imposent ce mois-ci dans l’espace culturel lillois. Les muralistes mexicains associent dans leur travail tradition mexicaine et inspiration locale. La Voix du Nord, Lille Tlacolulokos, des couleurs mexicaines sur les murs lillois
  • Avocat millavois, passionné d’art, Jean-François Canat a établi un pont entre la galerie Lelong, une galerie d’art contemporain établie Paris, New York et Zurich, qui présente des artistes de renommée internationale. Cette collaboration a déjà permis au musée millavois d’exposer, l’été dernier, 164 affiches de l’artiste belge Pierre Alechinsky. "Nous poursuivons notre collaboration et ce devrait être un très bon moment", se réjouit d’avance le directeur des affaires culturelles de la Ville de Millau, Romain Mericskay. L’exposition millavoise de l’été prochain aura pour thème les peintures oniriques de Miró. Les œuvres exposées proviendront du catalogue de la galerie Lelong, mais également des collections du Centre national des arts plastiques et du musée Goya de Castres. Peintre, sculpteur, mais aussi céramiste, muraliste et graveur, Miró est un artiste particulier ++ement prolifique, avec près de 2 000 peintures, 5 000 dessins et collages, 500 sculptures et 400 céramiques. L’artiste a même également réalisé d’imposantes tapisseries que l’on peut voir à la fondation Miró de Barcelone ou à la Fondation Pilar et Joan Miró de Palma de Majorque, où le peintre avait installé son atelier et où il a terminé sa vie, à l’âge de 90 ans, après une vie particulièrement bien remplie. Un "peintre mirobolant", selon l’expression de Robert Desnos, dont les œuvres font penser à des dessins d’enfants. Un univers coloré et poétique. Les peintures de Miró ont depuis longtemps un grand succès sur le marché de l’art. Ce sont aussi les plus falsifiées au monde. On rappellera enfin le beau geste, en 2016, de Juan Punyet Miró, le petit-fils du peintre espagnol, qui avait mis aux enchères près d’une trentaine d’estampes signées par son grand-père, au profit des œuvres de La Croix Rouge, afin de secourir les migrants. ladepeche.fr, Millau va exposer Miró - ladepeche.fr
  • On voit leurs oeuvres toute l’année, mais c’est le moment ou jamais de croquer les artistes en pleine action. Durant les dix prochains jours, une vingtaine de muralistes prendront d’assaut les murs de la ville pour leur donner un nouveau visage, dans le cadre du festival MURAL. Le Devoir, Les muralistes prennent d’assaut Montréal | Le Devoir
  • Présentés sur YouTube en anglais, les huit épisodes de la websérie montrent les rencontres d’André Bathalon avec les muralistes. La série traite davantage de leurs histoires personnelles que de leurs techniques artistiques. On y voit aussi des contextes de création, à Montréal, à Toronto et à Vancouver. Radio-Canada, Unframed : des muralistes se dévoilent dans une websérie | Nouvelle vague
  • Le muraliste Laurent Gascon se tient devant son oeuvre, une mosaïque de céramique en hommage à Yvon Deschamps. Radio-Canada.ca, L'art dans la rue, pour ne pas oublier | Radio-Canada.ca
  • Les riverains de l'avenue Jules-Vallès, où le peintre muraliste réalise une « œuvre monumentale », ne boudent pas leur plaisir. « C'est très original. Cela met un peu de créativité dans le quartier », apprécie Élodie, une jeune femme. « C'est très beau. Ça va rendre le mur plus joli », sourit Rayan, un garçon de 12 ans. « C'est chouette, c'est génial ! Et c'est mieux que les tags qu'on voit habituellement », s'enthousiasment une grand-mère et sa fille. Une bande d'adolescents admire : « C'est balaise ! Surtout au pinceau. Franchement, il est fort ! » leparisien.fr, VIDÉO. Savigny-le-Temple : Fintan Magee peint le monde sur des murs - Le Parisien
  • Le muraliste a indiqué en entrevue que tous les membres du collectif sont prêts pour une prochaine exposition. Il a expliqué que la sélection préliminaire des artistes présents au projet était déjà faite dans sa tête. « Ça va être complètement furieux », a lancé le graffeur. Il faut juste trouver le local où réaliser le projet, a-t-il souligné. Impact Campus, Phelipe Soldevila, un graffeur à l'Université Laval - Impact Campus
  • Up Here, c’est aussi de l’art urbain, et de ce côté, il serait possible d’avoir un muraliste, mais en respectant des conditions strictes. Radio-Canada.ca, Up Here y sera, mais comment? | Coronavirus : Ontario | Radio-Canada.ca
  • La démarche est d’autant plus intéressante qu’elle s’inscrit dans le parcours de vie particulier de l’artiste. Maxim Charland a 37 ans. Il est autodidacte en tant que muraliste, un art auquel il s’est initié dans sa jeunesse à travers le graffiti. Il faut dire également qu’il est le petit-fils de l’aquarelliste nicolétain Jean-Paul Charland de sorte qu’il est permis de croire qu’il bénéficie d’une fibre artistique naturelle. Il reste qu’il a passé ses premières années sur le marché du travail à explorer plusieurs domaines autres qu’artistiques. «Je me suis cherché», admet-il tout simplement. Le Nouvelliste, Pour toutes les mères du monde | Arts | Le Nouvelliste - Trois-Rivières
  • Monk.E fait partie du paysage montréalais, au propre comme au figuré. C’est que le vétéran MC, membre du collectif K6A, est surtout connu comme graffiteur et muraliste, ses belles et grandes œuvres pouvant être admirées un peu partout en ville. Le chanteur dancehall Zex BilangiLangi ne peint pas, mais son talent rayonne avec autant de force dans son pays, l’Ouganda. Les deux amis offrent aujourd’hui un album en duo, rappé et chanté en anglais, en français et en luganda, sur lequel se superposent hip-hop, dancehall et afrobeats. Il se nomme Souffrir le sourire aux lèvres, comme une manière détournée de dire : « Ça va bien aller ». Le Devoir, Leçon de vie africaine | Le Devoir
  • Artiste muraliste, il est aussi à la tête du collectif d’artiste Ashop et les Productions Ashop, une des plus importantes agences spécialisées en art urbain au Canada. Son art est le reflet de son parcours en tant qu’artiste urbain à Montréal. Son travail intègre de subtiles touches de textures, motifs, calligraphie et iconographies présentes dans ses premières œuvres graffiti remontant à 1995. Nightlife, 5 artistes visuels montréalais à découvrir | Nightlife
  • Il y a Vinz, le peintre muraliste à l'origine du projet ; Chiko, à la fois DJ et permaculteur ; Shore, l'infographiste et graffeur ; Rasto, le sculpteur ; Chérif, le beatmaker, comprenez compositeur de hip-hop. Sans oublier Antony, qui les accompagne au sein de l'association OCP (Ouvrons les champs du possible). leparisien.fr, Brie-Comte-Robert : la pépinière de cultures urbaines a pris ses quartiers - Le Parisien
  • Concernant mes inspirations, le travail de Thiago Thipan me fait vibrer. C’est un muraliste brésilien qui a réalisé quelques murs à Paris : j’adore sa manière d’assembler les couleurs tout en ayant sa touche très propre à lui. Mais il y en a beaucoup d’autres, pour en citer quelques-uns : Popaye, Ann Marie Coolick, Valentina Cancedda. Artistikrezo, Nathanaël Koffi : "L'art rassemble, il est source de médiation" - Artistikrezo
  • Cette année, pour la première fois en sept ans, c’est une femme, l’artiste et muraliste colombienne Gleo, qui crée l’identité visuelle de Mural. Gleo a signé bien des œuvres murales d’envergure sur la planète, notamment en Turquie, au Pérou, au Mexique, aux États-Unis, au Brésil et en Équateur. Pour sa première présence au Québec, elle réalisera, à l’angle des rues Prince-Arthur et Saint-Urbain, une des grandes œuvres murales de cette édition. La Presse, Le festival d’art public Mural se renouvelle
  • Pour signer cette création, les membres du Mur ont fait appel à une personnalité reconnue dans le street art, Jef Aérosol. Ce pochoiriste, passionné de la contre-culture anglo-saxonne et 70’s a été considérablement influencé dans son travail de muraliste et artiste par la musique américaine et anglo-saxonne. , Edition Epinal | Un nouveau Mur signé Jef Aérosol à Epinal
  • CULTURE. Le peintre muraliste Maxim Charland est à compléter ces jours-ci une toute nouvelle murale en sol nicolétain. Cette fois, c’est sur la bâtisse de Fleuriste Savard, sur le boulevard Louis-Fréchette, qu’il met sa touche. Le Courrier Sud, Une nouvelle murale pousse à Nicolet - Le Courrier Sud
  • Les artistes muralistes auront bientôt un nouveau terrain de jeu dans certains quartiers de Québec. La Ville s'apprête à alléger ses règles en matière d'urbanisme pour encourager cet art de rue qui gagne en popularité dans plusieurs grandes villes du monde. Radio-Canada.ca, Les murales extérieures bientôt permises à Québec | Radio-Canada.ca
  • Dernier grand pionnier de l’art moderne au Maroc, Mohamed Melehi attire la curiosité du MACAAL qui lui consacre une rétrospective d’une carrière mêlant génie, engagement politique et amour pour les femmes. «New Waves» aurait pu être un biopic. Au lieu de cela, c’est une déambulation chronologique qui permet de retracer à travers des œuvres et archives inédites la carrière de Mohamed Melehi entre les années 1950 et les années 1980. L’exposition parcourt les trois périodes majeures de cet artiste majeur, pionniers de l’art moderne arabe ainsi que ses trois «escales» principales : Rome, New York et Casablanca. Entre 1954 et 1967, l’introduction de l’exposition (1957-1964) emmène à Rome dans les années 1950 où Melehi est l’un des premiers artistes du continent africain à exposer dans les galeries d’avant-garde comme la Galleria Trastevere. Les premiers échanges et séjours à New York où il prend part à l’exposition Hard Edge and Geometric Painting du MoMA en 1963 le font passer encore dans une autre dimension. Entre 1964 et 1978, c’est le retour à Casablanca et le début de son aventure mémorable dans les ateliers de l’École des Beaux-arts de Casablanca où avec Farid Belkahia, Mohamed Chabâa, Bert Flint et Toni Maraini, Melehi va écrire l’une des plus belles pages de l’histoire des arts postcoloniaux. Cette partie offre notamment un focus sur sa pratique de graphiste-activiste mais aussi sur l’exposition manifeste de la place Jamaa el Fna en 1969 ainsi que sur les ateliers et les activités de l’école. Dans les Années 1980, Melehi procède à une synthèse dynamique de toutes ses pratiques: il repuise dans les sources africaines et berbères comme l’École des Beaux-arts de Casa l’y a toujours encouragé (notamment les plafonds peints des mosquées populaires) mais aussi dans ses expériences architecturales des années 1970 (avec le cabinet Faraoui et De Mazières) et dans sa pratique de muraliste, culminant au festival des arts d’Asilah qu’il co-fonde en 1978. LesEco.ma, Melehi, retour vers le futur - LesEco.ma
  • Jérôme Gaboriau, le programmateur des Escales, s’est rendu au Brésil cet hiver. Il y a découvert de nombreux musiciens qui seront sur les scènes du festival les 26, 27 et 28 juillet. Il a pu aussi apprécier le travail de l’artiste Apolo Torres. Ce peintre muraliste de 33 ans est une figure du street art dans son pays. Il s’est notamment fait connaître par une peinture d’une vingtaine de mètres sur un building de São Paulo représentant une petite fille tentant d’attraper des livres. Cette fresque était une commande la fondation Education is not a crim. , Saint-Nazaire : un artiste brésilien réalise une fresque géante de 64m2 | L'Écho de la Presqu'île
  • Malgré cela, la commission scolaire de San Francisco a voté le 25 juin dernier, à l’unanimité, l’effacement des treize peintures d’Arnautoff qui ornent les murs du lycée George Washington depuis son inauguration en 1936. Loin de rendre hommage au premier président des États-Unis, comme le suggère le nom de l’établissement auquel ces œuvres étaient destinées, Arnautoff avait eu l’insolence de représenter Washington en propriétaire d’esclaves et en instigateur des premières guerres d’extermination indiennes. Pourtant, ce n’est pas M. Donald Trump qui, par voie de tweets racistes et rageurs, a réclamé la destruction de l’œuvre démystificatrice du roman américain conçue par un muraliste communiste qui acheva sa vie en Union soviétique ; ses adversaires les plus militants se sont chargés de jouer les inquisiteurs à sa place. Le Monde diplomatique, Les talibans de San Francisco, par Serge Halimi (Le Monde diplomatique, août 2019)
  • Une fresque d’un beau bleu Majorelle s’affiche sur le mur d’un bâtiment de l’Institut Médico-éducatif de La Passagère, elle a été inaugurée vendredi. Dans le cadre du stage « Tournez Jeunesse #2 » organisé par COEF 180, 17 jeunes ont collaboré à sa réalisation avec l’artiste muraliste Blossom. Le Telegramme, Le Télégramme - Saint-Malo - IME La Passagère. Inauguration d’une fresque collective
  • NICOLET. La murale qui devait être réalisée ce printemps sur deux façades du bâtiment de la MRC de Nicolet-Yamaska par l’artiste muraliste Maxim Charland ne verra finalement pas le jour avant le milieu, voire la fin de l’été. Le Courrier Sud, Murale à la MRC de Nicolet-Yamaska: pas avant quelques semaines - Le Courrier Sud
  • Particulièrement accidentogène, le pont reliant la rue Sadi-Carnot au quartier Sainte-Hélène se devait d’être sécurisé pour la quiétude des automobilistes. Le graphiste muraliste Seb Toussaint en a apporté la solution. La Voix du Nord, Saint-André: artistique et préventif… le pont Sainte-Hélène devient plus visible
  • En se glissant dans la peau de Frida Kahlo, on en voit de toutes les couleurs. Car la palette de cette peintre mexicaine ayant laissé une empreinte étonnante dans l'histoire du 20e siècle s'avère ­particulièrement étendue. Avec une verve et une énergie qui vous emportent, page après page, l'écrivaine Claire Berest s'emploie bien plus qu'à brosser son portrait, mais à tenter d'élucider toute une série de mystères : comment Frida a-t-elle pu surmonter autant d'épreuves au long d'une vie aussi dure et accidentée? D'où lui venait son incroyable séduction? Pourquoi a-t-elle éprouvé une telle passion pour le muraliste Diego Rivera? lejdd.fr, La rage de vivre de Frida Kahlo

Traductions du mot « muraliste »

Langue Traduction
Anglais muralist
Espagnol muralista
Italien muralista
Allemand wandmaler
Chinois 壁画家
Arabe الجدارية
Portugais muralista
Russe монументалист
Japonais 村人
Basque irudigile
Corse muralista
Source : Google Translate API

Synonymes de « muraliste »

Source : synonymes de muraliste sur lebonsynonyme.fr

Muraliste

Retour au sommaire ➦

Partager