La langue française

Morphée

Sommaire

  • Définitions du mot morphée
  • Étymologie de « morphée »
  • Phonétique de « morphée »
  • Traductions du mot « morphée »

Définitions du mot morphée

Trésor de la Langue Française informatisé

MORPHÉE, subst. fém.

PATHOL. Sclérodermie caractérisée par des plaques ou des taches d'un blanc nacré entourées d'une auréole de couleur mauve. On peut distinguer (...) des sclérodermies localisées, en plaques (morphées de Welse), en gouttes (morphée en goutte), en bandes, annulaires (Ravault, Vignon, Rhumatol., 1956, p.558).
Prononc. et Orth.: [mɔ ʀfe]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. Ca 1240 Morphé (The chirurgia of Roger of Salerno, 262r ds Z. fr. Spr. Lit. t.86, p.248); ca 1300 morphee (La Chirurgie de l'abbé Poutrel, 50 ro10 ds Mél. Lecoy, p.546). Empr. à l'ital. morfea «id.» (xives. ds Batt.), lui-même empr. au lat. médiév. morphea (ca 1180 ds Latham et Blaise Lat. chrét.).
DÉR.
Morphéique, adj et subst.(Celui, celle) qui est atteint(e) de la morphée. Un morphéique (Nouv. Lar. ill., Lar. 20e). [mɔ ʀfeik]. 1reattest. 1874 «atteint de morphée» (Lar. 19e); de morphée, suff. -ique*.
BBG.Quem. DDL t.3.

Wiktionnaire

Nom commun

morphée \mɔʁ.fe\ féminin

  1. (Nosologie) Sclérodermie se manifestant par des plaques rondes ou ovales sur la peau, souvent blanches et entourées d’un halo de couleur rougeâtre.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Forme de verbe

morphée \mɔʁ.fe\

  1. Participe passé féminin singulier de morpher.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MORPHÉE. n. m.
T. de Mythologie. Le dieu du sommeil. Ce nom s'emploie dans quelques locutions figurées et en manière de plaisanterie : Être dans les bras de Morphée, Être endormi; Les pavots de Morphée, Le sommeil, etc.

Littré (1872-1877)

MORPHÉE (mor-fée) s. m.
  • Terme de mythologie. Le fils du Sommeil, et le dieu des songes. Être dans les bras de Morphée. Les pavots de Morphée. Morphée avait versé sur lui tous ses pavots. Mais je dors moins que ne fait un proscrit, Moi, dont l'Orphée était le dieu Morphée, La Fontaine, Lett. XIX, à St-Evremond.

    Fig. Voici toutes les passions du roi [Louis XV] et tout le ressort du gouvernement : laissez-moi dormir… que j'aie la paix à la cour, dans le royaume et avec mes voisins… l'ordre ancien et accoutumé sans examen, la religion du pays ; c'est Morphée qui règne, D'Argenson, Mém. dans Revue des Deux-Mondes, 15 janv. 1867, p. 383.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

MORPHÉE, (Mythol.) ministre, ou, si l’on aime mieux, fils du Sommeil & de la Nuit ; habile, dit Ovide, à prendre la démarche, le visage, l’air, le son de voix de ceux qu’il veut représenter : son nom même le prouve. Frere de Phobetor & de Phantase, mais beaucoup plus aimable, il appaise les noirs soucis par les trompeuses illusions, & tient toute la nature dans un doux enchantement ; c’est lui qui répandant ses pavots sur les paupieres appesanties, fait couler une vapeur divine dans tous les membres fatigués ; il se plaît à envoyer aux hommes les songes légers, qui voltigeant sans cesse autour d’eux, les flattent par les images les plus riantes, & repoussent loin de leurs sens tout ce qui peut les réveiller avec trop de précipitation. Mais j’aime la peinture ingénieuse & forte que le poëte Rowe nous a faite du fils aîné du Sommeil. La voici :

Still when the golden sun withdraws his beams,
Aud drowsy Night invades the weary world,
Forth flies the god of dreams, fantastick Morpheus ;
Ten thousand mimich Francies fleet around hiem ;
Subtile as air, and various in their natures :
Each has ten thousand, thousand, diff’rents forms,
In wich they dance confus’d before his Sleeper ;
While the vain god laughs to behold what pain
Imaginary evils give Mankind
. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « morphée »

De l’italien morfea, de même sens.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Μορφεὺς, de μορφεύειν, donner des formes variées (à cause des formes diverses des songes), et μορφὴ, forme (voy. MORPHO… préfixe).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « morphée »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
morphée mɔrfe

Traductions du mot « morphée »

Langue Traduction
Anglais morphea
Espagnol morfea
Italien morfea
Allemand morphea
Chinois morph
Arabe القشيعة
Portugais morféia
Russe morphea
Japonais モルフィア
Basque morphea
Corse morfea
Source : Google Translate API
Partager