La langue française

Moliniste

Sommaire

  • Définitions du mot moliniste
  • Étymologie de « moliniste »
  • Phonétique de « moliniste »
  • Citations contenant le mot « moliniste »
  • Traductions du mot « moliniste »
  • Synonymes de « moliniste »

Définitions du mot « moliniste »

Trésor de la Langue Française informatisé

MOLINISTE, adj. et subst.

THÉOL. CATH.
A. − (Personne, groupe) qui est adepte du molinisme. Les refus de sacrements, les molinistes, les jansénistes, les jésuites sont sur le tapis, dame, il faut voir! (Balzac, Œuvres div., t. 2, 1831, p. 304).Négociation tendant à rapprocher les deux partis moliniste et janséniste (Sainte-Beuve, Port-Royal, t.4, 1859, p. 61).Théologiens molinistes (Théol. cath.t. 4, 11920, p.870).
B. − Adj. Relatif à cette doctrine, à certains de ses aspects, à ses adeptes. Me défiant ici de ma mentalité moliniste (Théol. cath.t. 4, 11920, p. 871).Conception soit calviniste, soit moliniste de la grâce et de la liberté (Maritain, Human. intégr., 1936, p. 34).
REM.
Moliniser, verbe trans.,hapax. Rendre moliniste. Aux théologiens de voir s'il n'y aurait pas chez ce prétendu janséniste une curieuse tendance à atténuer, et si j'ose dire, à moliniser le thomisme (Bremond, Hist. sent. relig., t. 4, 1920, p. 431).
Prononc. et Orth.: [mɔlinist]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. A. Subst. 1656 (Pascal, Les Provinciales, III, 9 févr. ds Œuvres, éd. L. Lafuma, 1963, p. 381b). B. Adj. 1687 (Racine, Lettre du 24 mai ds Œuvres, éd. P. Mesnard, t. 6, p. 550). Dér. du nom de Molina (v.molinisme); suff. -iste*. Fréq. abs. littér.: 35.

Wiktionnaire

Adjectif

moliniste \mɔ.li.nist\ masculin et féminin identiques

  1. (Religion) Qui a rapport au molinisme.
    • Doctrine moliniste.
    • La société fondée par Olier garda jusqu’à la Révolution son respectable caractère de modestie et de vertu pratique. En théologie, son rôle fut faible. Elle n’eut pas l’indépendance et la hauteur de Port-Royal. Elle fut plus moliniste qu’il n’était nécessaire de l’être, et n’évita pas ces mesquines vilenies qui sont comme la conséquence des idées arrêtées de l’orthodoxe et le rachat de ses vertus. — (Ernest Renan, Souvenirs d’enfance et de jeunesse, 1883, collection Folio, page 123.)

Nom commun

moliniste \mɔ.li.nist\ masculin et féminin identiques

  1. (Religion) Partisan, adepte du molinisme.
    • J’entends crier de toute part à l’impiété. Le chrétien est impie en Asie, le musulman en Europe, le papiste à Londres, le calviniste à Paris, le janséniste au haut de la rue Saint-Jacques, le moliniste au fond du faubourg Saint-Médard. Qu’est-ce donc qu’un impie ? Tout le monde l’est-il, ou personne ? — (Denis Diderot, Pensées philosophiques, texte établi par J. Assézat, Garnier, 1875–77)


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MOLINISTE. adj. des deux genres
. Qui a rapport au molinisme. Doctrine moliniste. Il s'emploie aussi comme nom pour désigner les Partisans du molinisme.

Littré (1872-1877)

MOLINISTE (mo-li-ni-st') s. m.
  • Celui, celle qui suit l'opinion de Molina sur la grâce. Les molinistes sont gens qui connaissent la vérité, mais qui ne la soutiennent qu'autant que leur intérêt s'y rencontre, mais hors de là ils l'abandonnent, Pascal, Pens. XXV, 123.

    Adjectivement. Les opinions molinistes.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « moliniste »

(XVIIe siècle) Du nom de Luis de Molina, théologien jésuite espagnol (1535–1600).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Voy. MOLINISME.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « moliniste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
moliniste mɔlɛ̃ist

Citations contenant le mot « moliniste »

  • Dans la lettre XII, il dresse un inoubliable portrait de St Ignace de Loyola, fondateur de la Compagnie de Jésus, (il dit fondateur de la secte moliniste, reprenant l’appellation de l’époque), portrait caricatural parce que l’auteur, volontiers polémiste, adopte alors un style satirique. Plusieurs extraits de la lettre XII vous sont lus dans cette émission : , Les Lettres chinoises de Boyer d'Argens

Traductions du mot « moliniste »

Langue Traduction
Anglais molinist
Espagnol molinista
Italien molinista
Allemand molinist
Chinois 墨林主义者
Arabe مولني
Portugais molinista
Russe molinist
Japonais モリニスト
Basque molinist
Corse molinista
Source : Google Translate API

Synonymes de « moliniste »

Source : synonymes de moliniste sur lebonsynonyme.fr
Partager