La langue française

Mischna

Définitions du mot « mischna »

Trésor de la Langue Française informatisé

MIS(C)HNA,(MISHNA, MISCHNA) subst. fém.

RELIG. JUIVE. Recueil de commentaires traditionnels de la Loi écrite (ou Pentateuque) et de décisions rabbiniques, qui constitue le fondement du Talmud. La Mischna ne t'a pas révélé ses mystères (A. France,Rôtisserie,1893, p.119).On trouve un classement dès la fin du IIesiècle de l'ère vulgaire, sous le patriarche Juda le saint, dans l'édifice des six sedarim ou «ordres» de la Mischna, cette coordination de la loi orale à laquelle le patriarche a attaché son nom et dont les 63 traités vont des lois agraires aux lois de pureté, en passant par les fêtes juives, la législation du mariage, le droit civil et pénal, les sacrifices (Weill,Judaïsme,1931, p.128).
Prononc. et Orth.: [miʃna]. Vieillis: Mischna (Ac. 1878), mischna ,,on trouve aussi misnah`` (Littré), mischna, misna ou misne (Guérin 1892). Docum. xixes. et début xxes.: Mischna (supra). Mod.: Mishna (Encyclop. univ. t.8 1970, p.273; Hachette 1980), michna (Lang. Monde 1952). Souvent majuscule. Étymol. et Hist. 1657-62 Mischna (Pascal, Pensées, éd. L. Lafuma, no277, p.537). Empr. à l'hébr. mishnaïque mis̆nā «répétition; étude; Mischna» dér. de l'hébr. mishnaïque s̆ānā «apprendre, étudier; enseigner», hébr. biblique «répéter» (d'apr. Klein Etymol.). Cf. Gémara.
DÉR.
Mishnaïque, mis(c)hnique,(mishnique, mischnique) adj.Qui a rapport à la Mischna. Les écrivains mischniques (Littré). En partic. Hébreu mishnaïque/mis(c)hnique. L'hébreu mishnaïque ou mishnique (...) représente la langue quotidienne que les Juifs de Palestine parlaient depuis le IVesiècle avant notre ère et dont ils ne devaient cesser de faire usage, concurremment à l'araméen, qu'après la ruine définitive de l'État national en 135 (...). L'oeuvre principale qui en fait usage et qui lui donne son nom est la compilation de la Mishna (IIesiècle de notre ère) (Encyclop. univ.t.81970, p.272).[miʃnaik], [-nik]. Vieilli: mischnique (Littré, Lar. 19e-20e, Quillet 1965). Mod.: mishnaïque ou mishnique (Encyclop. univ., loc. cit.), michnique (Lang. Monde 1952). 1resattest. a) 1834 adj. misnaïque, mishnaïque (Boiste), 1840 subst. plur. mischniques (Ac. Compl. 1842), b)[1880 ling. hébreu de la Mischna (I. Lévi ds R. des ét. juives, t.1, 213)] 1952 hébreu michnique (Lang. Monde, p.115); de Mischna, suff. -ique*. Cf.angl. Mishnical doctors (1718 Prideaux ds NED), Mishnic Hebrew (1898 ibid.).

Wiktionnaire

Nom commun

mischna \Prononciation ?\ féminin

  1. Variante de mishna.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

MISCHNA (mi-chna) s. f.
  • Recueil de traditions rabbiniques depuis Moïse ; il a servi de fondement au talmud et en forme la première partie.

    On trouve aussi misnah. Il [le P. Morin] assure que la misnah ne put être composée que l'an 300, et le talmud de Babylone l'an 700 environ, Diderot, Opin. des anc. philos. (juifs)

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « mischna »

Hébreu, mischna, remaniement.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « mischna »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mischna miskna

Traductions du mot « mischna »

Langue Traduction
Anglais mischna
Espagnol mischna
Italien mischna
Allemand mischna
Chinois 米施纳
Arabe مسكنا
Portugais mischna
Russe мишна
Japonais ミシュナ
Basque mischna
Corse mischna
Source : Google Translate API

Mischna

Retour au sommaire ➦

Partager