La langue française

Mironton

Sommaire

  • Définitions du mot mironton
  • Étymologie de « mironton »
  • Phonétique de « mironton »
  • Citations contenant le mot « mironton »
  • Traductions du mot « mironton »

Définitions du mot « mironton »

Trésor de la Langue Française informatisé

MIRONTON, subst. masc.

Arg. Drôle d'individu; homme quelconque. Madame avait déjà viré toute une bande de mirontons, des escogriffes du concours, et toujours à l'estomac... Des quémandeurs, des ergoteurs, des bafouilleux (Céline, Mort à crédit, 1936, p.511).Et comme deux ballots, Voilà nos deux mirontons qui se cherchent des rognes (Marcus, Quinze fables, 1947, p.7).Il existait au temps des viocs Un mironton nommé Noé (Stollé, Douze récits hist., 1947, p.11).
Emploi adj. Frère mironton. Même sens. Le barrage s'est déclenché sur les frères mirontons de l'autre rive (...). Ah! ils [les Allemands] étaient gonflés (...) même les jeunots c'étaient des soldats, de la bonne graine à bagarre (Vialar, Morts viv., 1947, p.417).
Rem. Var. pop. de miroton. V. ce mot, prononc.
REM.
Mironton, mot inv.[Dans le refrain de certaines anciennes chans., notamment Malbrough s'en va-t-en guerre] Toi, mironton, mirontaine, Prends l'arme de ce héros; Puis, en vrai Croquemitaine, Tu feras peur aux marmots (Béranger, Chans., t.2, 1829, p.184).
Prononc.: [miʀ ɔ ̃tɔ ̃]. Étymol. et Hist. 1901 «individu de sexe masculin» frér's mirontons (Bruant, p.335, s.v. nuit); en partic. 1936 «individu louche» une bande de mirontons (Céline, loc. cit.). Mot d'orig. peu claire; l'infl. de miroton* souvent dit à tort mironton est très probable.

Wiktionnaire

Nom commun

mironton \mi.ʁɔ̃.tɔ̃\ masculin

  1. (Argot) Homme quelconque, individu d’allure cocasse.
    • « Madame avait déjà viré toute une bande de mirontons, des escogriffes » — (Louis-Ferdinand Céline [Louis Ferdinand Destouches], Mort à crédit, Denoël, 1936)
  1. (Cuisine) Orthographe erronée pour miroton.
    • Je sais bien qu’elle ne te plaisait pas du tout, sauf que tu aimais bien son mironton — (Marcel Pagnol, Le temps des secrets, 1960, collection Le Livre de Poche, page 57)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « mironton »

(Date à préciser) Obscure, probablement influencé par miroton, avec lequel il est souvent confondu. On le trouve dans le refrain de certaines chansons populaires comme Malbrough s’en va-t-en guerre, mironton mironton mirontaine.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mironton »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mironton mirɔ̃tɔ̃

Citations contenant le mot « mironton »

  • Pièce de bœuf dans l’idée d’un mironton, légumes en consommé, jus soubise © GP Le blog de Gilles Pudlowski - Les Pieds dans le Plat, Le 1131 à l'Abbaye de la Bussière restaurant La Buisssère-sur-Ouche - la Bourgogne selon Guillaume Royer | Le blog de Gilles Pudlowski - Les Pieds dans le Plat
  • Le boeuf mironton et le droit d’asile sont deux névroses typiquement françaises. De Michel Audiard
  • Nos enfants ne se nourriront pas de pilules pour spationautes, mais ils mangeront sûrement différemment. Le soja-steak remplacera très probablement le bœuf mironton… parce que l’époque est révolue où l’on prenait le temps de consacrer deux à trois heures à mijoter un plat. C’est pourquoi les producteurs ont tort de bouder des manifestations comme le Sial. Car c’est là qu’on peut observer les nouvelles tendances « gastronomiques »… si toutefois on peut encore utiliser ce mot. Et si nous ne savons pas prendre le train en marche, le réveil sera rude, car d’autres prendront les marchés. Journal Paysan Breton, 13 juillet 1984 : Du lait végétal au steak de soja | Journal Paysan Breton

Traductions du mot « mironton »

Langue Traduction
Anglais mironton
Espagnol mironton
Italien mironton
Allemand mironton
Chinois 米龙顿
Arabe ميرونتون
Portugais mironton
Russe mironton
Japonais ミロントン
Basque mironton
Corse mironton
Source : Google Translate API
Partager