La langue française

Ménade

Sommaire

  • Définitions du mot ménade
  • Étymologie de « ménade »
  • Phonétique de « ménade »
  • Citations contenant le mot « ménade »
  • Traductions du mot « ménade »

Définitions du mot ménade

Trésor de la Langue Française informatisé

MÉNADE, subst. fém.

A. − MYTH. GR. Nymphe champêtre qui participait aux célébrations des fêtes de Bacchus:
1. Bacchus vient derrière elle, sur un char très bas, mollement tiré par des lynx. Gras, imberbe et des pampres au front, il passe en tenant un cratère d'où déborde du vin. Silène, à ses côtés, chancelle sur un âne. Pan aux oreilles pointues souffle dans la syrinx; les mimallonéïdes frappent des tambours, les ménades jettent des fleurs, les bacchantes tournoient la tête en arrière, les cheveux répandus. Flaub., Tentation, 1874, p. 147.
Représentation picturale de cette nymphe. Les bacchantes et les ménades [de Poussin] ont la chasteté de l'art même quand elles sont nues, et leur ivresse pourrait folâtrer autour d'un sarcophage antique (Gautier, Guide Louvre, 1872, p. 174).
B. − Femme qui se laisse emporter par ses passions. À quel vertige avait-elle cédé? À quelle ivresse avait-elle pu consentir, la petite ménade? (La Varende, Tourmente, 1948, p. 150):
2. Bien entendu, Ravel allait participer, le 29 mai 1913, à cette mémorable bataille du Sacre, comparable, au moins pour la véhémence, à la bataille d'Hernani. Tandis que Florent Schmitt apostrophait d'une voix tonnante «les grues du seizième», Ravel lui-même était aux prises avec une de ces belles ménades qui se laissait aller à le traiter de «sale Juif», parce qu'il l'avait priée courtoisement de se taire... Roland-Manuel, Ravel, 1938, p. 123.
Prononc. et Orth.: [menad]. Ac. 1694 et 1762: me-; 1718, 1740 et dep. 1798: mé-. Étymol. et Hist. 1. 1546 mythol. gr. «nymphe champêtre» les Nymphes Mainades (F. Colonna, Discours du songe de Poliphile, fo62 vo[Club des Libr. de France] ds Quem. DDL t.12); 1564 menades (Rabelais, Cinquième Livre, éd. Ch. Marty-Laveaux, XXXIX, p. 151); 2. 1690 «femme qui a l'esprit troublé» (Fur.). Empr. au lat. maenas, -adis «bacchante», lui-même du gr. μ α ι ν α ́ ς, -α ́ δ ο ς adj. «agité de transports furieux» d'où comme subst. désignait les bacchantes qui, dans les fêtes en l'honneur de Bacchus, s'abandonnaient aux transports furieux; μ α ι ν α ́ ς est dér. de μ α ι ́ ν ε σ θ α ι «être fou» en partic. en parlant des transports bacchiques. Fréq. abs. littér.: 37.

ménade, subst. fém.antiq., « bacchante »

Wiktionnaire

Nom commun

ménade \me.nad\ féminin

  1. Bacchante, femme qui célébrait les fêtes de Bacchus et se livrait à un délire qui allait jusqu’à la fureur.
    • Ce rite a été bâti pour évoquer le pouvoir des ménades afin d’atteindre un état de conscience différent pour s’ouvrir à des visions. La méthode utilisée pour atteindre cet état de conscience : Flagellation, vin & danse. — (Danse oraculaire extatique des ménades-Source : Autonomatrix - Corpus Fecundi Index (trad. Fr.Eradikator))
    • La foi a cela de particulier que, disparue, elle agit encore. La grâce survit par l’habitude au sentiment vivant qu’on en a eu. On continue de faire machinalement ce qu’on faisait d’abord en esprit et en vérité. Après qu’Orphée, ayant perdu son idéal, eut été mis en pièces par les ménades, sa lyre ne savait toujours dire que « Eurydice ! Eurydice ! » — (Ernest Renan, Souvenirs d’enfance et de jeunesse, 1883, collection Folio, page 19.)
  2. (Par extension) Femme méchante ou emportée.

Nom commun

ménade \Prononciation ?\ féminin

  1. (Antiquité) Ménade.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MÉNADE. n. f.
Bacchante; femme qui, chez les anciens, célébrait les fêtes de Bacchus et se livrait à un délire qui allait jusqu'à la fureur. Une ménade échevelée. Les fureurs des ménades.

Littré (1872-1877)

MÉNADE (mé-na-d') s. f.
  • 1Nom de femmes qui, chez les anciens, célébraient les fêtes de Bacchus, et se livraient à tous les emportements de ce culte. Un faune enivré de nectar Remplit la coupe des ménades, Bernis, Quatre saisons, automne. En ses bruyantes nuits, Cythéron n'a jamais Vu ménade plus belle errer dans ses forêts, Chénier, Élég. 29.

    Fig. Voir les ménades, les évoquer, se livrer aux emportements du plaisir, des amusements. Horace a bu son soûl quand il voit les ménades, Boileau, Art p. IV.

  • 2 Fig. Femme livrée à des emportements de passion. T'accommodes-tu mieux de ces douces ménades, Qui, dans leurs vains chagrins, sans mal toujours malades…, Boileau, Sat. X.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

MÉNADE, (Littérat.) c’est-à-dire, furieuse, de μαίνομαι, être en fureur. Le surnom de ménades fut donné aux bacchantes, parce que dans la célébration des mysteres de Bacchus, elles ne marchoient que comme des prêtresses agitées de transports furieux. Dans ces fêtes elles couroient toutes échevelées, tenant le thyrse à la main, & faisant retentir de leurs cris insensés, ou du bruit de leurs tambours, les rives de l’Hebre & les montagnes de Rhodope jusqu’à Ismare. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « ménade »

(Siècle à préciser) Du latin maenas, maenadis.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du latin maenas, maenadis.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Μαινὰς, de μαίνεσθαι, avoir le transport (voy. MANIE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « ménade »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ménade menad

Citations contenant le mot « ménade »

  • On arrive dans l’atrium. Les murs sont peints avec de grands fonds rouge ou orange. Ici un satyre, là une ménade, tous deux de petite taille, les agrémentent. A côté, parcourue de fissures, une belle fresque de Narcisse accompagné de son chien et d’un Cupidon armé d’un arc et d’une flèche domine la pièce. Par une subtile ironie du sort, le chasseur, dont le mythe dit qu’il était beau au point d’être tombé amoureux de sa propre image, a le visage tout abîmé. Les traits de Narcisse ne sont plus vraiment perceptibles… sauf si l’on regarde dans l’étang qui est à ses pieds, où, à l’envers, un visage blême se reflète. Le Monde.fr, Pompéi, inépuisable trésor archéologique
  • Le bestiaire de la série, outre les vampires et une fée télépathe, s’étoffe de quelques métamorphes, de loups-garous, d’une ménade, de sorcières nécromanciennes… Si la présence d’êtres surnaturels peut paraître amusante et folklorique, le sel de "True Blood" ne réside pas dans cette galerie des monstres, mais plutôt dans le jeu de miroir entre société humaine et vampirique. Et, à ce jeu-là, la sixième et surtout la dernière saison se révèlent sacrément malignes. leplus.nouvelobs.com, "True Blood" : un épisode final puritain après 7 saisons scandaleuses et accrocheuses - le Plus
  • Au salon, les enduits à la fresque montrent satyres et ménades se livrant, dans toutes les positions, aux jeux de l'amour ; au jardin, dont la luxuriance est suggérée par un subtil trompe-l'oeil, l'Hermaphrodite de marbre, armé de seins ronds et d'un pénis, s'est assoupi, abandonné au ravissement de son rêve érotique. Tout le mystère du sexe est ici incarné. Le Monde.fr, Pour qui donc, à Pompéi, s'élevaient ces phallus ?
  • La sexualité est aussi une affaire de mots -et pas seulement ceux que l'on prononce sur l'oreiller. Par exemple, avez-vous déjà entendu parler du frétillon, de la ménade, de la chaufferette, des lentilles ou du biribi ? Avez-vous déjà été entrepris par un dénicheur de fauvettes ? Pour peaufiner son vocabulaire -s'amuser, aussi-, on se jettera sur le Bouquin des mots du sexe d'Agnès Pierron (paru en 2010 dans une version incomplète).   LExpress.fr, Le Bouquin des mots du sexe: paillard, sans peur et reproche - L'Express

Traductions du mot « ménade »

Langue Traduction
Anglais maenad
Espagnol ménade
Italien menade
Allemand maenad
Chinois 梅纳德
Arabe ميناد
Portugais bacante
Russe менада
Japonais マエナド
Basque maenad
Corse maenad
Source : Google Translate API
Partager