La langue française

Mauriste

Définitions du mot « mauriste »

Wiktionnaire

Nom commun

mauriste \Prononciation ?\ masculin

  1. Moine bénédictins français, d'une congrégation connue pour le haut niveau de son érudition.
    • La mal nommée expression « travail de bénédictin » se rapporte aux travaux d'érudition des moines mauristes, les fondateurs de la science historique aux XVIIe-XVIIIe siècles, emportés par la Révolution.— (Marie Verdier« Un travail de bénédictin »- Journal La Croix, page 22, 31 juillet 2015)


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « mauriste »

 :De la congrégation de Saint-Maur, créée en 1621

Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mauriste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mauriste morist

Citations contenant le mot « mauriste »

  • Les quatorze scènes de l'Ancien et du Nouveau testament, commandées par l'abbé Jacques de Saint-Nectaire en 1501, sont mises en place dans le chœur de l'église le 17 avril 1518. Le 11 juillet 2019, après trois années de restaurations intensives dans les ateliers Chevaliers à Colombes (92), elles sont inaugurées dans un second lieu d'exposition : la chapelle mauriste Notre-Dame-du-Collège dans l'Abbaye de la Chaise-Dieu, fraîchement rénovée par l'architecte Richard Goulois. , L'Abbaye de la Chaise-Dieu, un trésor en Haute-Loire sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
  • Par un second escalier « mauriste », on descend jusqu'au fac-similé de la danse macabre où une projection optique immerge le visiteur dans l'univers pictural de ces danses lugubres, bandes dessinées de l'époque présentées pour rappeler aux fidèles où le Malin risque de les entraîner. Simple reproduction, en 2019, de celle de l'abbatiale, la présentation 2020 fait lever les yeux admiratifs jusqu'à la voûte sur laquelle les morts rattrapent les vifs, une visualisation sans cesse renouvelée au point de faire oublier le temps. www.leveil.fr, Le syndicat mixte offre chaque année de nouvelles et magnifiques trouvailles aux visiteurs - La Chaise-Dieu (43160)
  • Ce musée situé dans l’ancienne chapelle mauriste, classée au titre des Monuments historiques dès 1840 (liste Mérimée), présente de nombreux vestiges du XIIe au XIVe siècle retrouvés sur le site de l’abbaye. Il a été entièrement repensé et scénographié par les membres d’Archimuse et de la licence Design de l’Université Bordeaux Montaigne. SudOuest.fr, Que faire ce week-end en Gironde? Voici nos cinq idées de sorties
  • Les bénédictins en question étaient en fait des mauristes, des moines de la congrégation de Saint-Maur qui entendait restaurer la règle originelle de Saint Benoît. « En bonne logique on aurait dû dire ’’ travail de mauriste ‘‘ », fait valoir Jean-Dominique Mellot, conservateur en chef à la Bibliothèque nationale de France. La Croix, « Un travail de bénédictin », signe d’érudition
  • Présentation :Lorsqu’en 1733 paraît le premier volume de l'Histoire littéraire de la France, sous l’égide de dom Rivet, mauriste de l’abbaye de Saint-Vincent, Le Mans est déjà un foyer ancien de culture, dont atteste l’implantation, dès le Moyen Âge, de nombreuses écoles et communautés religieuses. La fondation d’académies, la constitution de bibliothèques institutionnelles et privées, dont certaines sont réputées dans tout le royaume, et la présence d’évêques mécènes comme les du Bellay contribuent à l'essor de la vie culturelle locale. A la Renaissance, la capitale du Maine bénéficie du rayonnement des provinces ligériennes, cœur battant du royaume sur les plans politique et culturel : en témoigne le tropisme angevin et manceau du vaste panorama bibliographique que constitue La Croix du Maine. Le Mans n’a pourtant rien d’une capitale de l’édition : le premier atelier s’y installe tardivement, au mitan du XVIe siècle, et les gens du livre n’y ont jamais bénéficié de la présence d’une université. De taille modeste (16 000 habitants à la veille de la Révolution), la ville reste davantage associée à l’industrie et au négoce textile qu’à l’activité éditoriale. Pourtant, la tradition papetière du Maine ou le succès de la dynastie d’imprimeurs Monnoyer, installée au Mans en 1751, montrent que le livre a aussi contribué à la prospérité locale. Sans constituer une cité du livre, Le Mans, comme bien d’autres villes, a donc été transformé par le livre.Ces deux journées d’études souhaitent interroger ces contradictions et saisir les formes de la culture de l’imprimé dans une ville moyenne des temps modernes. Les travaux de Didier Travier pour le XVIe siècle, ou de Jean-Pierre Epinal pour le XVIIIe siècle ont déjà apporté de nombreuses réponses. Plus récemment, l’exploration de nouvelles sources est venue nourrir de nombreux chantiers, illustrant les voies multiples empruntées par l’histoire du livre. Livres de vente de libraires, inventaires après-décès de marchands-libraires, journaux intimes témoignant des pratiques de lecture de leurs auteurs, catalogues de bibliothèques conventuelles ont été mobilisés pour le XVIIIe siècle. Les siècles antérieurs ont également bénéficié de prospections dans les fonds anciens et les dépôts d'archives de la région : catalogues de bibliothèques privées, ex-libris et livres annotés récemment identifiés dans les collections de la médiathèque du Mans, permettant de reconstituer des bibliothèques humanistes inédites. Ces sources ont favorisé l'éclosion de nouvelles thématiques de recherche. Pour le XVIe siècle, la base prosopographique réalisée à partir de la Bibliotheque françoise de La Croix du Maine a permis de mettre au jour, outre les personnalités les plus célèbres, tels Jacques Peletier du Mans, Robert Garnier ou Nicolas Denisot, une vie littéraire locale aussi foisonnante que méconnue. Pour les XVIIe et XVIIIe siècles, les recherches récentes menées sur l'Académie protestante de Saumur par Thomas Guillemin ont apporté des éclairages inédits sur la composition et les modalités de constitution de la bibliothèque mauriste de Saint-Vincent. Les recherches de Tiphaine-Cécile Foucher sur le livre religieux au Mans (1560-1750) renouvellent, quant à elles, notre connaissance de la production, de la circulation et de la réception des livres dans la cité mancelle.Les propositions d’interventions pourront être de divers formats : communications, mini-exposés sur des ouvrages conservés au Mans, présentation de monographies ou de projets numériques. Parmi les thèmes souhaités, on signalera :·       l’imprimerie au Mans et dans le Maine, en particulier au XVIIIe siècle ;·       l'imprimerie Monnoyer, en activité au Mans de 1751 au milieu du XXe siècle : ses liens avec les éditeurs et libraires manceaux mais aussi parisiens, l'évolution de l'atelier, son organisation, son matériel ;·       les papetiers du Maine ;·       la librairie et le commerce du livre, non seulement au Mans mais aussi dans les relations avec d’autres villes de France telles que Paris, Lyon ou d’autres villes provinciales ;·       les travaux de restauration et de reliure réalisés au Mans : prosopographie des artisans, typologie des travaux, liens avec les bibliothèques locales ;·       les bibliothèques du Maine, en particulier les bibliothèques conventuelles et privées, et notamment la bibliothèque du couvent de la Mission ;·       les gens du livre au Mans et dans le Maine, en particulier au XIXe siècle ;·       des exemplaires remarquables conservés au Mans ou portant des provenances mancelles. Les propositions, d’un volume de 2000 caractères au plus, sont à adresser à Christine Bénévent au plus tard le 20 septembre 2019, assorties d’une brève présentation bio-bibliographique. , Le livre au Mans et dans le Maine (XVIe - XXe s.)
  • L'idée des Monuments historiques consiste donc à redonner aux façades extérieures de l'abbaye, dans ce bâtiment où dormaient les moines, son caractère initial. Et son caractère initial, précise Jean-Louis Rebière, date de 1730-1740. «C'était une grande façade austère de l'époque des mauristes, un peu froide, reconnaît-il. C'est cela qu'on rétablit. Cela choque les gens mais toutes les abbayes mauristes, comme celle d'Aniane, étaient ainsi enduites. Et il faut laisser un peu de temps au temps. L'éclat du neuf va disparaître.» ladepeche.fr, Caunes-Minervois. Abbaye de Caunes : une rénovation décriée - ladepeche.fr

Traductions du mot « mauriste »

Langue Traduction
Anglais maurist
Espagnol maurista
Italien maurist
Allemand maurist
Chinois 毛利主义者
Arabe الموريست
Portugais maurista
Russe maurist
Japonais モーリスト
Basque maurist
Corse maurista
Source : Google Translate API

Synonymes de « mauriste »

Source : synonymes de mauriste sur lebonsynonyme.fr

Mauriste

Retour au sommaire ➦

Partager