La langue française

Mathématiser

Définitions du mot « mathématiser »

Trésor de la Langue Française informatisé

MATHÉMATISER, verbe trans.

Introduire des principes et des méthodes propres aux sciences mathématiques dans un domaine de connaissance qui n'en relevait pas. Mathématiser la nature. Galilée, Kepler, Descartes, Leibniz, Newton, les vrais grands hommes du XVIIesiècle. Parce qu'ils ont eu l'idée de mathématiser le monde, ils ont été, et demeurent les constructeurs du monde moderne (Le Monde, 24 sept. 1966, p.13, col. 4).
En partic. Donner une formulation mathématique à. Dans les systèmes physiques, avec l'augmentation d'entropie positive, c'est-à-dire de l'homogénéisation, la quantité d'information diminue proportionnellement. Il n'a pas été difficile de mathématiser ce fait (M. Beigbeder, Le Contre-Monod, Paris, Grasset, 1972, p.122).
Emploi pronom. Il n'y a pas à se demander (...) si la biologie et la sociologie parviendront à se mathématiser (et il n'est pas douteux que pour devenir des sciences véritables, elles ne le doivent) grâce à la seule aide de la statistique (Gds cour. pensée math., 1948, p.394).
P. ext. Donner un caractère abstrait à. Quand, dans un système classique de l'art, l'architecture, la sculpture, la peinture veulent «mathématiser» l'art, elles violent la nature vivante et tombent dans le cubisme (Marin, Ét. ethn., 1954, p.63).
Prononc.: [matematize]. Étymol. et Hist. 1. 1585 «pratiquer l'astrologie» (Cholières, 7eMatinée, p.244 ds Hug.); 2. 1801 «faire des mathématiques» (Mercier, Néol., t.2, p.115); 3. 1934 «introduire dans un domaine les méthodes mathématiques» (Bachelard, Le Nouvel esprit scientifique, pp.81-82). Dér. de mathématique*; suff. -iser*.
DÉR.
Mathématisation, subst. fém.Action de mathématiser; résultat de cette action. Les sciences biologiques et sociologiques ont pensé trouver dans cette méthode [le calcul des probabilités] l'instrument indiqué de leur mathématisation, (...) il y a là quelque illusion (Gds cour. pensée math., 1948, p.394).Les mathématiciens demandent qu'on fonde [l'enseignement] sur la mathématisation de situations concrètes, non seulement pour susciter l'activité de l'élève, mais parce que les mathématiques, modernes en particulier, baignent dans le réel tant par les structures étudiées que par les opérations mises en oeuvre (J.-M. Gabaude, La Pédag. contemp., Paris, Privat, 1972, p.90). [matematizasjɔ ̃]. 1reattest. 1893 (Blondel, Action, p.64: Ces sciences ne laissent pas d'être comme une «mathématisation» de l'expérience); de mathématiser, suff. -(a)tion*.

Wiktionnaire

Verbe

mathématiser \ma.te.ma.ti.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Utiliser les mathématiques, les méthodes mathématiques, pour comprendre, expliquer, étudier (quelque chose, un domaine).
    • Très souvent, en économie, les mathématiques ne sont rien de plus qu’une sophistication inutile (que Keynes avait su dénoncer — il parlait à leur propos de niaiseries formalisées), du merdouillage. Ici, je crois qu’il faut être absolument net. Mathématiser l’économie, ça n’a rien à voir avec forger un concept économique qui aurait sa valeur propre. — (Interview de Gilles Châtelet par Pascal Nouvel, « Vivre et penser comme des porcs : Le déclin de la philosophie analytique », dans Le déclin de la philosophie analytique, sous la direction de Stanley Cavell, dans L’Aventure humaine : savoirs, libertés, pouvoirs, Presses universitaires de France, 1999, page 109.)
    • Pendant tout la période de progrès économique de 1945 à 1975 décrite par Jean Fourastié dans les Trente Glorieuses (Fayard, 2011), c’est bien ce mécanisme de calibrage et d’évaluation statistique qui guide entièrement les décisions de politique économique. Choix du TGV, choix du nucléaire… ne sont que des exercices complexes de projection mathématisés au sein du fameux « Plan ». — (Karine Berger, « Économie et politique, le fossé grandissant », Mathématiques et économies, Bibliothèque Tangente no 62, janvier 2018, page 27.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « mathématiser »

De mathématiques, avec le suffixe -iser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mathématiser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mathématiser matematize

Citations contenant le mot « mathématiser »

  • En résumé, les néoclassiques ont voulu mathématiser l’économie car celle-ci comporte des variables chiffrées. Mais ils considèrent toujours le comportement de l’individu. Ils ont développé des outils mathématiques, dont des courbes d’offre et de demande. Ainsi que le concept d’équilibre : équilibre entre l’offre et la demande, sur tous les marchés, de biens et services, du travail, etc. Contrepoints, Les néoclassiques : la première mathématisation de l’économie | Contrepoints
  • Comment mathématiser le mouvant, prédire l’irrégulier ? En s’attachant à des objets qui ne sont ni solides, ni liquides, la physique de la matière molle affronte des défis méthodologiques de taille. Elle parvient à unifier un ensemble en apparence très disparate – polymères, cristaux liquides, cellules du corps humain, troupeaux d’animaux… – sous des équations communes. Surtout, elle se donne les moyens d’étudier ce qui, jusqu’à récemment, demeurait aux marges de son champ d’investigation : le vivant. S’ouvrent ainsi des domaines d’application nouveaux, notamment du côté de la médecine. , Les lois de l’instable - La Vie des idées
  • Évidemment, mathématiser pour mathématiser n’a aucun intérêt et présente même un inconvénient majeur, qui est celui de la difficulté de compréhension : dès que des symboles mathématiques ou des formules apparaissent, on perd une partie du lectorat. Et on ne facilite pas la tâche de celui qui reste. Afis Science - Association française pour l’information scientifique, Mathématiques et ovnis - Deux formules de l’espace - Afis Science - Association française pour l’information scientifique
  • Car c’est là tout l’enjeu : rationaliser, mathématiser, chiffrer pour imposer un discours, pour le faire apparaître, comme le dit Foucault, comme un discours de vérité. Une construction bien étudiée faisant passer toute autre analyse comme farfelue et non fondée. Dans cette construction, la donnée chiffrée n’est que la partie visible de l’iceberg, elle participe au phénomène de croyance, à la construction mythique du monde économique ou de gestion qui saurait-serait la vérité. Car, il est bien sûr nécessaire que l’on « croie » au discours ; jeu de pouvoir et données chiffrées participent de cette croyance. The Conversation, « Il n’y a pas d’idéologie en matière d’économie »

Traductions du mot « mathématiser »

Langue Traduction
Anglais mathematize
Espagnol matematizar
Italien matematizzare
Allemand mathematisieren
Chinois 数学化
Arabe رياضيات
Portugais matematizar
Russe математизировать
Japonais 数学
Basque mathematize
Corse matematizà
Source : Google Translate API

Mathématiser

Retour au sommaire ➦

Partager