La langue française

Lyncheur, lyncheuse

Définitions du mot « lyncheur, lyncheuse »

Trésor de la Langue Française informatisé

Lyncheur, -euse, subst.Celui, celle qui lynche (quelqu'un). Jamais je ne fus plus éloigné de contester l'ordre établi: assuré d'habiter le meilleur des mondes, je me donnai pour office de le purger de ses monstres; flic et lyncheur, j'offrais en sacrifice une bande de brigands chaque soir (Sartre, Mots, 1964, p. 93). [lε ̃ ʃoe:ʀ], fém. [-ø:z]. 1reattest. 1871 (K. Sachs, Enzyklop.[...] Wörterbuch ds Höfler Anglic.); de lyncher (suff. -eur2*) ou empr. à l'anglo-amér. lyncher attesté dep. 1835 (Americanisms).

Wiktionnaire

Nom commun

lyncheur \lɛ̃.ʃœʁ\ masculin (pour une femme on dit : lyncheuse)

  1. Celui qui participe à un lynchage, une exécution sommaire commise par une foule.
    • C’était déjà une première victime ; mais ce sang qui coulait à flots n’avait pas encore apaisé la soif de vengeance des lyncheurs. — (Article du Courrier des États-Unis cité par Le Siècle, Nouvelles diverses, 03/12/1858, page 3)
    • En tout lecteur de roman policier comme en tout lecteur de roman d’aventure, il y a un lyncheur qui sommeille. — (P. B., Populaire (littérature) et populiste (littérature) in La Grande Encyclopédie, volume 16, Larousse, 1975, page 8823)
    • Ne pouvons-nous pas admirer l’héroïsme de l’homme qui ose se dresser dans une foule hurlante, en délire de lynchage, et qui ose dire « non », car sa conscience ne lui permet pas de rejoindre les lyncheurs, les assassins, et pourtant il sait que cette foule va le piétiner. — (Gábor Mihályi, Le rôle de Jacques Thibault, in Roger Martin du Gard, Revue d’histoire littéraire de la France, septembre-décembre 1982, page 770)

Adjectif

lyncheur \lɛ̃.ʃœʁ\

  1. Qui participe ou pousse à un lynchage, concerne le lynchage.
    • La foule, ignoble et lyncheuse, hurlait sur notre passage, faisait la haie, agitant les poings et les cannes en un hystérique désir de porter des coups anonymes. — (Zo d’Axa cité par Laurent Tailhade, Terre latine, A. Lemerre, 1898, page 255)
    • Tous ceux-là me montrent que la littérature peut chercher, au plus loin de la parole grégaire, au plus loin de l’antisémitisme, du discours totalitaire ou du bouc émissaire, un ailleurs de la jouissance lyncheuse, un ailleurs de la haine politique et programmée. — (Jean-Pierre Martin, Contre Céline, ou D’une gêne persistante à l’égard de la fascination exercée par Louis Destouches sur papier Bible, José Corti, 1997, page 82)

Nom commun

lyncheuse \lɛ̃.ʃøz\ féminin (pour un homme on dit : lyncheur)

  1. (Extrêmement rare) Celle qui participe à un lynchage, une exécution sommaire commise par une foule.
    • L’émotion causée à Clichy par ce verdict est loin d’être calmée. La surexcitation est extrême et si l’héroïne du drame se présentait à Clichy, il pourrait bien surgir des lyncheurs et surtout des lyncheuses. — (Faits divers - Le crime de Clichy, Le Matin, 04/12/1882, page 2)
    • Une veine que la foule des lyncheuses n’ait pas tué le savant à force de piétinements, de pilonnages, de triturations, de battages et de saccages sans nom. — (Sony Labou Tansi, Le commencement des douleurs, Éditions du Seuil, 1995, page 46)

Forme d’adjectif

lyncheuse \lɛ̃.ʃøz\

  1. Féminin singulier de lyncheur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « lyncheur »

(1858) Dérivé de lyncher avec le suffixe -eur, ou de l’anglais lyncher.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « lyncheur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
lyncheur linʃœr

Citations contenant le mot « lyncheur »

  • Pas nécessairement. Le procès des harceleurs qui avaient insulté et menacé la journaliste Nadia Daam sur Internet l’a montré - c’était du moins la ligne de défense choisie. Le lyncheur n’a parfois que l’impression de s’amuser. Il ne se rend pas compte que les mots sont performatifs et que dire sa détestation d’une personne sur les réseaux sociaux est déjà un acte grave. Ce qui est dit sur Internet n’est pas virtuel. L’appel au meurtre sur Facebook, Twitter ou Instagram a la même force que dans la vraie vie. Le cyberharceleur oublie non seulement que ses écrits sur Internet sont indélébiles, que ses éventuelles marques d’ironie et de second degré ne sont pas perceptibles par tout le monde, mais aussi qu’il peut être retrouvé. Libération.fr, Affaire Mila : «Le harcèlement en ligne est une façon de condamner sans justice» - Libération
  • La réponse est dans votre question: bien sûr que non. Mais faut-il faire du comportement de son adversaire le critère de son action? Cela dit, il est intéressant d'observer qu'avec les réseaux sociaux, tout le monde est à la fois lyncheur et lynché. Tout le monde a ses chances d'avoir son quart d'heure warholien de victime: il suffit désormais d'une vingtaine de tweets pour se dire lynché. Je déteste les insultes quelle que soit leurs cibles et elles devraient, dans la sphère publique, discréditer ceux qui en font un mode normal d'expression. Mais quand j'entends les plus grandes langues de vipère de la twittosphère pleurer parce que les gens sont méchants, je dois faire un gros effort sur moi-même pour ne pas penser qu'elles l'ont bien cherché. Le Figaro.fr, Elisabeth Lévy : «On subventionne la haine de la France»
  • Dans le troisième temps, la vision prospective, il va falloir en revanche s’émanciper de la logique habituelle du retour d’expérience qui aboutit quasi aussitôt à renouer avec les errements de l’avant-crise, une sorte de spécialité bien française… L’issue, une fois de plus, ne consiste pas à pratiquer le petit jeu du bouc émissaire facile ou à faire sauter à la corde tel ou tel ministre en particulier (pratique assez stérile mais qui amuse sans doute certains). Lorsqu’il faut remplacer, on remplace, fin de l’histoire: inutile de s’abaisser dans des comportements de lyncheur… Et si le problème n’est pas là, il n’est pas là… Dorénavant, une tâche plus importante nous attend: ouvrir le procès de la technocratie, de la bureaucratie et du “budgétarisme” idiot, voire criminel. Tout ne peut pas être pesé au trébuchet des déficits. En France comme à Bruxelles, le “sketch” a suffisamment duré: dépenser bêtement n’a pas de sens, cela va de soi. L’efficience de la dépense publique est un vrai sujet. Mais ne pas allouer les moyens au développement intelligent de tout ce qui rend l’Hexagone et l’Europe sûrs et performants, humains et influents, prospères et solidaires, vecteurs du renforcement de la cohésion à l’intérieur et entre les nations, de l’innovation écologique et du développement durable partagé entre tous les citoyens, constitue une faute morale et politique. Le HuffPost, Confinement: "On va aviser, mais aviser dans le calme, à tête reposée, se méfier de nos nerfs" | Le HuffPost
  • Aphatie n'aime pas la parodie. Va-t-il porter plainte contre lui-mme ? Le lyncheur public n'a ni humour ni sens du ridicule. ozap.com, Jean-Michel Aphatie va porter plainte contre la France insoumise après la diffusion d'une vidéo parodique (MAJ) - Puremedias
  • L’indignation est maîtresse de l’heure, et on m’avertit contre ces chemises brunes françaises qui rejoueront l’histoire, toujours la même, de la populace au pogrome, foule lyncheuse de policiers républicains et de juifs à la fois: «stop!», comme dirait un porte-parole du gouvernement, contempteur de la France des clopes et du diesel, ces svastikas symboliques finement repérées. Slate.fr, La défense des juifs, ultime morale des pouvoirs que leurs peuples désavouent | Slate.fr
  • Le lynchage est la distraction d’une bulle maniaque, qui  se croit politique mais tire son réconfort en inventant des monstres à durée limitée. Parfois, le système atteint une perfection, quand on est à la fois objet et sujet, victime et bourreau de la culture lyncheuse. Ainsi, Barbara Lefebvre, cette enseignante qui vit depuis jeudi 6 avril 2017 son shaming éphémère, connue désormais comme « la fillonniste cachée de l’Émission politique » ; une sorcière médiatique autant dire, ayant abusé de la crédulité du téléspectateur et de la bénévolence de France Télévisions en masquant son engagement politique. Au feu, la maudite ! Mais la sorcière, que les flammes de la Vérité roussissent, est aussi, curieusement, celle qui a allumé un autre bûcher. Celui qui consume un homme innocent, aussi innocent qu’elle, et pourtant diffamé : un professeur de banlieue présenté comme ennemi de la République, sans pouvoir se défendre ou se justifier. Il est temps de recouvrir le foyer. Vanity Fair, Dr Asko : Barbara Lefebvre et les maniaques du lynchage
  • Ce que cette expression a de révélateur c’est justement qu’elle semble présupposer que tout terrorisme serait par essence «extérieur», viendrait des «autres», contre un «nous», présumé sans faille. L’expression de terrorisme intérieur vient briser ce partage simpliste du monde. Presque à contrecœur, elle force à reconnaître ce que l’on voudrait peut-être refouler, à ne pas minimiser des actes qui viennent menacer la coexistence civile. Cette expression a donc son efficacité. Mais elle comporte évidemment aussi des risques. Et le premier est évident. Car aux Etats-Unis, cette expression désigne toujours implicitement l’extrême droite raciste et lyncheuse. Et elle peut aussi la masquer. Masquer la violence des idées derrière celle des actes, le «terrorisme» masquant ce qu’il a de si profondément «intérieur». Libération.fr, L’année 2020 sera-t-elle celle des démocrates ? - Libération
  • R : Depuis le déclenchement de cette affaire infernale, je vis dans l’épouvante. La France est en proie à une véritable fureur de la persécution. Il n’y a pas que la France, c’est toute la planète Internet qui est devenue une immense foule lyncheuse. Alors, soyons clairs, je pense que tout le monde aujourd’hui est d’accord que l’enfance est sacrée, qu’on ne touche pas aux enfants. Mais, précisément parce que ce crime est grave on ne doit pas accuser à tort et à travers. Maghreb Online, Alain Finkielkraut défend Roman Polanski (vidéo) - Maghreb Online
  • Elle peut prendre d’autres visages. Ainsi on apprenait avant-hier que Selina Todd, une professeure à Oxford, en Grande-Bretagne, spécialiste de l’histoire des femmes, doit désormais bénéficier d’une protection policière parce qu’elle est menacée par des activistes trans qui n’aiment pas son discours. Ce n’est en rien une exception. L’annulation des conférences « controversées » ne surprend même plus. C’est le retour de la foule lyncheuse. N’oublions pas la mouvance végane qui se donne le droit aussi, au nom de la « libération animale », de faire des actions toujours plus radicales. Le Journal de Montréal, L’extrême gauche violente | Le Journal de Montréal
  • "J'ai été vite catalogué, gitan, casseur, lyncheur, tueur de flic... Je ne suis pas cette personne-là", se défend le natif de l'Essonne d'une voix chevrotante. Il est pourtant jugé pour "violences volontaires en réunion sur personnes dépositaires de l'autorité publique". Et encourt alors sept ans de réclusion.   LExpress.fr, Procès Dettinger : "Je ne suis pas un tueur de flics" - L'Express
  • La chose qui insupporte le plus les lyncheurs c'est qu'on leur dise qu'ils sont des lyncheurs... Allez déchainez-vous... montrez votre vrai visage...crachez votre venin... Que du bonheur! Lyonmag.com, Procès Barbarin : “Je n’ai jamais cherché à cacher et encore moins à couvrir ces faits horribles”
  • Au passage, on remarquera que la justice française, une fois encore, semble bonne fille avec les méchants propos sur les blancs, puisque le rappeur lyncheur se voit menacé par le parquet de la condamnation très platonique à 500 € d'amende avec sursis. Le Figaro.fr, «Le blanc est stupide...»: chroniques du racisme anti-blanc tristement ordinaire
  • Le procès des Trente était comme la répétition générale du procès Dreyfus, en plus petit, en aussi minable. L’ironie veut que Fénéon eut eu le même avocat que celui du capitaine Dreyfus : Charles Gabriel Demange. Les deux accusés furent aux premières loges du « noble spectacle de l’immobilité servile des uns et de la fureur lyncheuse des autres », selon les termes de Fénéon. Témoignages.RE - https://www.temoignages.re, Félix Fénéon, portrait d’un homme brisé - C’en est trope - Infos La Réunion
  • C’est malheureusement la haine anti-québécoise qui s’est exprimée sur Twitter. Ce qui est amusant avec ceux qui se réclament de la tolérance universelle, c’est qu’ils sont incapables de percevoir leur propre haine. Il faut pourtant les voir aller: ils ne se retiennent pas, ils vomissent, ils insultent. C’est à celui qui déshumanisera le plus celui qui est désigné comme ennemi public. Cette culture lyncheuse est intimement liée aux réseaux sociaux, qui transforment moins les hommes en peuple qu’en meute aboyeuse.    Le Journal de Montréal, À propos de la haine antiquébécoise | Le Journal de Montréal
  • Le spectacle de la bonne conscience lyncheuse et de la vertu haineuse, pour habituel qu’il soit, est à vomir. C’est qu’avec Zemmour, la haine est un devoir civique puisque lui-même, répètent les perroquets, tient des discours de haine. Causeur, Ces voltairiens qui veulent embastiller Zemmour - Causeur
  • Je pourrais nommer plusieurs de nos journalistes donneurs de leçons qui ont rallié la meute lyncheuse mais je n'aime pas personnaliser une querelle. Sachant toutefois désormais qu'ils ont relayé une fausse nouvelle, est-ce que ces journalistes, qui se reconnaîtront, vont s'excuser d'avoir colporté jusque sur les ondes de la radio publique une rumeur dégueulasse faite pour salir la réputation d'un homme? Auront-ils la l'humilité de reconnaître qu'ils se sont laissés dominer par leur désir de lyncher un philosophe qu'ils n'aiment pas? Le Journal de Montréal, Comment fabriquer une fausse nouvelle contre Finkielkraut | JDM

Images d'illustration du mot « lyncheur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « lyncheur »

Langue Traduction
Anglais lynch
Espagnol linchar
Italien linciare
Allemand lynchen
Chinois 林奇
Arabe لينش
Portugais lynch
Russe линчевать
Japonais リンチ
Basque lynch
Corse lynch
Source : Google Translate API

Synonymes de « lyncheur »

Source : synonymes de lyncheur sur lebonsynonyme.fr

Lyncheur

Retour au sommaire ➦

Partager