La langue française

Lycanthropie

Définitions du mot « lycanthropie »

Trésor de la Langue Française informatisé

LYCANTHROPIE, subst. fém.

Vieilli, MÉD. Forme de délire dans lequel le sujet se croit transformé en loup (ou, p. ext., en un animal quelconque) et en imite le comportement. Il est sûr, au reste, que les affections lépreuses, les satyriasis, les lycanthropies, ont, dans tous les tems, dépendu de profondes altérations de la lymphe; et qu'elles se manifestent d'abord par l'engorgement général de tout le système glandulaire (Cabanis, Rapp. phys. et mor., t. 1, 1808, p. 467).On le voit (...) plongé dans un rêve de lascivité continuelle, se désespérer de sa poltronnerie, s'exalter, vouloir se tuer, haïr les femmes, les adorer, enfin, changé en bête au point de tomber dans un accès de lycanthropie, et d'aboyer (d'amour) comme un chien! (Proudhon, Pornocratie, 1865, p. 244).
Vx. Aliénation mentale dans laquelle on voyait au Moyen Âge la manifestation d'un pouvoir maléfique. Le faux-lion était un rituel magique important se rattachant à des croyances aussi profondes que celles de la lycanthropie et au cours duquel les sorciers démontraient leur pouvoir d'intimidation sur la foule (Jeux et sports, 1967, p. 794).Cf. loup-garou A et garou1.
Prononc. et Orth.: [likɑ ̃tʀ ɔpi]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1564 (Marconville, Recueil mémorable d'aucuns cas merveilleux, fo82 vo: Ceux aussi qui sont passionnez d'une maladie [que les Médecins appellent Lycanthropie] ont ceste imagination qu'ilz pensent estre transmuez en Loups). Empr. au gr. λ υ κ α ν θ ρ ω π ι ́ α, de même sens que le français. Bbg. Delb. Matér. 1880, p. 193.

Wiktionnaire

Nom commun

lycanthropie \li.kɑ̃t.ʁɔ.pi\ féminin

  1. (Nosologie) (Mythologie) Maladie mentale de ceux qui autrefois se croyaient métamorphosés en loups.
    • Les raisonneurs les plus incrédules ne voulaient pas admettre une véritable métamorphose, opérée à l’aide ou sans l’aide de la peau enchantée d’un loup, qui, dans certains cas, était supposée coopérer à la transformation, et soutenaient que la lycanthropie n’était qu’une espèce de fatale maladie, une situation d’esprit mélancolique, auxquelles se joignaient des accès de folie, pendant lesquels le malade s’imaginait avoir commis les ravages dont il était accusé. — (Walter Scott, De la démonologie et de la sorcellerie, dans les Œuvres de Walter Scott, traduit par Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret, Paris : Furne, Charles Gosselin, Perrotin, 1836, vol.25, p.371)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LYCANTHROPIE. n. f.
Maladie mentale de ceux qui autrefois se croyaient métamorphosés en loups.

Littré (1872-1877)

LYCANTHROPIE (li-kan-tro-pie) s. f.
  • Espèce de maladie mentale dans laquelle le malade s'imagine être changé en loup. Êtes-vous travaillé de la lycanthropie ? Régnier, Sat. X.

    Par extension, la maladie de ceux qui se croient métamorphosés en quelque autre animal.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

LYCANTHROPIE, s. f. (Medecine.) λυκανθρωπία, nom entierement grec formé de λύκος, loup, & ἄνθρωπος, homme : suivant son étymologie, il signifie un loup qui est homme. Il est employé en Medecine, pour designer cette espece de mélancholie dans laquelle les hommes se croyent transformés en loups ; & en conséquence, ils en imitent toutes les actions ; ils sortent à leur exemple de leurs maisons la nuit ; ils vont roder autour des tombeaux ; ils s’y enferment, se mêlent & se battent avec les bêtes féroces, & risquent souvent leur vie, leur santé dans ces sortes de combats. Actuarius remarque qu’après qu’ils ont passé la nuit dans cet état, ils retournent au point du jour chez eux, & reprennent leur bon sens ; ce qui n’est pas constant : mais alors même ils sont rêveurs, tristes, misantropes ; ils ont le visage pâle, les yeux enfoncés, la vûe égarée, la langue & la bouche seches, une soif immodérée, quelquefois aussi les jambes meurtries, déchirées, fruits de leurs débats nocturnes. Cette maladie, si l’on en croit quelques voyageurs, est assez commune dans la Livonie & l’Irlande. Donatus Ab alto mari dit en avoir vû lui-même deux exemples ; & Forestus raconte qu’un lycanthrope qu’il a observé, étoit sur-tout dans le printems toûjours à rouler dans les cimetieres, lib. X. observ. 25. Le démoniaque dont il est parlé dans l’Ecriture-sainte (S. Marc, chap. v.), qui se plaisoit à habiter les tombeaux, qui couroit tout nud, poussoit sans cesse des cris effrayans, &c. & le Lycaon, célebre dans la fable, ne paroissent être que des mélancholiques de cette espece, c’est-à-dire des lycantropes. Nous passons sous silence les causes, la curation, &c. de cette maladie, parce qu’elles sont absolument les mêmes que dans la mélancholie, dont nous traiterons plus bas. Voyez Mélancholie. Nous remarquerons seulement quant à la curation, qu’il faut sur-tout donner à ces malades des alimens de bon suc analyptiques, pendant l’accès les saigner abondamment. Oribaze recommande comme un spécifique, lorsque l’accès est sur le point de se décider, de leur arroser la tête avec de l’eau bien froide ou des décoctions somniferes ; & lorsqu’ils sont endormis, de leur frotter les oreilles & les narines avec l’opium (synops, lib. IX. c. x.) Il faut aussi avoir attention de les enchaîner pour les empêcher de sortir la nuit, & d’aller risquer leur vie parmi les animaux les plus féroces, si l’on n’a pas d’autre moyen de les contenir.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « lycanthropie »

Λυϰανθρωπία, de λυϰάνθρωπος, lycanthrope.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Dérivé de lycanthrope avec le suffixe -ie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « lycanthropie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
lycanthropie likɑ̃trɔpi

Citations contenant le mot « lycanthropie »

  • 1981 |"La matinée des autres" s'intéressait au loup-garou en février 1981 : une émission consacrée à la lycanthropie, aux différentes manifestations du loup-garou dans les campagnes françaises et italiennes à travers des analyses historiques et des lectures. France Culture, Histoire du loup-garou entre lycanthropie savante et croyances populaires
  • « Beaucoup de jeunes regardent des séries fantastiques, s’identifient aux personnages. Nous, on n’aime pas ces films avec des grosses bêtes qui véhiculent des images négatives, donnent une fausse image de la lycanthropie ». Son père lui aurait transmis le « virus ». « Etre lycanthrope, c’est avoir une double nature. On agit comme un animal, par instinct. Ce n’est pas facile ». , Les loups-garous modernes, entre fascination et pathologie
  • Si, à la pleine lune, vos dents et vos poils poussent, vos jambes se transforment en pattes, vous grognez au lieu de parler, et que vous n’avez qu’une envie c’est de dévorer un humain vous êtes un loup-garou. Vous êtes atteint de lycanthropie, une « maladie » qui tient son nom d’un roi grec nommé Lycaon. Un type pas très recommandable qui aurait tué un de ses fils pour le servir à table à Zeus, lequel très mécontent aurait transformé Lycaon en loup. En bref, imaginer des hommes se transformer en animal c’est vieux comme le monde.  France Bleu, Il a les dents longues, des poils, et il est minuit : gare au loup-garou !
  • De toutes les histoires surnaturelles, celles ayant trait à la lycanthropie sont sans doute les plus effrayantes. Certainement parce qu’on y voit la part de monstruosité qui sommeille dans l’individu, avec en ultime tabou l’anthropophagie. Journal L'Union abonné, Connaissez-vous l’histoire incroyable du loup-garou, mi-tailleur, mi-boucher de Châlons-en-Champagne ?
  • José souffre de schizophrénie, et plus précisément de lycanthropie clinique. Artistikrezo, José Manuel Egea : le lycanthrope de l'art contemporain - Artistikrezo

Traductions du mot « lycanthropie »

Langue Traduction
Anglais lycanthropy
Espagnol licantropía
Italien licantropia
Allemand lykanthropie
Chinois 慈善事业
Arabe اللايكانثروبي
Portugais licantropia
Russe ликантропию
Japonais ライカンスロピー
Basque lycanthropy
Corse licantropia
Source : Google Translate API

Lycanthropie

Retour au sommaire ➦

Partager