La langue française

Louvetier

Sommaire

  • Définitions du mot louvetier
  • Étymologie de « louvetier »
  • Phonétique de « louvetier »
  • Citations contenant le mot « louvetier »
  • Images d'illustration du mot « louvetier »
  • Traductions du mot « louvetier »

Définitions du mot louvetier

Trésor de la Langue Française informatisé

LOUVETIER, subst. masc.

A. − HIST. Grand louvetier. Officier de la maison du Roi qui s'occupait de la louveterie. Il s'agit du cerf qui fuit devant le loup. N'êtes-vous pas chasseur et grand louvetier ? (Dumas père, Monte-Cristo, t. 1, 1846, p. 114).
B. − EAUX ET FORÊTS. Personne qui est officiellement chargée d'organiser la chasse aux loups et à d'autres animaux considérés comme nuisibles. Monsieur le louvetier, avez-vous quelque proie? Bonne chasse? (Hugo,Marion Del., 1831, p. 271).L'habitude, la pratique de la chasse (...) on n'improvise pas un louvetier comme (...) un préfet (Gyp,Gde vie,1891, pp. 51-53).
Prononc. et Orth.: [luv̭tje]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1413, mai «personne commise à la destruction des loups» (Ordonnance dite ,,Cabochienne`` ds Isambert, Rec. gén. anc. lois fr., t. 7, p. 374, § 241). Issu du m. fr. loveteur «louvetier» (v. louveterie) par substitution du suff. -ier*, v. aussi Thomas (A.) Nouv. Essais, p. 234.

Wiktionnaire

Nom commun

louvetier \Prononciation ?\ masculin

  1. Chasseur de loups et de certaines bêtes nuisibles.
    • Le grand louvetier était l’officier de la maison du roi qui commandait l’équipage pour la chasse au loup.
    • Le président de la Fédération leur a conseillé de s’adresser aux louvetiers chargés de la destruction des animaux nuisibles et au garde de l’Association communale de chasse agréée (ACCA) de Froide-fontaine. — (Une femme persécutée par un corbeau en Franche-Comté, RTL.fr, 2 juillet 2012)
  2. (Scoutisme) Responsable d’un groupe de louveteaux ou meute.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LOUVETIER. n. m.
Il ne s'employait guère autrefois que dans cette dénomination, Grand louvetier, Officier de la maison du roi qui commandait l'équipage pour la chasse du loup. Il se dit aujourd'hui d'un Propriétaire qui s'est engagé à entretenir un équipage pour chasser le loup et certaines bêtes nuisibles.

Littré (1872-1877)

LOUVETIER (lou-ve-tié ; l'r ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie : des lou-ve-tié-z actifs) s. m.
  • 1Autrefois, officier qui commandait l'équipage pour la chasse du loup.

    Grand louvetier, le louvetier des chasses du roi. Heudicourt obtint pour son fils la survivance de sa charge de grand louvetier, Saint-Simon, 454, 138.

  • 2Aujourd'hui, propriétaire qui s'est engagé à entretenir un équipage pour chasser le loup.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

LOUVETIER, s. m. (Vénerie) officier qui commande à l’équipage du roi, pour la chasse du loup. Le grand louvetier de France porte à ses armes deux têtes de loup au-dessous de l’écu ; il fut créé sous François I. en 1520. On se proposa d’exterminer les animaux malfaisants appellés loups : on établit des louvetiers particuliers. Ils ont encore leurs fonctions dans la plupart de nos villages avoisinés de forêts.

Louvetier, (Hist. mod.) officier qui commande à l’équipage de la chasse du loup. Autrefois il y avoit des louvetiers entretenus dans toutes les forêts ; & il en reste encore en beaucoup d’endroits. Le grand louvetier a deux têtes de loup au-dessus de l’écu de ses armes : ce fut François I. qui en créa la charge en 1520. Le grand louvetier prête serment entre les mains du roi, les autres officiers de la louveterie le prêtent entre ses mains. Le ravage que causa dans les provinces la grande multiplication de loups, occasionnée par la dépopulation qui suivit les incursions des barbares dans les Gaules, attirerent l’attention du gouvernement : il y eut des lois faites à ce sujet. Il fut ordonné par celles des Bourguignons, & par les capitulaires de nos rois d’avertir les seigneurs du nombre de loups que chacun aura tués, d’en présenter les peaux au roi ; de chercher & de prendre les louveteaux au mois de Mai ; & aux vicaires ou lieutenans des gouverneurs, d’avoir chacun deux louvetiers dans leur district : on proposa des prix à ceux qui prendroient des loups. On finit par établir des louvetiers dans chaque forêt, & par créer un grand louvetier, auquel les autres seroient subordonnés. Les places de louvetiers, en chaque province, n’étoient que des commissions, lorsque François I. les mit en titre d’office, & au-dessus de ces officiers, celui de grand louvetier de France. On attribua d’abord aux louvetiers deux deniers par loup, & trois deniers par louve, salaire qui dans la suite fut porté à quatre deniers par louve, & qui dut être payé par chaque feu de village, à deux lieues à la ronde du lieu où l’animal avoit été pris. Les habitans de la banlieue de Paris en furent & ont continués d’en être exempts.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « louvetier »

Louvet, jeune loup (voy. LOUVETEAU).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du moyen français louveteur, par substitution de suffixe.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « louvetier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
louvetier luvœtie

Citations contenant le mot « louvetier »

  • Un documentaire sur l'abattage d'un loup a mis le feu aux poudres entre Hugo Clément et un berger qui se répondent par réseaux sociaux interposés. Il y a quelques jours, Joseph Boussion, qui tient le compte «Carnet de berger» sur Facebook, a publié plusieurs vidéos dans lesquelles il s'en prenait à Hugo Clément et lui proposait de venir «mouiller la chemise» avec lui dans les Alpes et de suivre durant «un mois» plusieurs bergers pour se rendre compte de leur travail. La cause de sa colère est un documentaire du journaliste au sujet de l'abattage par un louvetier d'un loup qui s'approchait d'un troupeau de moutons dans les Hautes-Alpes, le 5 juillet. Le reportage, diffusé sur FranceTV Slash, faisait intervenir le photographe animalier Corentin Esmieu. Ce dernier, indigné par la mort du loup qu'il a filmée, affirmait que l'animal avait été abattu alors qu'il s'éloignait des moutons -protégés par un filet et des chiens- et qu'il n'avait «rien tenté» contre eux. L'une des vidéos publiées par Joseph Boussion, dans laquelle il déclare qu'il en a «plein le cul des mecs» comme Hugo Clément «qui se servent de leur carte de presse pour aller baver sur des mecs qui travaillent comme des acharnés, qui respectent la montagne, qui l'entretiennent», a dépassé 1 million de vues en quelques heures. Il y affirmait aussi que le tir contre le loup était «légal» car le loup était «en approche» et «en phase de prédation». , Attaqué par un berger sur les réseaux sociaux, Hugo Clément dénonce une "manipulation"
  • Ils ont le statut d'agents publics bénévoles, et les missions qu'ils réalisent sont souvent mal connues. Antoine, qui a sa carte de service depuis deux ans, est lui-même fils de louvetier. Il se souvient d'une intervention pour le moins originale dans le Vercors qui consistait à tirer un sanglier bloqué entre deux cascades. Les pratiquants de canyoning, surpris et effrayés par la présence de l'animal dans une vasque, avaient alerté les autorités. Antoine et son père étaient donc descendus, en rappel, carabine au sec, jusqu'au sanglier dont il a fallu ramener la dépouille jusqu'en bas. Il y a aussi ces renards installés  dans le sous-sol d'un collège, ces corbeaux qui s'en prenaient aux passants à Seyssins, ou encore ces sept sangliers entrés par effraction dans un couvent de La Tronche. Dans tous les cas, ces agents agissent dans le cadre d'un arrêté préfectoral.   France Bleu, La préfecture de l'Isère recrute huit nouveaux louvetiers
  • Le louvetier a aussi une mission d’observation de la faune. Rien à voir donc, avec la mission originelle du louvetier qui commandait un équipage du roi pour la chasse au loup. , Indre-et-Loire : qui sont les nouveaux lieutenants de louveterie ? | Le Courrier - L'Écho

Images d'illustration du mot « louvetier »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « louvetier »

Langue Traduction
Anglais wolf-keeper
Espagnol cuidador de lobos
Italien wolf-keeper
Allemand wolfsbewahrer
Chinois 守狼人
Arabe حارس الذئب
Portugais guardador de lobos
Russe волк-хранитель
Japonais 狼飼い
Basque otso-atezaina
Corse lupu-di-lupu
Source : Google Translate API
Partager