La langue française

Linaigrette

Sommaire

  • Définitions du mot linaigrette
  • Étymologie de « linaigrette »
  • Phonétique de « linaigrette »
  • Citations contenant le mot « linaigrette »
  • Traductions du mot « linaigrette »

Définitions du mot « linaigrette »

Trésor de la Langue Française informatisé

LINAIGRETTE, subst. fém.

BOT. Plante monocotylédone herbacée qui pousse dans les marais et dont les fleurs à maturité forment une aigrette soyeuse. Synon. pop. lin des marais.Quelques roses du Bengale clairsemées parmi (...) les plumes de la linaigrette (Balzac, Lys,1836, p. 120).Aux abords, peut-être, des gentianes bleues, des joncs, des linaigrettes à floquet de soie, les plantes des terrains froids et gorgés d'eau (Pourrat, Gaspard,1931, p. 226).
Prononc. : [linεgʀ εt]. Étymol. et Hist. 1778 (Lamarck, Flore fr., no1164). Composé de lin* et de aigrette*, parce que la fleur de cette plante forme à maturité une aigrette soyeuse. Bbg. Haudricourt (A.). J.B. Monet de Lamarck, botaniste et lexicographe. In : Congrès Internat. de Ling. et Philol. Rom. 13. 1971. Québec, 1976, t. 1, p. 713.

Wiktionnaire

Nom commun

linaigrette \li.nɛ.ɡʁɛt\ féminin

  1. (Botanique) Plante de la famille des Cypéracées, du genre Eriophorum, qui croît dans les marais.
    • Au bord des petits lacs des Alpes, plus ou moins comblés, se forment des tourbières appelées fagnes ; pour le touriste elles se signalent par les élégantes houppes blanches des Linaigrettes. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.169)
  2. L’herbe à coton, l’élégante linaigrette, semait ses houppes soyeuses, les bourgeons précoces de l’airelle bleue des marais pointaient ça et là. Les prêles dressaient leurs épis bruns au cœur même du tapis de sphaignes. — (Line Hesser, « La souche bavarde », dans Nouvelles d'autres mondes, Éditions Naturellement (Collection Fictions), 1990)
  3. (Par extension) (Plus rare) Son inflorescence à maturité.
    • Il saisit Héloïse, l’enlève entre ses bras comme une balle de fougère, une sachée de linaigrettes floconneuses, et la transporte doucement, parmi les couvertures qu’il rabat sur elle. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

LINAIGRETTE (li-nè-grè-t') s. f.
  • Genre de la famille des cypéracées (genre eriophoron). Les linaigrettes ne sont broutées que par les ruminants, et seulement lorsqu'elles sont jeunes (voy. LIN DES MARAIS).
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « linaigrette »

L'origine paraît être lin et aigrette, à cause des longs flocons de soies cotonneuses qui sont dans les fleurs.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « linaigrette »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
linaigrette linɛgrɛt

Citations contenant le mot « linaigrette »

  • Dont entre autres, 2 espèces animales et 2 espèces végétales que l’on pourrait qualifier d’endémiques, tant elles sont peu répandues ailleurs, mais avec une très forte concentration – la plus importante d’Occitanie – indique Alain Piaser s’agissant de la linaigrette et de la spiranthe d’été. À observer encore la présence d’une espèce de lézard vivipare, et de l’agrion cette petite libellule bleue. Présence aussi du rhyncospore cette plante a rhizome ou de droséras ces plantes carnivores. nrpyrenees.fr, À la découverte de la Tourbière de Clarens - nrpyrenees.fr
  • Linaigrette (illustration) : curieuse de nature, Linaigrette conçoit la majorité des visuels de L'Aventure au coin du bois, réalise des identités visuelles et diverses créations reliées au monde végétal et sensoriel (illustrations, papiers découpés, céramique…), en cherchant à concilier beauté et sobriété écologique dans les arts graphiques. Son site : www.linaigrette.net. Tela Botanica, Je cuisine l’ail des ours – Tela Botanica
  • ENTRETIEN. La linaigrette à feuilles étroites est la nouvelle espèce végétale (après le pissenlit ou l'oyat) présentée dans un entretien vidéo accordé à Sciences et Avenir par le botaniste Olivier Escuder du Muséum national d'Histoire naturelle. Il s'agit d'une plante que l'on trouve partout en France, mais en nombre toujours plus faible année après année. Pour quelle raison ? Parce que le milieu où la linaigrette à feuilles étroites se développe est en voie de disparition. Il s'agit des tourbières, "des zones humides où il n'y a quasiment pas de courant d'eau, explique dans cette vidéo Olivier Escuder. Et lorsque les plantes se mettent dedans, le milieu étant extrêmement acide, elles vont s'y développer très, très lentement. Lorsqu'elles vont mourir, ces végétaux ne vont pas être décomposés par les bactéries, ce qui fait que la matière organique morte, va progressivement s'empiler, couche par couche. Ainsi, au bout de plusieurs millénaires, ces couches de matières mortes vont former ce que l'on appelle des tourbes". Or cet environnement est aujourd'hui en forte régression, parce que les tourbières ne sont plus exploitées. "Les tourbières se referment, c'est-à-dire que les graminés, notamment, vont prendre le dessus sur les autres espèces typiques de ce milieu, comme les linaigrettes", reprend Olivier Escuder. Le résultat ? "Petit à petit les tourbières vont devenir totalement vides de toutes ces espèces qui en faisaient le charme écologique".  Sciences et Avenir, Elle va manquer de toupet, la linaigrette à feuilles étroites - Sciences et Avenir
  • Quand cette mousse absorbe l’humidité en hiver et la restitue en été, elle permet de conserver l’humidité et l’acidité du milieu. « Nous avons douze espèces de sphaignes ici, sur les quarante qui existent en France. » Et d’autres espèces spécifiques à ce type de milieu comme la linaigrette à feuilles étroites, la pédiculaire des bois, le rhyncospore blanc ou encore le drosera, une plante carnivore. « Nous en avons deux espèces ici, alors qu’il n’en existe que trois en France. » www.leberry.fr, La Tourbière de la Guette, un trésor naturel à préserver - Neuvy-sur-Barangeon (18330)
  • Voici un aperçu des espèces qui ont été inventoriées en botanique : la bruyère ciliée, la bruyère tétragone, la gentiane pneumonanthe, le carex bleuâtre, la callune, la linaigrette, la molinie, la renoncule flammette… , Biodiversité : reprise des chantiers nature dans la réserve de Lann Deurek à Malguénac | Pontivy Journal

Traductions du mot « linaigrette »

Langue Traduction
Anglais cottongrass
Espagnol algodoncillo
Italien cottongrass
Allemand wattegras
Chinois 棉草
Arabe كوتونجراس
Portugais capim-algodão
Russe пушицево
Japonais コットングラス
Basque cottongrass
Corse cotone
Source : Google Translate API
Partager