Ligot : définition de ligot

chevron_left
chevron_right

Ligot : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

LIGOT, subst. masc.

A. − Arg. ,,Grande ficelle dont se servent les agents de police et qui entoure le poignet droit puis le corps à la ceinture`` (Delvau Suppl. 1883). Un serrurier nous scia (...) la lame [de cette épée de théâtre], tailla le bout en pointe et posa un petit morceau de ligot. (...) [Lagardère] tira son épée (...) et resta (...) son bout de ligot dans la griffe (Trignol, Pantruche,1946, p. 116).
B. − Techn. Faisceau de bûchettes enduites de résine à leur extrémité afin de servir d'allume-feu. Les ligots ronflaient, sous une pelletée de boulets et je passai dans la salle pour mettre en torche un vieux numéro du Courrier de l'Ouest (H. Bazin, Qui j'ose aimer,1956, p. 107).
REM. 1.
Ligotte, subst. fém.Corde. (Ds Sandry-Carr. 1963).
2.
Ligote, subst. fém.,var. graph. V. ligoter, étymol. et hist.
Prononc. : [ligo]. Étymol. et Hist. 1. 1596 plur. « jarretières » (Vie généreuse des Mercelots ds Variétés hist. et littér., t. 8, p. 186 : ligots, jartieres); 2. 1758 La Rochelle « petit fagot » (ds G. Musset, Gloss. Aunis et Saintonge); 1823 (J.B.L., Gasconismes corrigés); 1899 « petit fagot d'allume-feu » (en usage à Paris d'apr. G. Esnault ds Fr. mod. t. 18, p. 139); 3. 1883 arg. « ficelle utilisée par les agents de police pour entourer le poignet droit des malfaiteurs » (Fustier, Suppl. dict. Delvau, p. 528). Empr. au gasc.ligot Landes « lien de gerbe » (ALG, carte 692, points 656, 664, 665, 674, 680) et « lien de fagot » (ibid., carte 124, points 656, 664, 665, 674, 682; cf. ALF, cartes 292 et 1609), dér. en -ot du gasc. ligo « lien, attache, chaîne » (xives., Comptes de Riscle ds Levy Prov.; Lespy; Palay), déverbal de liga « lier » (Lespy, Palay; cf. le part. passé adj. liguat masc. sing. « lié » [fin xiie-début xiiies. Gaucelm Faidit ds Rayn.], liguadas fém. plur. « [femmes] habillées » [xves. ds Levy Prov.], ligar « attacher [une liasse de papiers] » [1517, Forcalquier ds Meyer Doc., p. 356]), forme savante (Ronjat, § 278; v. aussi FEW t. 5, p. 330 a, note 1), correspondant à l'a. prov. liar (1remoitié xiies. « retenir les péchés » Marcabru ds Rayn.; xiies. « habiller » Peire Rogier et 1remoitié xiiies. « attacher, lier » Daude de Pradas ds Levy Prov.), v. lier.

Ligot : définition du Wiktionnaire

Nom commun

ligot \li.ɡo\ masculin

  1. Petite botte de bûchettes enduites de résines pour allumer le feu.
    • Quelques minutes plus tard, les ligots ronflaient sous une pelletée de boulets, et je passai dans un salle pour mettre en torche un vieux numéro du Courrier de l’Ouest : l’assemblage de margotins et de bûchettes, préparé d’avance, pétilla sec et je m’assis en tailleur devant un rideau de jeunes flammes qui n’avaient aucun besoin de soufflet. — (Hervé Bazin, Qui j’ose aimer, Grasset, 1956. p. 135.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « ligot »

Étymologie de ligot - Wiktionnaire

du gascon ligo « lien, chaîne, attache ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ligot »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ligot ligo play_arrow

Citations contenant le mot « ligot »

  • En argot, lire se dit ligoter. En langage figuré un gros livre est un pavé. Relâchez ces liens-là, le pavé devient un nuage.

Traductions du mot « ligot »

Langue Traduction
Corse attaccati
Basque lotuta
Japonais 縛られた
Russe связали
Portugais amarrado
Arabe مقيد
Chinois 绑起来
Allemand gefesselt
Italien legato
Espagnol atado
Anglais tied up
Source : Google Translate API

Synonymes de « ligot »

Source : synonymes de ligot sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires