La langue française

Levron

Sommaire

  • Définitions du mot levron
  • Étymologie de « levron »
  • Phonétique de « levron »
  • Traductions du mot « levron »

Définitions du mot « levron »

Trésor de la Langue Française informatisé

Levron, subst. masc.a) Jeune lévrier, jeune levrette de moins de six mois. Beau, jeune levron (Ac.). b) Levron d'Italie. Lévrier anglais en réduction (d'apr. Villemin 1975). Synon. levrette d'Italie.[ləvʀ ɔ ̃], fém. [-ɔn]. Att. ds Ac. dep. 1694. Cf. levrette. 1resattest. 1585 levron « jeune lévrier » (Noël du Fail, Contes et discours d'Eutrapel, t. 2, p. 95), ca 1680 « lévrier de petite taille » (Chapelle, Épitaphe d'un chien ds Œuvres, éd. Tenant de La Tour, 1854, p. 136); prob. issu par haplologie de *levreron (dimin. de lévrier, suff. -on1*) comme levrette* de levrerette (cf. DG, EWFS1-2). L'attest. de 1372-74 (N. Oresme, Politiques, fo97c, éd. 1489 ds Gdf.; levres ds l'éd. A. D. Menut, p. 142b) ne convient pas ici, levron traduisant le gr. δ α σ υ ́ π ο υ ς « lièvre » (Aristote, Politique, III, 1284 a 15 ds F. D. Caizzi, Antisthenis fragmenta, p. 51).

Wiktionnaire

Nom commun

levron \lə.vʁɔ̃\ masculin

  1. (Zoologie) Jeune lévrier, jeune levrette de moins de six mois, levriche.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  2. (Zoologie) Lévrier de fort petite taille.
    • Le petit lévrier italien ou levron d’Italie est le plus petit des lévriers.
    • Le mâtin, transporté au Nord, est devenu grand danois, et transporté au Midi, est devenu lévrier : les grands lévriers viennent du Levant, ceux de taille médiocre, d’Italie ; et ces lévriers d’Italie, transportés en Angleterre, sont devenus levrons, c'est-à-dire, lévriers encore plus petits. — (Georges-Louis Leclerc de Buffon, Histoire naturelle des animaux, « Le Chien », in Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, 2007, page 665.)
  3. (Héraldique) Représentation d’un lévrier sans collier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LEVRON. n. m.
Jeune lévrier ou lévrier de fort petite taille.

Littré (1872-1877)

LEVRON (le-vron) s. m.
  • 1Lévrier au-dessous de six mois ou environ. Cambyse un jour faisait combattre ensemble un lionceau et un jeune levron, Courier, Trad. d'Hérod.

    Il est affamé comme un jeune levron, se dit d'un jeune homme de bon appétit.

    Étourdi comme un jeune levron, se dit de celui qui fait les choses à la hâte et sans les bien considérer.

  • 2Lévrier de petite taille. Les grands lévriers viennent du Levant ; ceux de taille médiocre, d'Italie ; et les lévriers d'Italie transportés en Angleterre sont devenus levrons, c'est-à-dire lévriers encore plus petits, Buffon, Quadrup. t. I, p. 369.

HISTORIQUE

XIVe s. [Mon cheval] Deux levrons [sorte de maladie] ha en ses genous ; à l'euil le voit chascuns de nous, Machaut, p. 80.

XVIe s. Un jeune levron, un jeune homme ignorant, Cotgrave

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

LEVRON.
2Ajoutez : Lévriers allongés sont propres pour la chasse ; Mais près des dames, non ; levrons en raccourci, Nichés auprès du feu, tiennent bien moins de place, Chapelle, Épitaphe d'un chien.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « levron »

(Date à préciser) De lévrier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « levron »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
levron lɛvrɔ̃

Traductions du mot « levron »

Langue Traduction
Anglais levron
Espagnol levron
Italien levron
Allemand levron
Chinois 列夫龙
Arabe ليفرون
Portugais levron
Russe levron
Japonais レブロン
Basque levron
Corse levron
Source : Google Translate API
Partager