La langue française

Léthifère

Définitions du mot « léthifère »

Trésor de la Langue Française informatisé

LÉTHIFÈRE, adj.

A. − Qui cause, entraîne, provoque la mort. (Dict. xixes., Ac. 1935, Lar. 20e, Quillet 1965). Le suc de la belladone est léthifère (Ac.1935).
B. − [Le déterminé désigne un lieu] Où de nombreuses personnes trouvent la mort. [Le canal de Panama] (...) a pour cadre un pays léthifère, où se multiplient, dans une fermentation de fange, des animaux funestes (Bernanos, Gde peur,1931, p. 263).
Prononc. et Orth. : [letifε:ʀ]. Ac. dep. 1835 : léthifère (cf. aussi Littré, DG, Lar. 19eet Nouv. Lar. ill.). Seul Lar. 20erenvoie de -th- à -t- (alors qu'il écrit léthalité). Le -h- n'est pas étymologique. Étymol. et Hist. 1584 adj. (J. de Barraud, Epist. dorées de Guevara, 254 rods Delb. Notes mss : létifère venin). Empr. au lat.letifer « qui donne la mort, meurtrier », composé de leti- (de letum « la mort », v. létal) et de -fer (cf. élém. formant -fère). Bbg. Quem. DDL t. 5.

Wiktionnaire

Adjectif

léthifère \le.ti.fɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Didactique) Qui cause la mort.
    • […] la dose léthifère minima d’hydrate de chloral est environ de 19 gr. 26centigr. […] — (Adolphe Marie Gubler, Journal de thérapeutique, Volume 2, G. Masson, 1875, page 366)
  2. (Médecine) Qui se rapporte à la mortalité.
    • Cela donnerait pour chiffre léthifère 106 décès par variole sur 1,000 ou un peu plus de 1 sur 10. — (Archives générales de médecine, A. Maloine, 1859, page 75)
  3. (Géopolitique) Où la mortalité est importante.
    • À l’image de Panamá, la France se présente alors comme « un pays léthifère, un pays où tout respire la fièvre, où tout est malade, où tout meurt, où l’homme, enveloppé de miasmes, se dissout dans une atmosphère putride. — (Zeev Sternhell, L’éternel retour, Presses de Sciences Po, 1994)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LÉTHIFÈRE. adj. des deux genres
. T. didactique. Qui cause la mort. Le suc de la belladone est léthifère.

Étymologie de « léthifère »

(1835) Dérivé de lethum (« mort ») avec le suffixe -fère.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « léthifère »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
léthifère letifɛr

Citations contenant le mot « léthifère »

  • C'est à Harry Kümel, cinéaste belge méconnu du grand public mais acclamé par une poignée d'initiés, qu'on doit cette œuvre envoûtante et fantasmatique, variation vénéneuse et misandre sur le thème du vampirisme, dans laquelle un jeune couple, Valérie et Stefan, immobilisés à Ostende dans un hôtel balnéaire désert, font la rencontre de l'énigmatique comtesse Bathory (Delphine Seyrig donc, prodigieuse), créature de la nuit inquiétante et sublime, accompagnée de sa servante Ilona, succube virginale et insaisissable. Va se dessiner un carré amoureux pernicieux, entre séduction léthifère et envoûtement vampirique, dont aucun des quatre personnages ne sortira indemne. Les Inrockuptibles, “Les Lèvres rouges” magnifie la vamp(ire) Delphine Seyrig

Traductions du mot « léthifère »

Langue Traduction
Anglais lethal
Espagnol letal
Italien letale
Allemand tödlich
Chinois 致命
Arabe قاتلة
Portugais letal
Russe смертельный
Japonais 致死
Basque hilgarria
Corse letale
Source : Google Translate API

Léthifère

Retour au sommaire ➦

Partager