La langue française

Latinité

Définitions du mot « latinité »

Trésor de la Langue Française informatisé

LATINITÉ, subst. fém.

A. − Caractère de ce qui est propre ou conforme au latin (v. ce mot II B); latin. Basse latinité (v. bas1I B 1). Élégante, mauvaise latinité. Sa latinité n'est pas pure (Ac.).Ces mots, qu'un érudit proclame des barbarismes, un autre érudit leur donne une patente de bonne latinité (Mérimée, Conjur. Catilina,1844, p. 230).En 1678, Du Cange avait fait paraître son fameux glossaire de la latinité du Moyen Âge (L'Hist. et ses méth.,1961, p. 646).
B. − Caractère des personnes, des peuples qui ont certaines caractéristiques des habitants du Latium, des anciens Romains, ou certains traits physiques ou moraux qu'on leur attribue, ou qui ont été influencés par leur civilisation. Le cygne est composite comme la nature même. Il apporte à la latinité la rêverie germanique, le sens de l'universel, l'aspiration panthéiste (Barrès, Sang,1893, p. 258).L'Allemagne hitlérienne et l'Italie mussolinienne (...) exaltent une race ou une culture, le germanisme ou la latinité (Arts et litt.,1935, p. 41).
P. méton. Le monde latin. La Germanie (...) remonte la vallée de la Moselle. Mon grand-père (...) vit la latinité refouler ce flot jusqu'au delà de Coblence (Barrès, Cahiers, t. 3, 1902, p. 33).La solidarité foncière de Byzance et de la latinité en face du péril musulman (Grousset, Croisades,1939, p. 189).
Prononc. et Orth. : [latinite]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. xives. [ms.] « manière d'écrire ou de parler latin » (Bersuire, fo1 ds Littré); 2. 1902 « civilisation latine, monde latin » (Barrès, Cahiers, loc. cit.). Empr. au lat.latinitas « langue latine correcte », « droit latin », dér. de latinus, v. latin. Fréq. abs. littér. : 39.

Wiktionnaire

Nom commun

latinité \la.ti.ni.te\ féminin

  1. Langage latin.
    • Cependant on trouve encore des liens qui rattachent à la latinité les chants des troubadours et des trouvères. La rime qu'ils emploient a commencé à se produire insensiblement dans la poésie latine des temps barbares. — (Jean-Jacques Ampère, La Littérature française au moyen-âge, Revue des Deux Mondes, 1839, tome 19)
    • Mgr Jean-Marie-Malthias Debelay est né à Viriat (Ain) le 24 février 1800 d'une famille honorable. Il fit avec distinction, au collège de Bourg, ses classes de latinité. — (Jacques-Paul Migne, Notice historique sur Mgr Debelay, dans Collection intégrale et universelle des orateurs sacrés, Paris : chez J.-P. Migne, 1856, tome 84 (2e série : vol.17), p.599)
    • Là-dessus arrivèrent les savants, les grammairiens, les pédants, et particulièrement Robert Estienne, avec son dictionnaire de 1540. Robert Estienne était féru de latinité et d’étymologie. Il voulut calquer la langue française sur la latine. — (Émile Faguet, Simplification simple de l’orthographe, 1905)
  2. Ensemble des nations de langue et de civilisation latine.
    • L’enjeu majeur pour la nouvelle université roumaine consista, bien évidemment, à trouver la meilleure organisation possible en matière d’enseignement et de recherche pour s’imposer sous la scène européenne, tout en valorisant son caractère national (voire de latinité). — (Ana-Maria Stan, Un exemple de rayonnement universitaire occidental en Europe centrale et orientale : étude de cas sur les enseignants français embauchés à l’université roumaine de Cluj après 1919, dans Les Cahiers de Framespa, n°6, 2010)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LATINITÉ. n. f.
Langage latin. Élégante, mauvaise latinité. Sa latinité n'est pas pure. La basse latinité, Synonyme de Bas latin. Voyez LATIN.

LATINITÉ désigne encore l'Ensemble des nations de langue et de civilisation latine.

Littré (1872-1877)

LATINITÉ (la-ti-ni-té) s. f.
  • Manière de parler ou d'écrire en latin ; qualité de ce qui est ou n'est pas latin. Fixer, déterminer la latinité d'un mot, d'une phrase. Êtes-vous bien assuré que Quinte-Curce ait vécu sous Tibère ? il y en a qui prétendent que c'est sous Auguste, poussés à cela par sa belle latinité, Patin, Lettres, t. II, p. 558. Justin, dont la latinité n'est pas bien pure, Rollin, Traité des Ét. I, 3. Le P. Deschamps, ayant un jour entendu par hasard le jeune docteur dans une leçon aux écoles de médecine, fut si touché de sa belle latinité, que…, Fontenelle, Dodart. De fréquents barbarismes, une latinité africaine, déshonorent les ouvrages de ce grand orateur [Tertullien], Chateaubriand, Génie, III, IV 2.

    Latinité ecclésiastique, la phraséologie des Pères de l'Église latine.

    La basse latinité, synonyme de bas-latin (voy. LATIN). La constitution qu'on appelle bulle d'or, à cause du sceau d'or qu'on nommait bulla dans la basse latinité, Voltaire, Mœurs, 70.

    Latinité ou droit latin, priviléges accordés par Rome aux villes du Latium.

HISTORIQUE

XIVe s. Combien que la très haute maniere du parler et la profonde latinité que ha Titus Livius soit excedent mon sens, Bercheure, f° 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « latinité »

Lat. latinitatem, de latinus, latin.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du latin latinitas.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « latinité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
latinité latɛ̃ite

Citations contenant le mot « latinité »

  • Chez Renault, de Meo retrouve une marque à la croisée des chemins :  entre la latinité et la « méditerranéité » de Fiat/Alfa Romeo/Abarth ou Seat, et l’ingénierie froide de VW. Surtout, Renault a longtemps fondé son succès sur l’ingénierie et le produit avant tout. Les tentatives de « mettre l’émotion » en avant ont rarement été couronnées de succès pour le constructeur au losange. Leblogauto.com, Qui est Luca de Meo, Directeur Général de Renault ? - Leblogauto.com
  • C’est sous couvert de complicité que ce duo prend forme : tout deux puisent dans leurs origines pour faire surgir cette latinité, cette brillance, ces couleurs chatoyantes, cette chaleur, mais aussi cette nostalgie, cette mélancolie, cette langueur parfois mêlée d’espoir, cette saudade qui inspirent l’esthétique des œuvres choisies. À l’ampleur de la voix répond la plasticité du piano : les contrastes sont saisissants sur « Chiquitita la novia » (Toute petite la fiancée) de F. Obradors. C’est un enchevêtrement entre ce caractère latino des formes folkloriques et un raffinement propre à l’art lyrique qui est alors à l’œuvre. Des titres de Manuel de Falla comme « El paño moruno » (Le tissu maure), dans sa facture andalouse et ses volutes vocales arabisantes,  ou « Nana », où le vibrato de Villazón fait bien ressortir cette hispanité, en sont des exemples probants. La complicité des deux artistes est aussi celle qui enjoint le public à davantage de discipline : il lui est reproché, à grands renforts de gestes, des applaudissements inappropriés après chaque titre, tandis que Barenboim, l’œil courroucé, tend un mouchoir quand des toux intempestives se font entendre.  Olyrix.com, La latinité retrouvée de Villazón et Barenboim au CCK de Buenos Aires - Actualités - Ôlyrix
  • Pour tout le monde, cette compacte aux lignes acérées est la nouvelle Seat Leon. Sauf pour vous : si vous vous intéressez un peu aux voitures, vous savez que c’est en fait une Volkswagen Golf qui a pris des leçons de flamenco. Oui, elle respire la latinité derrière ce regard de braise, mais en dessous, c’est à peu de chose près une Golf. Ou une Skoda Octavia. Ou bientôt une Audi A3. TopGear, Nouvelle Seat Leon, pour les blasés de la Golf - TopGear
  • Il émane de la latinité un doux parfum d'archaïsme. On y attache un univers disparu auquel ne tiendraient plus que quelques érudits dépassés. On se comporte avec notre socle de civilisation comme les habitants d'une maison qui, par une sorte d'utilitarisme dément, en viendraient à détruire les fondations parce qu'elles ne se voient pas et que l'on ne comprend pas très bien à quoi elles servent. Pourtant, Rome est en nous par la langue, par le droit et par des liens historiques multiples. Le Point, Jean-Michel Blanquer - Nous, les Latins - Le Point

Traductions du mot « latinité »

Langue Traduction
Anglais latinity
Espagnol latinidad
Italien latinità
Allemand latinität
Chinois 拉丁语
Arabe لاتيني
Portugais latinidade
Russe латинством
Japonais ラテン系
Basque latinity
Corse latinità
Source : Google Translate API

Latinité

Retour au sommaire ➦

Partager