La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « kourgane »

Kourgane

Définitions de « kourgane »

Trésor de la Langue Française informatisé

KOURGANE, subst. masc.

ARCHÉOL. Sépulture recouverte d'un tumulus apparaissant à l'âge du bronze ancien en Russie, dans les steppes au nord du Caucase. Des analogies de civilisation se dessinent par larges traînées suivant les analogies de relief et de sol. Elles sont jalonnées, entre la Russie méridionale et la Hongrie, par les kourganes ou tumuli si riches en trouvailles néolithiques; elles se poursuivent même au delà de l'Oural vers le nord de l'Asie (Vidal de La Bl., Princ. géogr. hum.,1921, p. 227).
Prononc. et Orth. : [kuʀgan]. Lar. 19e: Kourgan. Étymol. et Hist. 1852 (Mérimée, Trad. : Pouchkine, Les Bohémiens, in Nouv. 280 ds Quem. DDL t. 16). Empr. au russekurgan de même sens, attesté dès le xves., peut-être à rapprocher du perse gurxane composé de gūr « sépulture » et xāne « maison » (cf. Vasmer, s.v. kourgan I). Bbg. Quem. DDL t. 16.

Wiktionnaire

Nom commun - français

kourgane \kuʁ.ɡan\ masculin

  1. En Russie, sépulture préhistorique recouverte dʼun tumulus.
    • Le kourgane de base comprend la sépulture qui contient une grande quantité de mobilier varié, si elle nʼa pas été pillée. — (Antoine Casanova, Pons-Joseph Bernard, Techniques, société rurale et idéologie en France à la fin du XVIIIe siècle, 1978)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « kourgane »

Du russe курган, kurgan, issu du tatar (à comparer au turc kurgan (« forteresse »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « kourgane »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
kourgane kurgan

Citations contenant le mot « kourgane »

  • Les chercheurs ont alors pu montrer que ce tumulus – nommé Arzhan 0 – est construit de la même façon que le kourgane Arzhan 1, situé à seulement dix kilomètres au nord-est. Or le tumulus d’Arzhan 1 est pour les archéologues d’une importance scientifique et historique majeure. C’est par la fouille dans les années 1970 de ce kourgane du tournant du IXe siècle et du VIIIe siècle que l’on a commencé à réaliser que les origines de la culture scythique sont à chercher en Sibérie du côté du haut plateau traversé par la rivière Uyuk, où se trouvent plusieurs centaines de kourganes. Pourlascience.fr, Le site du plus vieux des Scythes | Pour la Science
  • Une première fouille effectuée cet été par le scientifique en collaboration avec l’Académie des sciences de Russie et le musée de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg a confirmé sa supposition: il s’agit bien d’un kourgane, une tombe princière scythe. Le Temps, Un archéologue suisse découvre une tombe princière scythe en Sibérie - Le Temps
  • L’Ukraine est parmi les pays d’Europe celui qui compte le plus de tumuli, ou kourganes. Mais les universitaires locaux lancent un cri d’alarme : ce patrimoine archéologique exceptionnel est en danger, explique Den. Courrier international, UKRAINE. Il faut sauver les kourganes !
  • Kazakhstan: l'or des steppes des Monts Tarbagatai, ou le trésor funéraire d’un kourgane Sakha, autre nom des Scythes orientaux https://t.co/UVkn88NW0R pic.twitter.com/YKAArl4yog Le Point, Kazakhstan : un trésor millénaire intact refait surface - Le Point
  • Animaux des steppes, parures en or, pointes de flèches, plus de 3000 objets précieux ont été extraits d'un kourgane appartenant aux Scythes orientaux, au nord-est du Kazakhstan. Sciences et Avenir, Kazakhstan: l'or des steppes des Monts Tarbagatai - Sciences et Avenir
  • A partir de – 3300, les populations nomades de la culture dite des « tombes à fosses » (Yamnaya/kourgane) qui résidaient dans les steppes pontiques au nord de la Caspienne, migrent vers la Sibérie méridionale à l’Est puis l’Europe du Nord et la Baltique pour fonder respectivement vers – 3100 et – 2800 la culture « Afanasievo » et la culture des « céramiques cordées ». A l’autre bout de l’Europe, vers – 2800, des populations non indo-européennes migrent par la mer de l’estuaire du Tage le long de la façade atlantique et de la côte languedocienne qu’elles occupent dès – 2600. A partir de -2500, ces migrants atlantiques rencontrant les populations indo-européennes des céramiques cordées donnera la culture des « vases campaniformes ». On a tout lieu de penser que c’est cette rencontre qui provoquera la séparation entre l’Italique et le Celtique. A cette même époque, la population des îles britanniques est remplacée à 90 % (Ballynahatty / Rathin). Une population parlant une langue celtique, génétiquement et géographiquement stable, est donc présente dans les îles britanniques quelques 1400 ans avant que ne soient forgées les premières épées à Hallstatt.Une autre étude récente, celle-ci basée sur la glottochronologie , de Václav Blažek, professeur à l’Université de Brno en République Tchèque, conclue que le Brittonique et le Goïdélique se seraient séparés vers – 1100 tandis que le gaulois et le Brittonique divergeaient vers -1000 Agence Bretagne Presse, Nous descendons presque tous d'éleveurs et de nomades venus d'Ukraine et des steppes eurasiennes il

Traductions du mot « kourgane »

Langue Traduction
Anglais kurgan
Espagnol kurgan
Italien kurgan
Allemand kurgan
Chinois 库尔干
Arabe كورغان
Portugais kurgan
Russe курган
Japonais クルガン
Basque kurgan
Corse kurgan
Source : Google Translate API

Kourgane

Retour au sommaire ➦

Partager