Jugerie : définition de jugerie


Jugerie : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

JUGERIE, subst. fém.

Rare, péj. Manière de juger mauvaise, qui ne respecte pas les règles. Un autre prêtre, excellent d'ailleurs, me juge dénué de justice et de charité pour avoir traité rudement quelques horribles gredins de plume. Jugerie facile, d'une banalité extrême. Voilà donc un prêtre intelligent et bon, et pieux, qui ne comprend pas que j'écris pour rendre témoignage et que telle est ma mission (Bloy, Journal,1905, p. 266).C'est quand je pense au pauvre Bang, qui avait tué un homme, que toute cette jugerie me porte sur les nerfs. Et pourtant c'est moi qui l'avais pincé (Mille, Barnavaux,1908, p. 176).
Prononc. : [ʒyʒ ʀi]. Étymol. et Hist. 1. 1340 « district, juridiction » (Arch. J.J. 72, fo133 vods Gdf.); 2. a) 1749 péj. « cour de justice » (Argenson, Journ., V, p. 410 ds Brunot t. 6, 1, p. 465); b) 1788 « ensemble des juges » (Linguet, La France, 51 ds Gohin, p. 243); 3. 1845 « manie de juger à tort et à travers » (Besch.). Dér. de juger*; suff. -erie*.

Jugerie : définition du Wiktionnaire

Nom commun

jugerie féminin

  1. (Péjoratif) Critique, ensemble de ceux qui jugent.
    • La jugerie littéraire.

Nom commun

jugerie masculin

  1. (Droit ancien) Juridiction.
    • Gaillac en la jugerie d'Albigois et seneschaucie de Thoulouse.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Jugerie : définition du Littré (1872-1877)

JUGERIE (ju-je-rie) s. f.
  • Terme d'ancienne jurisprudence. Ressort ; juridiction d'un juge.

    Néologisme et dans un sens péjoratif. Manière de juger sans bonnes règles. La jugerie littéraire.

HISTORIQUE

XIVe s. Gaillac en la jugerie d'Albigois et seneschaucie de Thoulouse, Du Cange, jugeria.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « jugerie »

Étymologie de jugerie - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) Mot composé de juge et -erie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « jugerie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
jugerie ʒyʒœri play_arrow

Citations contenant le mot « jugerie »

  • Faut-il rappeler la déclaration de l'ex-juge en chef Michel Robert de la Cour d'Appel à l'effet qu'aucun candidat à la jugerie souverainiste ne serait nommé. Comme si participer à la vie citoyenne dans un parti ou un autre que celui au pouvoir pouvait discalifier un candidat. Depuis des lustres, et c'est reconnu dans le milieu juridique, sans appartenance au parti libéral ou au parti conservateur selon qu'il dirige le Gouvernement, rares sont les chances d'être nommés. Pour se faire, il faut entretenir son réseau et contribuer au campagne de financement. Révélateur serait une étude portant sur l'allégeance des juges de nomination fédérale actuellement en fonction. Faut-il rappeler la nomination à la magistrature faite par le PM Jean Chrétien de Clyde Wells en reconnaissance de son opposition à l'entente du Lac Meech, deux fidèles opposants au Québec unis dans le même objectif commun. L'on n'est jamais mieux trahi par les siens. Le Devoir, Mûr pour une commission Bastarache | Le Devoir

Images d'illustration du mot « jugerie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « jugerie »

Langue Traduction
Corse chiste
Basque txiste
Japonais 冗談で
Russe шутка
Portugais piada
Arabe نكتة
Chinois 玩笑
Allemand scherz
Italien scherzare
Espagnol broma
Anglais joke
Source : Google Translate API

Synonymes de « jugerie »

Source : synonymes de jugerie sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires