La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « judaïser »

Judaïser

Définitions de « judaïser »

Trésor de la Langue Française informatisé

JUDAÏSER, verbe

A. − Emploi intrans. Se conformer aux prescriptions de la Loi juive. Ils [les disciples directs du Christ] en vinrent à décider que l'observation de la loi de Moïse n'était pas indispensable pour les Gentils convertis; mais eux-mêmes continuèrent de judaïser (P. Leroux, Humanité, t. 2,1840, p. 774).En ces jours [du Kippour], l'appel de la synagogue est demeuré d'une indéniable puissance (...), si le « retour » est parfois routinier et superficiel, il fait cependant sentir à beaucoup de ceux qui ne « judaïsent » qu'à ce moment de l'année la vertu mystérieuse du lien qui unit les membres de la collectivité juive sous l'égide de la toute-puissance de justice et d'amour (Weill, Judaïsme,1931, p. 159).
B. − Emploi trans. Rendre juif; peupler (une région) de juifs. Il s'agirait de « judaïser » la Galilée − où 80 % des Arabes sont établis (Le Monde,11 mars 1966ds Gilb. 1971).
Emploi pronom. réfl.
Devenir juif; adopter le comportement des juifs. Vous vous judaïsez, je me déshébraïse (Arnoux, Juif Errant,1931, p. 266).
Se peupler de juifs. La Galilée se judaïse. Vingt et un points de peuplements juifs provisoires ont été créés par le département des implantations de l'Agence Juive. Six autres suivront (Tribune Juive, no628-629, 11-24 juill. 1980, p. 11).
REM.1.
Judaïsé, -ée, part. passée adj.a) Qui a adopté le comportement des juifs; qui observe la Loi juive. Les Juifs parisianisés (et les chrétiens judaïsés), qui foisonnaient au théâtre, y avaient introduit le mic-mac de sentiments, qui est le trait distinctif d'un cosmopolitisme dégénéré (Rolland, J.-Chr., Foire, 1908, p. 708).Une tribu indigène (...) qui s'affirme juive et pratique certaines de nos lois, mais dont le judaïsme est de source incertaine (descendants de Marranes, comme ils le prétendent, ou plutôt païens vaguement judaïsés?) (M. Catane, Les Juifs dans le monde, Paris, Albin Michel, 1962, p. 189).b) Qui est peuplé de juifs. Le carnage nazi dans les régions occupées − les plus judaïsées − (...) [a] provoqué une diminution catastrophique de la population juive [en Union soviétique] (M. Catane, Les Juifs dans le monde, Paris, Albin Michel, 1962p. 64).c) [En constr.]
Déjudaïsé, -ée, adj.Qui a perdu son identité juive. La lecture du livre [d'I. Zangwill] fait sur Spire l'effet d'un « cristal ». Il comprend que l'histoire de ce Juif déjudaïsé (...) est sa propre histoire (Rabi, Anatomie du judaïsme fr., Paris, Éd. de Minuit, 1962, p. 89).
2.
Judaïsation, subst. fém.a) Action de judaïser. Le Juif, le judaïsme et la judaïsation des peuples modernes (titre cité ds B. Blumenkranz, Hist. des Juifs en France, Toulouse, É. Privat, 1972, p. 340; attesté aussi ds Quem. DDL t. 7). De Jean Récanati, j'avais lu Profils juifs de Marcel Proust et je n'avais pas trop apprécié cette judaïsation, tirée par les cheveux, du grand écrivain (A. Mandel, Les Lettres ds Information juive, juill. 1980, p. 10, col. 1).b) [En constr.] α)
Déjudaïsation, subst. fém.Perte de l'identité juive. Les détracteurs de celui-ci [Mendelssohn] l'ont rendu, non sans injustice, responsable de la déjudaïsation plus ou moins prononcée qui sévit après sa mort dans la communauté israélite de Berlin (Weill, Judaïsme,1931, p. 42).S'inquiéter des risques de déjudaïsation (M. Catane, Qui est Juif, Paris, Laffont, 1972, p. 104).
β)
Rejudaïsation, subst. fém.Fait de retrouver l'identité juive. Tôt ou tard se posera ce problème que je suis juif (...). J'ai compris tout cela et j'en ai tiré les conclusions (...). − Le premier effet a été votre rejudaïsation (A. Harris, A. de Sédouy, Juifs et Français, Paris, Grasset, 1979, p. 339).
Prononc. et Orth. : [ʒydaize], (il) judaïse [ʒydai:z]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) xiiies. « se convertir au judaïsme » (Grandes chron. de France, Philippe Auguste, chap. VI, éd. P. Paris. ds Gdf.); b) fin xives. « suivre certaines pratiques du judaïsme » (Roques t. 2, 6324 : iudaizo.zas... judaizer. faire le juif. faire maniere de juif); 1735 part. prés. adj. (Bibl. britannique, V, 67 ds Fonds Barbier : un de ces chrétiens judaïsans, connus sous le nom de nazaréens ou d'ebionites); 1775 part. prés. subst. (Gérard, Comte de Valmont, t. 3, p. 38); 2. [1754 péj. « donner une interprétation étroite et formaliste » (s. réf. ds FEW t. 5, p. 54b)]; début xixes. (Opusc. lang. fr., p. 299 ds Pougens ds Littré). Empr. au lat. chrét.judaizare « conserver ou adopter certaines pratiques du judaïsme (en parlant des juifs et des païens convertis au christianisme dans les premiers temps de l'Église) » (Ép. aux Galates, 2, 14), et celui-ci au gr. ι ̓ ο υ δ α ι ́ ζ ω « id. », dér. de Ι ο υ δ α ι ̃ ο ς (juif*); v. suff. -iser.

Wiktionnaire

Verbe - français

judaïser \ʒy.da.i.ze\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Religion) Suivre et pratiquer les cérémonies de la loi judaïque.
    • Durant une épuration de sept années (1480-1487), 5000 conversos sévillans accusés d’avoir judaïsé se laissèrent « réconcilier » après les peines et humiliations habituelles. — (Jean Delumeau, La Peur en Occident, 1978, Fayard, page 297.)
  2. Fait de rendre juif.
    • Les efforts menés depuis des années par les autorités israéliennes pour judaïser Jérusalem par le biais de la politique d’urbanisation sont dénoncés régulièrement par les organisations non gouvernementales et par certains gouvernements, qui y voient une volonté délibérée de saper la possibilité de faire un jour de Jérusalem-Est la capitale d’un État palestinien. — (Laurent Zecchini, La situation à Jérusalem-Est pèse sur les relations entre Israël et les Européens, dans Le Monde, 3 décembre 2009 [texte intégral])
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

JUDAÏSER. v. intr.
Suivre et pratiquer en quelques points les cérémonies de la loi judaïque. C'est judaïser que de garder le jour du sabbat. Ces hérétiques judaïsaient en s'abstenant de manger de la chair de pourceau.

Littré (1872-1877)

JUDAÏSER (ju-da-i-zé) v. n.
  • 1Suivre et pratiquer en tout ou en partie la loi judaïque. Si vous, qui êtes juif, vivez comme les gentils et non pas comme les juifs, pourquoi contraignez-vous les gentils de judaïser ? Sacy, Bible, St. Paul, Ép. aux Galat. II, 14.
  • 2 Fig. Donner aux choses, aux mots une interprétation judaïque. Il faut entrer dans le sens de celui qui parle : autrement ce serait judaïser, et juger selon la lettre, non selon l'esprit, Opusc. lang. franç. p. 299, dans POUGENS.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « judaïser »

Provenç. judayzar, judaigar ; espagn. judaizar ; ital. giudaizzare ; du lat. judaizare, de judæus (voy. JUIF).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Du latin judaizare.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « judaïser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
judaïser ʒydaise

Citations contenant le mot « judaïser »

  • Oubliez les colons nationalistes appelant à judaïser la Cisjordanie, les slogans anti-arabes et les discours musclés. Dans cette colonie de Cisjordanie, on respire le même air que d'habitude sans effervescence particulière. L'Obs, Dans la colonie-dortoir d'Ariel, l'annexion israélienne n'est pas une obsession
  • Les Palestiniens indiquent que les démolitions effectuées par la mairie israélienne n’ont aucun fondement juridique, précisant qu’elles font partie de la politique israélienne consistant à lasser les Palestiniens et à judaïser la ville. , Israël continue de démolir les maisons des Palestiniens en Cisjordanie et à Jérusalem-est occupés, malgré le Covid-19 | TRT Français
  • Si les considérations sécuritaires demeurent, une lecture religieuse s’affirme avec force dans la volonté de judaïser les Territoires occupés. Le mythe – d’inspiration biblique – du « Grand Israël » incluant la Judée et la Samarie (et donc une grande partie de la Cisjordanie) nourrit la quête d’une continuité territoriale entre les colonies israéliennes conduit à l’extension des quartiers de colonisation et à la constitution de véritables villes, reliées par des routes dites « de contournement » accessibles aux seuls colons. La Cisjordanie devient un territoire mité. Les restrictions de circulation en son sein en accentuent le morcellement. L'Economiste Maghrébin, Annexion de la Cisjordanie : entre apartheid et violation du droit international
  • L'Organisation de libération de la Palestine (OLP) a condamné l'arrestation du ministre, estimant qu'elle fait partie des projets israéliens de judaïser Jérusalem. , L'armée israélienne arrête le ministre palestinien des Affaires de Jérusalem en Cisjordanie_French.news.cn
  • Kamal Obeidat, le président de la Chambre de commerce palestinienne de Jérusalem fustige un projet qui ambitionne selon lui d'"effacer" certains secteurs de la ville pour les "judaïser". LaProvence.com, France - Monde | La "Silicon Wadi", projet israélien controversé à Jérusalem-Est | La Provence

Traductions du mot « judaïser »

Langue Traduction
Anglais judaizing
Espagnol judaizante
Italien giudaizzazione
Allemand judaisieren
Chinois 司法化
Arabe تهويد
Portugais judaizando
Russe иудаистская
Japonais 裁く
Basque judaizing
Corse ghjudaizendu
Source : Google Translate API

Judaïser

Retour au sommaire ➦

Partager