La langue française

Jauni

Sommaire

  • Définitions du mot jauni
  • Phonétique de « jauni »
  • Citations contenant le mot « jauni »
  • Traductions du mot « jauni »
  • Synonymes de « jauni »

Définitions du mot « jauni »

Trésor de la Langue Française informatisé

JAUNIR, verbe

A. − Emploi intrans.
1. Devenir jaune, prendre naturellement une teinte jaune en mûrissant, en parvenant à maturité. Les fruits jaunissent. L'épi sur les sillons mollement agité, Jaunit, et prend l'éclat des beaux jours de l'été (Michaud, Printemps proscrit,1803, p. 92).
2. Acquérir une teinte jaune sous l'effet du temps, d'une dégradation.
[Le suj. désigne un élément naturel ou fabriqué qui se flétrit, prend une patine] Les feuilles jaunissent; l'ivoire, la soie jaunit. Je revois des photographies jaunissant dans les vieux albums (Mauriac, Journal 1,1934, p. 72):
1. L'automne souriait; les coteaux vers la plaine Penchaient leurs bois charmants qui jaunissaient à peine; Le ciel était doré... Hugo, Rayons et ombres,1840, p. 1093.
[Le suj. désigne la pers., le teint qui s'altère sous l'effet de l'âge, de la fatigue, de la maladie] À le voir si voûté, l'on dirait un aïeul! Il se ride, il jaunit; il penche vers la tombe (Sainte-Beuve, Poés.,1829, p. 105).Des taches brunes avaient envahi leurs joues, et leur figure avait jauni, s'était foncée comme un livre (Proust, Temps retr.,1922, p. 943).
B. − Emploi trans. Rendre jaune, teinter de jaune, teindre en jaune. Jaunir un plancher, une toile (Ac. 1798-1935). La câline noire et jaune (...) la jaunit beaucoup et lui donne le teint plus malade (Michelet, Journal,1858, p. 435).Graisses qui jaunissaient déjà ses mains de mécanicien (Zola, Bête hum.,1890, p. 30).Gros doigt jauni par le tabac (Sartre, Nausée,1938, p. 207):
2. La lampe brûlait jaune, et jaune aussi les cierges; Et la lueur glissant aux fronts voilés des vierges Jaunissait leur blancheur; Et le prêtre vêtu de son étole blanche Courbait un front jauni, comme un épi qui penche Sous la faux du faucheur. Sainte-Beuve, Poés., Les Rayons jaunes, 1829, p. 69.
TECHNOL. Effectuer un jaunissage (v. ce mot). Jaunir des cadres (Nouv. Lar. ill.).
Emploi pronom. réfl. V. barbouiller ex. 3.
Cour., en emploi part. passé
Devenu jaune en mûrissant ou sous l'effet de la lumière. Blés jaunis. V. lettre i ex. 3.
Devenu jaune ou jaunâtre sous l'effet de la saleté, du vieillissement.
[En parlant d'une couleur, d'un objet blanc, de l'eau] Eaux jaunies d'un fleuve; laine, linge, livre, marbre, parchemin jauni. Petite robe blanche très-étriquée, à la mode du temps, et très-jaunie par la poussière (Sand, Hist. vie, t. 2, 1855, p. 193).Papiers jaunis, papiers anciens dont l'écriture a pâli (Bourget, Essais psychol.,1883, p. 155):
3. Déjà plus d'une feuille sèche Parsème les gazons jaunis; Soir et matin, la brise est fraîche. Hélas! les beaux jours sont finis! Gautier, Émaux,1859, p. 95.
[En parlant d'une pers., de son teint] Son visage [du mort] était déjà jauni extrêmement, et si dur, et si froid! (Léautaud, In memor.,1905, p. 217).
REM.
Jaunissure, subst. fém.Trace ou teinte jaune sur un objet qui est la marque d'un vieillissement ou d'une tache mal effacée. Les fumeurs, par exemple, devraient savoir que le détartrage élimine remarquablement bien les jaunissures formées par les dépôts de nicotine, ce qui fait un sourire beaucoup plus blanc (Jours de France, 28 mars au 3 avr. 1981, no1369, p. 130).
Prononc. et Orth. : [ʒoni:ʀ], (il) jaunit [ʒoni]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. a) 1213 « rendre jaune » (Faits des Romains, éd. L. F. Flutre et K. Sneyders de Vogel, p. 401, 19); b) 1225-30 « devenir jaune » (G. de Lorris, Rose, éd. F. Lecoy, 301). Dér. de jaune*; dés. -ir. Fréq. abs. littér. Jaunir : 157. Fréq. abs. littér. Jauni : 458. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 398, b) 920; xxes. : a) 947, b) 544.
DÉR.
Jaunissage, subst. masc.,dorure. ,,Opération de la dorure en détrempe dans laquelle on applique sur un ouvrage (...) une couche chaude d'une teinte jaune à la colle, pour remplir les fonds où l'or quelquefois ne peut pas entrer`` (Chabat 1881). [ʒonisa:ʒ]. 1reattest. 1881 (Chabat); de jaunissant, part. prés. de jaunir*, suff. -age*.
BBG. Quem. DDL t. 20.

Wiktionnaire

Forme de verbe

jauni \ʒo.ni\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe jaunir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

JAUNIR. v. tr.
Rendre jaune, peindre ou teindre en jaune. Le soleil jaunit les moissons. Il faut jaunir cette toile. Jaunir un plancher. Intransitivement, il signifie Devenir jaune. Ces fruits commencent à jaunir. Les blés jaunissent. Toute la campagne jaunissait. Un teint jauni. Les feuilles jaunies par l'automne.

Littré (1872-1877)

JAUNI (jô-ni, nie) part. passé de jaunir
  • Devenu jaune. Soleil si doux au déclin de l'automne, Arbres jaunis, je viens vous voir encore, Béranger, Adieux.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « jauni »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
jauni ʒoni

Citations contenant le mot « jauni »

  • Tout semble jaune à celui qui a la jaunisse. De Proverbe chinois
  • Un Schtroumpf vert, c'est la jaunisse. De Pierre Legaré / Mots de tête
  • Mais il n'y a que dans les livres où les destinées se reconstituent à travers des albums jaunis. De Bruno Tessarech / La Machine à écrire
  • J’ai vécu assez longtemps : et le chemin de ma vie se perd dans les feuilles jaunies et séchées. De William Shakespeare
  • C’est un papier jauni avec une liste écrite d’une plume soignée. Elle dénombre les « esclaves nègres » de la plantation Bréda, en décembre 1785, à Saint-Domingue (aujourd’hui Haïti). Casimir est un « nègre obéissant et peu intelligent » ; Samson, « assez bon sucrier d’un beau physique mais paresseux » ; François, « souvent à l’hôpital, exténué de misère et négligé ». La liste répertorie plusieurs « nègres hors-service », comme Geneviève, « lépreuse » ou Magdelaine « infirme, abandonnée dans sa cave ». L'Obs, Toussaint Louverture, le Spartacus noir
  • Vous avez planté il y a quelques mois de l’ail, de l’échalote et des oignons, et leur feuillage jaunit, signe qu’il est temps de les sortir de terre. Voici comment les récolter et les conserver. La Croix, Ail, oignon, échalote… Comment les récolter et les conserver
  • Port a jauni Télérama, Le Port a jauni, une maison d’édition ancrée dans le bilinguisme
  • Par hasard est un recueil de poèmes de Ramona Badescu illustré par Benoît Guillaume, fruit d'une résidence artistique à Tétouan (Maroc). Il s'agit d'une édition bilingue française-arabe, parue aux éditions Le port a jauni avec le soutien du CNL.  Centre National du Livre, Dessins et poèmes sur le vif | Centre National du Livre
  • À Marseille, certains jours de pluie, le port a jauni. C’est là que sont nées les éditions bilingues arabe-français Le Port a jauni, sous la houlette de Mathilde Chèvre. Inventive, engagée, déterminée, cette jeune femme mène depuis quelques années un projet éditorial hors du commun. Projet qui a déjà donné naissance à des livres magnifiques et singuliers où l’on croise des poèmes suspendus (muʻallaqat), des boîtes magiques, des herbes pas si folles et des enfants rêveurs. Des livres qui allient créativité artistique et qualité irréprochable des textes et des contenus. Nous avons eu envie d’en savoir plus sur cette entreprise éditoriale innovante en tous points et de mieux connaître Mathilde Chèvre, ses motivations, son univers, les secrets de sa formidable détermination. Entretien. L'Orient-Le Jour, Mathilde Chèvre :« Traduire, tisser, faire voyager » - L'Orient-Le Jour
  • Au fil des semaines et des mois qui passent, les journaux que l'on laisse traîner sur un coin de table ou un rebord de fenêtre ont tendance à jaunir. À y regarder de plus près, certaines pages de livres aussi. Un phénomène dû à leur contact avec l'air. Futura, Pourquoi le papier jaunit en vieillissant ?
  • « La peinture jaunit là où le moteur chauffe. Alors soit le moteur vient trop chaud, soit c’est un défaut dans la peinture, suppose-t-il. Il n’y a que la chaleur qui peut expliquer ça. » Le Soleil, Sa Lamborghini jaunit à la chaleur | Auto | Le Soleil - Québec

Traductions du mot « jauni »

Langue Traduction
Anglais yellowed
Espagnol amarillentas
Italien ingiallito
Allemand vergilbt
Chinois 泛黄的
Arabe اصفر
Portugais amarelado
Russe пожелтевший
Japonais 黄ばんだ
Basque yellowed
Corse giallu
Source : Google Translate API

Synonymes de « jauni »

Source : synonymes de jauni sur lebonsynonyme.fr
Partager