La langue française

Jachérer

Définitions du mot « jachérer »

Trésor de la Langue Française informatisé

Jachérer, verbe trans.,rare. Labourer une jachère. (Ac. et Dict. xixeet xxes.). [ʒaʃeʀe]. Att. ds Ac. dep. 1798. 1resattest. 1255 lat. médiév. terras gacheratas (Charte de l'archevêque de Rouen, Arch. Nat. JJ 1245, fol. 167 rods Du Cange, s.v. gacerare; cf. ghaskerer, s.d., ibid., s.v. gascaria), 1357 terres gascherees (Arch. Nat. MM 28, fol. 56 vods Gdf.); de jachère, dés. -er.

Wiktionnaire

Verbe

jachérer \ʒa.ʃe.ʁe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Agriculture) (Désuet) Labourer une jachère.
    • Le plus souvent pour l'amour de ces bêtes, et faute d'autres pâturages, on doit attendre pour jachérer jusqu'au milieu de l'été, ce qui est en opposition avec les conditions essentielles de ce système de culture, et qui, dans une bonne terre argileuse, diminue considérablement le produit en grain et en paille. — (A. Thaer, Principes raisonnés d'agriculture, traduits de l'allemand par E.V.B. Crud, tome 1, Paris & Genève : chez J.J. Paschoud, 1811, p. 178)
    • On remarquera toujours que les cultivateurs qui jachèrent tous les trois ans, et donnent une fumure complète à la jachère, ou jachèrent deux fois en six années, et ne donnent qu'une fumure, récoltent moins, proportionnellement à la quantité d'engrais qu'ils ont employée, que ceux qui, en fumant de même, ne laissent point reposer leurs terrains. Il est donc évident qu'une grande partie de l'humus se volatilise en pure perte pendant la jachère. — (Cours complet d'agriculture pratique, ouvrage collectif, traduit de l'allemand par Louis Noirot, (augmenté d'un Traité de la culture des mûriers et de l'éducation des vers à soie), Dijon : chez Douillier, 1836, p. 341)
    • Ce labour d'hiver, une fois abandonné à lui-même, permet de considérer la sole qui doit être occupée l'année suivante par l'avoine comme étant en partie jachérée. — (Gustave Heuzé, Les assolements et les systèmes de culture, Paris : chez Louis Hachette & Cie, 1862, vol. 1, p. 385)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

JACHÉRER. v. tr.
T. d'Agriculture. Labourer une jachère.

Littré (1872-1877)

JACHÉRER (ja-ché-ré. La syllabe ché prend un accent grave quand la syllabe qui suit est muette : je jachère ; excepté au futur et au conditionnel : je jachérerai, je jachérerais) v. a.
  • Terme d'agriculture. Labourer des jachères.

HISTORIQUE

XIIIe s. Ghaskerer, binner et semer, id est arare, aratrare et serere, Du Cange, gascaria.

XVIe s. La premiere œuvre que leur baillerons (appolée en France esgerer et jascherer ; en Normandie froisser la jaschere, et en Languedoc mouvoir) sera…, De Serres, 90.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « jachérer »

En ancien français jascherer (« labourer »)[1] → voir jachère.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Jachère.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « jachérer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
jachérer ʒaʃere

Traductions du mot « jachérer »

Langue Traduction
Anglais fallow
Espagnol barbecho
Italien maggese
Allemand brache
Chinois 休耕
Arabe البور
Portugais pousio
Russe пар
Japonais 休閑
Basque lugorriak
Corse caduta
Source : Google Translate API

Jachérer

Retour au sommaire ➦

Partager