La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « inquiné »

Inquiné

Définitions de « inquiné »

Wiktionnaire

Adjectif - français

inquiné \Prononciation ?\ masculin

  1. Souillé.
    • Si cet air était phlogistiqué, comme le prétend Priestley, s'il était inquiné par un principe quelconque qui le rendît malsain, il ne suffirait pas, pour le rétablir dans l'état d'air commun, de lui rendre ce qui lui manque. — (Lavoisier, 1777)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

INQUINÉ (in-kui-né, née) adj.
  • Souillé (latinisme qui n'est pas en usage). Et toi de qui je tiens la main très inquinée, Scarron, D. Japhet d'Arm. III, 4. Si cet air était phlogistiqué, comme le prétend Priestley, s'il était inquiné par un principe quelconque qui le rendît malsain, il ne suffirait pas, pour le rétablir dans l'état d'air commun, de lui rendre ce qui lui manque, Lavoisier, Mémoire sur la combustion des chandelles dans l'air atmosphérique, 1777.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « inquiné »

Lat. inquinatus, souillé, de in, en, dans, et cunio, aller à la selle.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du latin inquinatus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « inquiné »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
inquiné ɛ̃kɛ̃e

Évolution historique de l’usage du mot « inquiné »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Inquiné

Retour au sommaire ➦

Partager