La langue française

Indigénat

Sommaire

  • Définitions du mot indigénat
  • Étymologie de « indigénat »
  • Phonétique de « indigénat »
  • Citations contenant le mot « indigénat »
  • Traductions du mot « indigénat »
  • Synonymes de « indigénat »

Définitions du mot « indigénat »

Trésor de la Langue Française informatisé

Indigénat, subst. masc.a) Vx. État, qualité d'indigène. L'indigénat d'une race (Littré). L'influence de l'indigénat n'agissant pas sur son être [de l'Américain] (...) une dégénérescence doit s'ensuivre nécessairement pour toutes les choses qui tiennent à la vie sociale (Proudhon, Guerre et Paix,1861, p. 49).b) Droit de citoyen dans un état. Bonstetten (...) pensait à se fixer pour toujours à Copenhague; il avait obtenu l'indigénat (Sainte-Beuve, Caus. lundi, t. 14, 1851-62, p. 458).[Les Juifs] n'oubliaient qu'une chose, c'est qu'aucune loi ne leur ayant accordé l'indigénat, ils demeuraient des étrangers et qu'aucun article du traité n'obligeait le gouvernement roumain à naturaliser les étrangers d'office (Tharaud, Envoyé archange,1939, p. 27).Spéc. Régime administratif particulier appliqué par les représentants de la métropole aux indigènes d'une colonie. D'abord appliqué à l'Algérie, le statut de l'indigénat fut peu à peu étendu à tous les territoires français d'outre-mer (Lar. encyclop.).P. plaisant. Des clochards dormaient sur les bancs, évoquant des soldats morts, ou une sorte d'indigénat français (Montherl., Célibataires,1934, p. 850).[ε ̃diʒena]. Att. ds Ac. dep. 1878. 1resattest. a) 1699 (D'Alliérac, Anecdotes de Pologne, II, p. 14 ds DG, cf. aussi Trév. 1732), b) 1861 (Proudhon, loc. cit.); de indigène, suff. -at*.

indigénat « ensemble des indigènes »,

Wiktionnaire

Nom commun

indigénat \ɛ̃.di.ʒe.na\ masculin

  1. Condition juridique reconnue par la métropole aux natifs d’une colonie.
    • Il obtint l’indigénat dans ce pays.
  2. (Écologie) Nature ou état d'une espèce indigène au lieu dont on parle.
    • Nous avons édicté comme critère préalable à la patrimonialité l’indigénat ; or, par définition, les archéophytes sont introduits. La plupart proviennent du Moyen-Orient (croissant fertile) à la période néolithique, […]. — (Philippe Jauzein & ‎Olivier Nawrot, Flore d’Île-de-France: Clés de détermination, taxonomie, statuts, Éditions Quae, 2013, page 81)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INDIGÉNAT. n. m.
Condition juridique reconnue par la métropole aux natifs d'une colonie. Il obtint l'indigénat dans ce pays.

Littré (1872-1877)

INDIGÉNAT (in-di-jé-na ; le t ne se lie pas) s. m.
  • 1Droit qui appartient aux citoyens d'un État.

    Autrefois, en Pologne, donner l'indigénat à un homme, c'était l'y naturaliser. Mme de Béthune avait un frère qui a passé sa vie en Pologne, où il obtint l'indigénat de la république, Saint-Simon, 182, 187.

  • 2Qualité d'être indigène dans une contrée. L'indigénat d'une race.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « indigénat »

(Siècle à préciser) Dérivé de indigène avec le suffixe -at.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Indigène.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « indigénat »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
indigénat ɛ̃diʒena

Citations contenant le mot « indigénat »

  • Le régime de l’indigénat a dénié aux Kanaks, peuple premier de Nouvelle-Calédonie, tout droit à la citoyenneté durant soixante ans (1887-1946). Les premiers administrateurs se sont inspirés des précédents algérien et cochinchinois pour établir le décret instituant l’indigénat. Les historiens Isabelle Merle et Adrian Muckle étudient d’abord la genèse d’un régime caractérisé par les préjugés et les tâtonnements du colonisateur. Ils évoquent, par exemple, les raisons qui épargnèrent aux Tahitiens un tel statut. Cette monographie fait également revivre, grâce à un minutieux travail d’archives, les stratégies kanakes au quotidien pour résister et composer avec les aspirations hégémoniques françaises. Mais, en conférant à l’administration des mesures répressives extrajudiciaires, en fonctionnarisant des « chefs » et « grands chefs » parfois illégitimes, en délimitant arbitrairement le territoire des tribus et en contrôlant la circulation des individus, l’entreprise colonisatrice a altéré l’organisation coutumière originelle, avec des conséquences toujours tangibles. Le Monde diplomatique, L’indigénat. Genèses dans l’empire français. Pratiques en Nouvelle-Calédonie, par Sylvain Derne (Le Monde diplomatique, juillet 2020)
  • Deux fois par mois, en partenariat avec RetroNews, le site de presse de la Bibliothèque nationale de France (BNF), "l'Obs" revient sur un épisode de l'histoire coloniale en Afrique raconté par les journaux français. Aujourd'hui, la fin du régime de l'indigénat en février 1946.  L'Obs, Code de l'indigénat dans les colonies : un siècle de répression
  • Jules Ferry  était convaincu que la France avait une « mission civilisatrice en Algérie ». Une mission accomplie il faut le préciser, avec la guillotine, la gégène et autres moyens de tortures, une rapine incalculable, une injustice débordante, et une école de deux collèges indigne d’une nation qui se targue civilisée et civilisatrice. Pour rappel, C'est sous son autorité que le fameux Code de l’indigénat fut promulgué le douze juin dix-huit-cent quatre-vingt et un, pour s’approprier l’homme, le torturer, en extraire toute la force qui est en lui au profit du prétendu civilisateur. Ce n’était pas le droit, c’en est la négation. La France fit pire en imposant à l'Algérie (ainsi qu'à toutes ses autres colonies) le Code de l’indigénat qui correspondrait aujourd'hui à une forme déguisée d’esclavage des populations autochtones, car elle les dépouillait de toute leur identité. Club de Mediapart, La mission civilisatrice de la France en Algérie | Le Club de Mediapart
  • Cela est d'autant plus efficace qu'indigène est un mot qui a une «mémoire coloniale forte», selon la spécialiste. Elle explique que si ce terme est connoté négativement, ce n'est pas seulement de manière «psycho-sociologique», mais parce que les indigènes possédaient administrativement «un statut spécial au sein même de l'Algérie française ou au Maroc», fixé par le Code de l'indigénatCNEWS, «Indigène» : Que signifie ce terme utilisé par des manifestants antiracistes ? | CNEWS
  • Tribune. Je prenais récemment un café avec un ami Porte Dorée face à l’ancien musée des Colonies (1) à Paris. Une Française de parents malgaches et un Français d’origine juive à la même table : cette scène, il y a soixante-dix-neuf ans, aurait été improbable voire impossible. La France n’était pas la même : elle était marquée par un antisémitisme légal et le code de l’indigénat qui dépouillait les Malgaches de leurs pleins droits, les considérant comme des «sujets français». Nous n’aurions pu vivre une amitié insouciante d’égal à égal. L’un aurait constamment cherché à dissimuler ses origines juives et l’autre à éviter le travail forcé. Ce pays a profondément changé et nous devons nous rappeler combien cela est précieux. Aujourd’hui, être traité de «raciste» demeure encore – c’est une victoire – une infamie, notre combat est de faire en sorte qu’il le reste. Libération.fr, Racisme : l'Etat ne peut plus rester un spectateur oisif - Libération
  • Avec leur ouvrage étudiant, en longue durée, les pratiques de l’indigénat en Nouvelle-Calédonie, les historiens Isabelle Merle et Adrian Muckle montrent comment l’archipel doit, encore aujourd’hui, faire face à l’héritage de pratiques et de lois qui ont remodelé l’ensemble du territoire et des relations sociales. Mediapart, En Nouvelle-Calédonie, l’héritage de l’indigénat | Mediapart
  • Le Code noir est plutôt l’acte de naissance du droit colonial, ce système juridique dévoyé qui pendant trois cents ans a autorisé dans les colonies ce que la loi et la morale interdisaient en métropole : la traite des êtres humains, l’esclavage, puis les statuts d’infériorité (indigénat), le travail forcé, le non-respect assumé des principes universalistes, au nom de la supériorité des dominants sur les dominés. Le Monde.fr, Sue Peabody : « S’interroger sur le nom d’une salle parlementaire n’est en rien une insulte à l’histoire »
  • Cette carte est obligatoire à partir de 16 ans. Les autorités ont repris le format de la carte d’identité de 1940, en introduisant, la coutume, les informations fiscales et sanitaires. Il faut aussi noter que grâce à l’abolition du système de l’indigénat, deux mesures importantes ont été supprimées : les sanctions de la police administrative et les peines exceptionnelles de l’indigénat, c’est-à-dire l’internement, l’assignation à résidence et les amendes collectives prévues dans le décret de 1924. Désormais, en tant que citoyen de l’AEF, tout individu pouvait obtenir une carte d’identité de la fédération et participer à la vie politique et civique de son territoire. Tchadinfos.com, Tchad : du livret d’identité à la carte d’identité obligatoire – Tchadinfos.com

Traductions du mot « indigénat »

Langue Traduction
Anglais native
Espagnol nativo
Italien nativo
Allemand einheimisch
Chinois 本机
Arabe محلي
Portugais nativo
Russe родной
Japonais ネイティブ
Basque ama-
Corse nativu
Source : Google Translate API

Synonymes de « indigénat »

Source : synonymes de indigénat sur lebonsynonyme.fr
Partager