La langue française

Impératoire

Sommaire

  • Définitions du mot impératoire
  • Étymologie de « impératoire »
  • Phonétique de « impératoire »
  • Citations contenant le mot « impératoire »
  • Traductions du mot « impératoire »

Définitions du mot « impératoire »

Trésor de la Langue Française informatisé

IMPÉRATOIRE, subst. fém.

Plante de la famille des Ombellifères dont le type est l'impératoire des montagnes, portant de grandes feuilles à trois ou cinq segments dentés, des fleurs blanches en ombelles et réputée autrefois pour les vertus médicinales de sa racine. Essence d'impératoire (Duval 1959). Il existe encore en Provence et en Piémont des espèces d'herboristes ambulans qui vont cueillir l'impératoire sur les Alpes à jour et à heure précis et qui la débitent ensuite dans les campagnes (Brard1838).V. aussi Planchon, Collin, Drogues orig. végét., t. 2, 1895-96, p. 247.
Prononc. et Orth. : [ε ̃peʀatwa:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Av. 1453 adj. « relatif à l'empereur » (J. Vauquelin, Trad. de la Chron. d'E. de Dynter, II, 12, Xav. de Ram. ds Gdf.) − 1755, Argenson, Journ., VIII, p. 481 ds Brunot t. 6, p. 444, note 2; 2. xvies. [éd. 1627] subst. bot. (A. du Pinet, trad. de Matthiolus, Commentaires sur Dioscoride, 1 α). Empr. au lat.imperatorius « relatif au général, au chef, à l'empereur » dér. de imperator, v. imperator; le sens 2 attesté en lat. sc. imperatoria (1623 ds Tournefort Bot. t. 1, p. 266) s'expliquerait par l'efficacité des propriétés médicinales qu'on attribuait à cette plante.

Wiktionnaire

Nom commun

impératoire \ɛ̃.pe.ʁa.twaʁ\ féminin

  1. (Botanique) Plante de la famille des ombellifères.
    • L’impératoire est une plante vivace à racine charnue, brun rougeâtre, rugueuse, divisée en nombreuses ramifications en forme de tubercule. — (Michel Pierre, Michel Lys, Secrets des plantes, 2007)
    • L'infusion d'impératoire est apéritive.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IMPÉRATOIRE. n. f.
T. de Botanique. Plante de la famille des Ombellifères, ainsi nommée à cause des vertus médicinales souveraines qu'on attribuait à la racine de l'espèce connue sous le nom d'Angélique française.

Littré (1872-1877)

IMPÉRATOIRE (in-pé-ra-toi-r') s. f.
  • Plante ombellifère, imperatorium ostruthium, L.

HISTORIQUE

XVIe s. Mascher par fois des racines d'imperatoire, De Serres, 903.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

IMPÉRATOIRE, s. f. imperatoria, (Hist. nat. Bot.) genre de plante à fleur en rose & en umbelle, composée de plusieurs pétales entiers ou échancrés en forme de cœur, disposés en rond, & soûtenus par un calice qui devient un fruit composé de deux semences plates, presqu’ovales, legerement cannelées & bordées ; la plûpart de ces semences quittent leurs enveloppes : ajoûtez à ces caracteres que les feuilles de la plante sont aîlées & assez grandes. Tournefort, inst. rei herb. Voyez Plante.

L’impératoire commune, qui est une des sept especes de genre de plante, se nomme simplement imperatoria, ou imperatoria major, & par Dodonée astrantia.

Sa racine qui serpente obliquement, est de la grosseur du pouce, & très-garnie de fibres : les feuilles sont composées de trois côtes arrondies, d’un verd agréable, de la longueur d’une palme, partagées en trois, & découpées à leurs bords. La tige s’éleve jusqu’à une coudée, ou une coudée & demie : elle est cannelée, creuse, & porte des fleurs en rose, disposées en parasol : les fleurs sont à cinq pétales blancs, échancrés en maniere de cœur, placés en rond à l’extrémité d’un calice, qui devient un fruit formé de deux graines applaties, presque ovales, rayées légerement sur le dos, & bordées d’une aîle très-mince.

Les anciens Grecs n’ont pas connu l’impératoire, ou du-moins ils l’ont décrite avec tant d’obscurité, qu’on ne peut la retrouver dans leurs écrits. Lorsqu’on fait une incision dans sa racine, ses feuilles, & sa tige, il en découle une liqueur huileuse, d’un goût très-âcre, qui ne le cede guere en acrimonie au lait du tithymale : si l’on coupe en particulier la racine par tranches, on y découvre une infinité de vésicules, qui sont remplies d’une substance oléagineuse, d’une qualité chaude & active.

Cette plante fleurit en Juillet, & se plaît dans les montagnes d’Autriche, de Stirie, d’Auvergne, de plusieurs endroits des Alpes & des Pyrénées : c’est de-là qu’on nous apporte la racine seche, dont on fait avec raison un grand usage en Medecine : celle qu’on cultive dans les jardins & dans les plaines, est fort inférieure à la montagneuse.

La racine d’impératoire est genouillée, de la grosseur du pouce, ridée, comme sillonnée, d’une odeur pénétrante, d’un goût très-âcre, aromatique, & qui pique fortement la langue. (D. J.)

Impératoire, (Mat. med.) la racine que l’on trouve dans les boutiques sous le nom d’impératoire, est d’une odeur vive & aromatique, & d’une saveur âcre & brûlante : elle donne par la distillation une grande quantité d’huile essencielle, selon Geoffroy. On nous l’apporte des Alpes & des Pyrénées.

Elle doit être rangée avec les alexipharmaques & les sudorifiques. Voyez Alexipharmaque & Sudorifique.

Entre plusieurs excellentes propriétés que lui accordent divers auteurs, son efficacité contre la froideur & l’impuissance est sur-tout remarquable.

Cette racine est presque absolument inusitée dans les prescriptions magistrales ; elle entre dans les préparations suivantes de la pharmacopée de Paris, savoir, l’eau thériacale, l’eau impériale, l’eau générale, l’esprit carminatif de Sylvius, & l’orviétan commun. (b)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « impératoire »

(Siècle à préciser) Du latin imperatorius (« impérial »), la plante est ainsi nommée à cause des vertus médicinales souveraines qu’on attribuait à sa racine.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. imperatorius, qui tient de l'empereur, de imperator, empereur ; plante ainsi nommée à cause des grandes vertus qu'on attribuait à la racine de l'espèce appelée vulgairement angélique française.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « impératoire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
impératoire ɛ̃peratwar

Citations contenant le mot « impératoire »

  • L'impératoire (Peucedanum spp.), également appelé fenouil de porc, peucédan de Paris ou gaulois, toute bonne ou encore benjoin français est une plante vivace officinale originaire des régions montagneuses du centre et du sud de l'Europe, parfaitement rustique (-15°C). Binette & Jardin, Impératoire (Peucedanum spp.) ou fenouil de porc : plantation, culture
  • «Je suis complètement impératoire!» Il faudra s’y faire. Avant, on était «viande ou poisson», maintenant que la culture de soi via les plantes sauvages prend du galon, on est «argousier ou cynorhodon». Et, à ce jeu de la meilleure protection, l’impératoire, spécialement vénérée dans le val d’Anniviers, est canon. Cette belle et grande plante dont les fleurs blanches font ombrelles, combat les bronchites, les troubles digestifs, l’arthrose et les contusions. Mieux, on peut mâcher sa racine en cas de maux de dents… Alchémille, épilobe, droséra, mais aussi gentianes et edelweiss: dans ses Plantes médicinales et plantes toxiques des Alpes (Ed. Favre, 2019), le docteur en chimie Kurt Hostettmann nous apprend comment joindre à l’agréable de la randonnée l’utile de la cueillette. Le Temps, Les plantes de montagne, le bel atout santé - Le Temps
  • Son nom ne vous dit pas grand-chose? Dommage. Car l’impératoire, sa racine en particulier, a un effet tonifiant reconnu. Elle améliore la capacité d’oxygénation du sang et stimule l’immunité. Une sorte d’EPO naturelle, en somme. A la Renaissance, des médecins conseillaient de garder sur soi un bout de cette racine pour se protéger de toutes sortes de maladies. Une tradition qui a perduré dans les Grisons, où l’on trouve encore de nos jours des vins et des liqueurs à base d’impératoire. Antidouleur, anti-inflammatoire, la racine est bourrée d’huiles essentielles, de tanins et de saponines. Notamment. , «Il faut sauver la médecine naturelle» | Illustré
  • Installée dans la région de Rossinière (FR), la petite entreprise Le Jardin des monts cultive de nombreuses espèces pour ses tisanes et ses onguents, dont l’impératoire. Très utilisée par les herboristes du XVIIe siècle, on lui prêtait des pouvoirs quasi magiques, voire maléfiques! Elle revient à la mode aujourd’hui pour ses effets cicatrisants sur la peau, le renouvellement des couches supérieures de l’épiderme et l’apport de douceur et de confort. Cela dit, la reine des Alpes, symbole de pureté, reste l’edelweiss, si bien chantée dans La Mélodie du bonheur. Femina, Femina | Produits des alpes, nos meilleurs alliés beauté

Traductions du mot « impératoire »

Langue Traduction
Anglais imperative
Espagnol imperativo
Italien imperativo
Allemand imperativ
Chinois 势在必行
Arabe صيغة الامر
Portugais imperativo
Russe императив
Japonais 命令的
Basque ezinbestekotzat
Corse imperativu
Source : Google Translate API
Partager