La langue française

Impayé

Définitions du mot « impayé »

Trésor de la Langue Française informatisé

IMPAYÉ, -ÉE, adj.

Non payé.
A. − [En parlant d'une pers.] L'anxieux fournisseur impayé (Colette, Sido,1929, p. 94).
B. − [En parlant d'une chose] Traites impayées. Des péniches, chargées de cubes de papier, attendent au milieu du fleuve le moment de débarquer leur marchandise. Toutes factures impayées (...) finissent là leur vie, avant de passer au pilon et à la cuve (Morand, Londres,1933, p. 154).
Emploi subst. masc. (le plus souvent au plur.). ,,Effet de commerce (traite) qui n'a pas été payé par le débiteur, à l'échéance`` (Lar. comm. 1930). Impayés d'escompte.
Prononc. et Orth. : [ε ̃pεje] ou [-pe-]. Att. ds Ac. 1878 et 1935. Étymol. et Hist. I. Adj. 1794 (Pougens, Vocab. de nouv. privatifs fr., p. 118); 1830 effets impayés (Balzac, Corresp., p. 482); 1840 « (créancier) qui n'a pas reçu son paiement » (Ac. Compl. 1842). II. Subst. 1902 (Nouv. Lar. ill.). Dér. de payé*; préf. im- (in-1*). Fréq. abs. littér. : 23.

Wiktionnaire

Adjectif

impayé \ɛ̃.pɛ.je\

  1. Qui n’a pas été payé.
    • Une dette impayée est la bassesse, un commencement de friponnerie, et pis que tout cela, un mensonge ! — (Honoré de Balzac, La Peau de chagrin, 1831)
    • Mais comment pourra-ton satisfaire au besoin moral des masses ? On ne le peut que par une instruction publique généralement gratuite, […]. Mais si, comme jusqu'alors, les instituteurs sont inconsidérés, tourmentés, vexés, impayés, mal logés, à une merci ingrate, paupérisante et dégradante, sous une dépendance entravante et serve, sous le coterisme du prêtre et de quelques factotons de village, les populations ne sortiront pas de leur ignorance, resteront dans leur abêtissement et leur abrutissement, […]. — (« Abêtissement », dans Enrichissement de la langue française : dictionnaire des mots nouveaux, de Jean-Baptiste Richard de Radonvilliers, Paris : chez Pilout & Troyes : chez Laloy, 1842, p. 14)

Nom commun

impayé \ɛ̃.pe.je\ masculin

  1. (Commerce) Somme qui n’est pas payée à l'échéance où elle devrait l'être.
    • Il convient d'activer le recouvrement des impayés.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IMPAYÉ, ÉE. adj.
Qui n'a pas été payé. Cette facture est restée impayée.

Littré (1872-1877)

IMPAYÉ (in-pè-ié, iée) adj.
  • Dont le payement n'a pas été effectué. La lettre de change demeura impayée à son échéance.

    Qui n'a pas reçu son payement. Les créanciers impayés.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

IMPAYÉ. Ajoutez : Le mot impayé, très connu, très usité, n'eût pas dû être refusé [par l'administration télégraphique], Monit. univ. 22 mai 1867, p. 608, 5e col.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « impayé »

(1794) Composé de in- et payé.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Im… négatif, et payé.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « impayé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
impayé ɛ̃paje

Citations contenant le mot « impayé »

  • En une semaine, la baisse des impayés a libéré 21 milliards de cash-flow pour les entreprises. BFM BUSINESS, Le niveau de factures impayées entre entreprises repart nettement à la baisse
  • Si la plupart des assureurs privés proposent le même type de couverture, leurs modalités et leurs coûts varient en revanche du tout au tout selon les contrats. Avant de signer, faites donc un comparatif. Concernant la prise en charge des impayés, la Maif prend par exemple en charge jusqu’à trente mois de loyers dans la limite de 69.000 euros, dès le premier impayé et sans franchise, contre 70.000 euros couverts sur une durée illimitée chez E-Gérance, filiale de Nexity. Dans tous les cas, il faut attendre trois à quatre mois après le constat d’impayé pour toucher l’indemnisation. Quant au tarif de cette protection, il varie de 2 à 4 % du montant du loyer selon les compagnies (sommes 100 % déductibles des revenus fonciers). , Logement : En quoi consiste l’assurance contre les loyers impayés ?
  • Mais la principale source de litige reste les impayés de loyer. 59% des propriétaires interrogés affirment en avoir fait l’expérience. Il y a cinq ans, ce chiffre tournait plutôt autour de 40%. Cela explique sans nul doute que seuls 20% des bailleurs déclarent être en bons termes avec leur locataire.   LeLynx.fr, Loyers impayés et fraudes se multiplient | LeLynx.fr
  • La proportion des factures impayées de plus de 10 jours au 22 juin perd seulement 1 point à 29%, soit une croissance de +52% par rapport à la période précédant la crise (contre +54% une semaine plus tôt). BFM BUSINESS, Le niveau de factures impayées reste toujours très supérieur à la normale en France
  • Il n’est pas nécessaire d’avoir été éconduit par plusieurs banques pour bénéficier de services financiers à moindres frais. En parallèle de la procédure de droit au compte, la législation impose aux établissements de crédit de commercialiser une offre spécifique dédiée aux personnes en situation de fragilité financière. Sont visés les usagers restés inscrits pendant plus de trois mois au fichier central des chèques de la Banque de France à cause d’un impayé ou d’un retrait de carte bancaire, de même que ceux qui bénéficient d’une procédure de surendettement. Le package comprend là encore les opérations habituelles nécessaires au quotidien, sachant que le coût est ici fixé à 3 euros maximum par mois. Un plafonnement des commissions d’intervention (4 euros par opération et 20 euros par mois) et des frais d’incidents bancaires (20 euros par mois et 200 euros par an) s’applique dans ce cadre. , Banque : Le droit au compte, un filet de sécurité à faire valoir
  • Lutter contre la fraude et les impayés, c’est l’objectif de Meelo, fintech basée à Lille et fondée par trois entrepreneurs : Laurent Kocinski, Mohamed Hadiri et Jérôme Lascombe. Le premier a passé 15 ans dans les sociétés de crédit à la consommation, le deuxième est un expert des risques préventifs et le troisième est le cofondateur de l’agence Hopscotch et de Wiztopic. "La création de Meelo est né d’un double constat, explique en préambule Laurent Kocinski. En France, la fraude et les irrégularités, comme les impayés ou les usurpations d’identité, coûtent 6 milliards d’euros par an. Or seuls 1% des clients se révèlent être des mauvais payeurs". De ce constat en découle un autre. Tous les outils utilisés aujourd’hui par les entreprises sont tournés autour de ces mauvais payeurs, selon Laurent Kocinski. Autrement dit, la lutte contre la fraude et les risques d’impayés tend à exclure les profils atypiques ou considérés à tort comme moins rassurants, même s'ils paient bien leurs factures. Une approche discriminatoire qui représente aussi une vraie perte de business pour les professionnels. "Notre cœur de métier est de déterminer les bons payeurs, insiste Laurent Kocinski. "Tout est une question d’équilibre : il faut responsabiliser les engagements pour lutter contre l’excès d’endettement sans fermer l’accès aux jeunes, aux travailleurs qui ne sont pas en CDI". 300 données analysées Meelo a donc mis au point un outil pour sécuriser les transactions, identifier les éventuels fraudeurs et prédire le risque d’impayé. Sa technologie se base sur des techniques d’intelligence artificielle pour établir un profil du client en temps réel. Elle prend en compte les données recueillies de l’entreprise – comme l’historique d’achat, de navigation et de paiement, des données déclaratives fournies par le client ou de données externes, comme des informations publiques accessibles en ligne. Soit 300 informations par client, particulier comme entreprise, qui permettent d’établir un scoring. "Prenez le cas d’une location immobilière, poursuit Laurent Kocinski. Le premier critère est de gagner trois fois le montant du loyer. Or ce n’est pas parce qu’on gagne 10 000 euros chaque mois que l’on est un bon payeur". Le modèle repose une combinaison de critères qui permet de déterminer en temps réel les bons payeurs, les mauvais… mais aussi ceux qui nécessitent des recherches complémentaires. La gestion de la fraude est prédictive et permet "de diviser le risque de fraude par trois", selon la start-up. Un outil de reconnaissance d’images et de caractères, connecté à l’interface d’un site, permet également d’analyser les pièces justificatives de manière automatisée et en temps réel. "Meelo traite les documents puis fournit une décision", résume Laurent Kocinski. Et lorsque le machine learning suggère des vérifications complémentaires, par exemple afin de vérifier l’existence d’un client en l’appelant, l’humain reprend la main. Gain de temps pour les équipes et les clients Cette approche a séduit Boulanger Location, filiale du distributeur Boulanger spécialisée dans la location de produits électroniques ou électroménagers. La filiale avait formalisé un partenariat il y a un peu plus d’un an, mais la mise en production a pris du retard du fait du Covid-19. Opérationnel depuis le mois de juin, il s’implémente au sein du parcours client, aux étapes de mise au panier et de paiement. "L’outil a été codéveloppé avec nous, nous avons été ses premiers utilisateurs et nous y avons consacré beaucoup de temps", explique Guillaume Caron, le dirigeant de Boulanger Location. Meelo permet aux équipes "d’évaluer la capacité des clients, rapidement et de façon juste, à recourir à la location", poursuit Guillaume Caron. L’enseigne propose 1 300 références à la location, d’une machine à laver au smartphone en passant par la télévision, pour des périodes variant de 1 à 3 ans. Un positionnement écoresponsable, qui est également à relier avec l’octroi de produits à la location. "Refuser une location à un client qui ne peut pas payer, c’est aussi faire preuve de responsabilité". En effet, le législateur demande aux entreprises de renforcer l’étude de solvabilité (crédit immobilier, loyer, abonnements…) tout en limitant l’utilisation des données personnelles. 80 000 produits font actuellement l’objet d’une location. L’outil, en traitant de manière automatisée, les pièces justificatives, améliore également la productivité des équipes qui peuvent passer davantage de temps sur des tâches à valeur ajoutée. "Cela permet également de faire gagner du temps au client", se réjouit Guillaume Caron. Mais pas à l’importe quel prix. Chaque demande est supervisée par un collaborateur, ce qui explique que l’acceptation d’un dossier n’est pas immédiate. "C’est avant tout un outil d’aide, qui ne remplace pas le regard humain", insiste-t-il. "Nous avons professionnalisé leur chaîne du risque préventif", ajoute Laurent Kocinski. Un hébergement sur le territoire français Aujourd’hui, la fintech compte parmi ses clients des banques, des assurances, des e-commerçants et a séduit Apple, Decathlon, LeroyMerlin, Cardif, Cleodis ou encore Sofinco. "Nous établissons un diagnostic pour chaque client, avec une solution clé en main ou des modules interrogés au travers d'API", détaille Laurent Kocinski. Elle espère aussi que sa solution conforme au RGPD, avec un hébergement et stockage en France, sera un argument de poids face aux concurrents internationaux. Dans un contexte post-Covid, l’outil de Meelo se révèle d’autant plus pertinent. Les entreprises ont vu les ventes en ligne augmenter et s’en préoccupent davantage. La fraude connaît également une hausse tandis que côté consommateur, la détérioration du pouvoir d’achat doit amener les professionnels à ne pas "fermer les vannes", poursuit le fondateur de Meelo. La jeune pousse emploie une douzaine de personnes et n’exclut pas une levée de fonds pour renforcer sa position en France. usine-digitale.fr, La fintech Meelo, qui détermine les bons et mauvais payeurs en temps réel, séduit les retailers
  • Il convient tout d’abord de bien choisir les futurs locataires, afin d’éviter le risque d’impayés. Le propriétaire-bailleur pourra bien sûr passer par une agence immobilière ou une personne mandatée s’il n’habite pas dans la ville du bien à louer, mais aussi gérer lui-même grâce à un site de gestion locative en ligne, en prenant dans tous les cas bien le temps d’examiner les dossiers avec attention. BFM Immo, Comment bien gérer une colocation étudiante - Avis d'experts | BFM Immo
  • Obtenez un devis gratuit d'assurance loyers impayés en 5 minutes Selectra, Covid-19 : est-il conseillé de souscrire à une assurance GLI ?
  • Non paiement de salaires, travaux et loyers impayés... Voilà ce qui est reproché à Catherine Wantz, la directrice générale du centre de santé polyvalent MédiQal ouvert depuis août 2019 à Anglet. Après le renvoi du procès au mois de juin, le procès se poursuivra aux prud'hommes devant un juge départiteur ce jeudi 16 juillet à 11 heures. L'affaire oppose la responsable du centre à six médecins et deux personnels administratifs qui réclament leurs rémunérations et soldes de tout compte. La mise en cause dément les faits reprochés. , D'ex-salariés de MédiQal dénoncent le non paiement de leurs salaires | Euskal Herria | MEDIABASK

Traductions du mot « impayé »

Langue Traduction
Anglais outstanding payment
Espagnol pago pendiente
Italien pagamento in sospeso
Allemand ausstehende zahlung
Chinois 欠款
Arabe الدفع المستحق
Portugais pagamento pendente
Russe просроченный платеж
Japonais 未払い
Basque ordainketa pendiente
Corse pagamentu eccezziunale
Source : Google Translate API

Synonymes de « impayé »

Source : synonymes de impayé sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « impayé »

Impayé

Retour au sommaire ➦

Partager