La langue française

Iconoclasme

Définitions du mot « iconoclasme »

Trésor de la Langue Française informatisé

ICONOCLASME, subst. masc.

HIST. RELIG. [Dans l'Empire byzantin] Doctrine hérétique des viiieet ixesiècles qui voulait supprimer le culte des images saintes, et mouvement politique qui s'ensuivit, accompagné de persécutions. La querelle de l'iconoclasme achève de détruire ce qui avait échappé aux injures du temps (L'Hist. et ses méth.,1961, p. 543).
Prononc. : [ikɔnɔklasm̥]. Étymol. et Hist. 1832 (Raymond). Dér. de iconoclaste* peut-être sous l'infl. des mots en -isme*/-iste*; cf. l'angl. iconoclasm (1797 ds NED).

Wiktionnaire

Nom commun

iconoclasme \i.kɔ.nɔ.klasm\ masculin

  1. Doctrine des iconoclastes.
  2. Mouvement des iconoclastes.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ICONOCLASME (i-ko-no-kla-sm') s. m.
  • Doctrine des iconoclastes.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « iconoclasme »

Voy. ICONOCLASTE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

D’iconoclaste.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « iconoclasme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
iconoclasme ikɔnɔklasm

Citations contenant le mot « iconoclasme »

  • Importé des États-Unis, prolongé aux Antilles, au Royaume-Uni et en Belgique essentiellement, le nouvel iconoclasme visant à détruire des statues ou des monuments dédiés à des grandes figures de l’Histoire jugées, au choix, racistes, esclavagistes ou colonialistes, a été condamné Le Figaro.fr, Entre vandalisme et réécriture de l’Histoire, l’antiracisme en folie
  • Dans la foulée du lynchage de George Floyd par des policiers, diffusé à la grandeur de la planète, une vague d’iconoclasme s’est répandue dans plusieurs pays. Nous avons notamment assisté à la dégradation ou à la mise à bas de monuments représentant l’ex-roi des Belges Léopold II, l’explorateur Christophe Colomb, l’ancien premier ministre britannique Winston Churchill, le marchand d’esclaves et philanthrope Edward Colston et le journaliste, politicien et abolitionniste Victor Schoelcher. Ces personnages ont été accusés de racisme, de colonialisme ou d’esclavagisme, publiquement vilipendés et condamnés sans appel par des manifestants en colère qui s’en sont pris à leurs statues. Le Devoir, L’iconoclasme dénature l’histoire mondiale | Le Devoir
  • L'iconoclasme ? C'est la destruction des images, en grec ancien. Elle revient dans l'actualité avec les déboulonnages de statues auxquels on assiste actuellement dans nombre de pays, après la mort de George Floyd. L'archéologue Jean-Paul Demoule dresse pour Sciences et Avenir une histoire de cette pratique vieille comme le monde. Sciences et Avenir, Déboulonnage de statues : commentaires de Jean-Paul Demoule - Sciences et Avenir
  • Il est bien connu que les révolutions possèdent une « fureur iconoclaste ». Qu’elle soit spontanée, comme la destruction d’églises, de croix et de reliques catholiques durant les premiers mois de la guerre civile espagnole, ou plus soigneusement planifiée, comme la démolition de la colonne Vendôme pendant la Commune de Paris, cette explosion d’iconoclasme façonne tout renversement de l’ordre établi. Club de Mediapart, E. Traverso: les déboulonneurs n'effacent pas l'histoire, ils la mettent au clair | Le Club de Mediapart
  • La vague d’indignation mondiale qui a suivi la mort de George Floyd aux États-Unis s’est manifestée, par endroits, en une remise en cause de la place accordée à certains personnages historiques controversés. Statues déboulonnées, rues ou écoles débaptisées… Jusqu’où peut aller l’iconoclasme ? Dans le Boulonnais, deux maires donnent leur point de vue. La Voix du Nord, Noms de rues controversés dans le Boulonnais: faut-il déboulonner le passé?
  • Cet iconoclasme a certainement le mérite de mettre en exergue le lourd paradoxe de la nation américaine. Celui d’un pays qui, fondé en 1776 sur un idéal de liberté et d’égalité inspiré des Lumières, se bâtissait déjà depuis le début du XVIIe siècle sur la prédation colonialiste, l’esclavage noir et le massacre des peuples autochtones, au Nord comme au Sud. Un pays de libertés blanches, donc, sur fond de racisme parfaitement intégré. Ces statues qui tombent de leur socle — ou que les autorités acceptent finalement de retirer — se trouvent à sortir de l’ombre et du silence de grands pans de l’Histoire. Le Devoir, Déboulonner Trump | Le Devoir
  • Dans le cadre des manifestations contre le racisme et les violences policières, plusieurs statues ont été déboulonnées ou vandalisées, comme celle d’Edward Colston à Bristol, le buste de l'ex-roi des Belges Léopold II à Bruxelles ou encore la statue de Churchill à Londres. Cet accès d’iconoclasme transnational est-il inédit dans l’histoire ? Les Inrockuptibles, Antiracisme : pourquoi s'en prendre aux statues est un acte hautement politique

Traductions du mot « iconoclasme »

Langue Traduction
Anglais iconoclasm
Espagnol iconoclasia
Italien iconoclasma
Allemand bilderstürmerei
Chinois 偶像破坏
Arabe تحطيم المعتقدات
Portugais iconoclastia
Russe иконоборчество
Japonais 偶像破壊
Basque iconoclasm
Corse iconoclasma
Source : Google Translate API

Synonymes de « iconoclasme »

Source : synonymes de iconoclasme sur lebonsynonyme.fr

Iconoclasme

Retour au sommaire ➦

Partager