La langue française

Hypertélie

Sommaire

  • Définitions du mot hypertélie
  • Étymologie de « hypertélie »
  • Phonétique de « hypertélie »
  • Citations contenant le mot « hypertélie »
  • Traductions du mot « hypertélie »

Définitions du mot « hypertélie »

Wiktionnaire

Nom commun

hypertélie \i.pɛʁ.te.li\ féminin

  1. (Biologie) Croissance exagérée de certains organes jusqu'à les rendre gênants pour l'animal et pour l'espèce.
    • Les besoins de la mimétique tombent ici dans l’hypertélie; la nature semble dépasser le but et être en défaut, car en exagérant la forme des fémurs, elle fait perdre à l'insecte la faculté qui est l'essence de la famille dont il fait partie. — (Henri de Saussure, Prodrome des Œdipodiens, insectes de l'ordre des orthoptères, Éditions H. Georg, 1884, p. 111)
    • Nous avons déjà parlé à deux reprises ([…]) de cas d’hypertélie qui, par leur seule existence, nous montrent que le principe moteur de l'évolution est tout autre que l'utilité invoquée par Lamarck et Darwin : les grandes canines supérieures de Babirussa recourbées au dessus de la tête comme des cornes, les longues défenses deux fois courbes des Mammouths, qui ne peuvent plus jouer le rôle utile des courtes et fortes défenses d’Éléphant, les épées d'aspect formidable des Poissons-scie (Pristis) […]. — (Lucien Cuénot, La Genèse des espèces animales, Librairie Félix Alcan, 1932, p. 439)
    • En biologie, une hypertélie est une mutation qui n’est plus viable car elle a dépassé son degré d ' utilité jusqu’à un tel stade qu’elle peut, dans les cas extrêmes, se retourner contre son porteur et entraîner indirectement sa mort lorsque l’environnement change. — (Pierre-Henri Barnezet, Les mystères des systèmes du monde: essai, Éditions du Cosmogone, 1997)
    • Car une hypertélie représente, dans la biologie générale, le développement excessif d'un organe quelconque dans l'économie naturelle de l'organisme, pouvant ainsi devenir nocif pour l'espèce, tels, par exemple, les bois de certains cerfs qui, utiles auparavant comme éventuelles armes de défense ou de combat dans la sélection sexuelle, arrivent à leur nuire en s' agrippant aux branches de la forêt d'une célèbre fable de la Fontaine. — (Denis Buican, L'épopée du vivant: L'évolution de la biosphère et les avatars de l'homme, Éditions Frison-Roche, 2003, p. 97)
  2. (Par analogie) Développement exagéré d'un artefact.
    • En conflit avec toute commodité visuelle, on assiste là à un effet d’hypertélie qui se manifeste aussi dans les dimensions du masque, lequel descend parfois jusqu'à la taille.
      Porter un tel masque, c'est se placer dans un dilemme inextricable, entre camouflage et exhibitionnisme.
      — (Thierry Mauger, Thierry au pays de l'Or noir: chronique d'une passion, Angers : Artisans-Voyageurs éditions, 2004, p. 2 (commentaire de la photo de couverture))
    • Cette sur-finalisation des objets techniques que G. Simondon appelle leur « hypertélie » pose le problème de leur intégration dans un projet humaniste alternatif. Cette intégration est nécessaire car la tentation technophobe est une impasse, compte tenu de la place prise par les TIC dans la vie quotidienne. Elle est délicate car une première forme d’hypertélie conduit l’objet technique « à une adaptation fine à des conditions définies » (Simondon, 1958, p. 51). — (Jean-Pierre Letourneux, « Humaniser les TIC », dans Fractures dans la société de la connaissance, sous la direction de Didier Oilo, Bonaventure Mve Ondo, Revue Hermès, 2006/2, n° 45, p. 150)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « hypertélie »

  • De l'allemand : R. Lienhart, dans son article Analyse du phénomène d’Hyperélie, verbatim d'une conférence du 12 novembre 1964, retranscrite dans le Bulletin de l'Académie et de la Société lorraines des sciences, tome 6/n° 1, Nancy, 1966, p. 3, indique : « Le mot Hypertélie (du grec : uper qui signifie au-dessus, et de télos, ayant le sens de fin, utilité), a été introduit dans le vocabulaire scientifique, en 1873, par le viennois Brunner de Wattenwyl, spécialiste bien connu des Insectes Orthoptères. »
  • Le concept est introduit, en philosophie des techniques, par Gilbert Simondon, dans son ouvrage Du mode d'existence des objets techniques, en 1958
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « hypertélie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hypertélie ipɛrteli

Citations contenant le mot « hypertélie »

  • Ici, Patrick Tort parle de son essai qui présente le concept d'hypertélie. Théorisé pour la première fois par le naturaliste Allemand Karl Friedrich Brunner-von Wattenwyl, ce concept traite des phénomènes du monde animal et végétal sur la question du développement de leurs caractéristiques allant au-delà de leur utilité, de leurs limites. Perçu comme non-darwinien voir anti-darwinien par une partie du corps scientifique, Tort, par cet essai tend démontrer le contraire par la pensée et la pratique matérialiste et scientifique et par la même démontrer que l'hypertélie est un concept darwinien. AgoraVox, Conversation sur les limites - Agoravox TV

Traductions du mot « hypertélie »

Langue Traduction
Anglais hypertelia
Espagnol hipertelia
Italien hypertelia
Allemand hypertelie
Chinois 过度症
Arabe ارتفاع ضغط الدم
Portugais hipertélia
Russe hypertelia
Japonais ハイパーテリア
Basque hypertelia
Corse ipertelia
Source : Google Translate API
Partager