La langue française

Hypersthénie

Définitions du mot « hypersthénie »

Trésor de la Langue Française informatisé

HYPERSTHÉNIE, subst. fém.

A. − MÉD. Fonctionnement exagéré de certains organes ou de certains tissus. Anton. asthénie.Chez les garçons, (...) elles se manifestent par de l'obésité, de l'hypersthénie musculaire (Sézary dsNouv. Traité Méd., fasc. 8, 1925, p. 114).
Hypersthénie gastrique. Augmentation anormale de la motilité gastrique. Dans quelques cas rares il s'agit au contraire d'hypersthénie gastrique, suivant le mot de M. Robin (Janet, Obsess. et psychasth.,1903, p. 413).
B. − PSYCHOL. Élévation de la tension psychologique produisant une activité idéatoire plus vive, une charge affective plus forte et un dynamisme comportemental plus grand (d'apr. Porot 1975).
Prononc. : [ipε ʀsteni]. Étymol. et Hist. 1820 « accroissement excessif des forces » (Nysten); 1902 « fonctionnement exagéré de certains organes » (Nouv. Lar. ill.). Formé de l'élém. hyper-* et du rad. du gr. σ θ ε ́ ν ο ς « force, vigueur »; suff. -ie*.
DÉR.
Hypersthénique, adj. et subst.,méd. a) Adj. Qui est caractéristique de l'hypersthénie. Anton. asthénique.Forme hypersthénique. À une première période hypersthénique fait suite une période asthénique (Le Gendre dsNouv. Traité Méd., fasc. 7, 1924, p. 326).b) Adj. et subst. (Celui, celle) qui est atteint d'hypersthénie. Personne hypersthénique. Petit mangeur, le nerveux aime les aliments sapides et peu volumineux (...). Hartenberg le classe en hyposthénique et hypersthénique (Le Gendre dsNouv. Traité Méd., fasc. 7, 1924p. 183).[ipε ʀstenik]. 1reattest. 1826 (F. J. V. Broussais ds Encyclop. progressive, 191 ds Quem. DDL t. 12); du rad. de hypersthénie, suff. -ique*.
BBG. Quem. DDL t. 8 (s.v. hypersthénique), 12.

hypersthénie , méd. Accroissement, développement des forces d'un organe, de l'activité d'une fonction. Dans quelques cas rares il s'agit au contraire d'hypersthénie gastrique, suivant le mot de M. Robin (Janet, Obsess. et psychasth., t. 1, 1903, p. 413).

Wiktionnaire

Nom commun

hypersthénie \Prononciation ?\ féminin

  1. Exaltation des forces qui, dans le système du brownisme, accompagne les maladies sthéniques.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

HYPERSTHÉNIE (i-pèr-sté-nie) s. f.
  • Terme de médecine. Exaltation des forces qui, dans le système du brownisme, accompagne les maladies sthéniques.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « hypersthénie »

 Dérivé de sthénie avec le préfixe hyper-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Hyper…, et σθένος, force.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « hypersthénie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hypersthénie ipɛrsteni

Citations contenant le mot « hypersthénie »

  • Les syndromes passionnels se caractérisent pas leur pathogénie, leurs composantes soit communes, soit spéciales, leurs mécanismes idéatifs, leur extension polarisée, leur hypersthénie allant quelquefois jusqu’à l’allure hypomaniaque, la mise en jeu initiale de la volonté, la notion de but, le concept directeur unique, la véhémence, les conceptions complètes d’emblée, une allure revendicatrice commune, etc. , Gaëtan Gatian de Clérambault - Les délires passionnels. Érotomanie, Revendication, Jalousie - Psychanalyse-Paris.com

Traductions du mot « hypersthénie »

Langue Traduction
Anglais hypersthenia
Espagnol hiperestenia
Italien hypersthenia
Allemand hypersthenie
Chinois 感觉异常
Arabe فرط
Portugais hiperstenia
Russe гиперстения
Japonais 過敏症
Basque hypersthenia
Corse iperstenia
Source : Google Translate API

Hypersthénie

Retour au sommaire ➦

Partager