La langue française

Hypersomnie

Sommaire

  • Définitions du mot hypersomnie
  • Étymologie de « hypersomnie »
  • Phonétique de « hypersomnie »
  • Citations contenant le mot « hypersomnie »
  • Traductions du mot « hypersomnie »
  • Synonymes de « hypersomnie »
  • Antonymes de « hypersomnie »

Définitions du mot « hypersomnie »

Trésor de la Langue Française informatisé

hypersomnie (-somnie, du lat. somnus « sommeil »), subst. fém.« Besoin exagéré de sommeil » (Méd. Biol. t. 2 1971).

Wiktionnaire

Nom commun

hypersomnie \i.pɛʁ.sɔm.ni\ féminin

  1. (Médecine) Maladie idiopathique où le sujet dort beaucoup et très profondément. Il éprouve des difficultés à se lever et une fatigue diurne fréquente.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « hypersomnie »

(Siècle à préciser) Avec les affixes hyper- et -ie, du latin somnus (« sommeil »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « hypersomnie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hypersomnie ipɛrsɔmni

Citations contenant le mot « hypersomnie »

  • Difficultés à se réveiller, cerveau embrumé, envie de se rendormir pendant la journée… Nous avons tendance à nous alarmer lorsque nous faisons de l’insomnie, mais faudrait-il également s’inquiéter lorsque nous souffrons d’hypersomnie, un endormissement diurne à répétition ? La Presse, L’hypersomnie pourrait être autant néfaste que l’insomnie
  • La somnolence diurne excessive est une forme d'hypersomnolence se manifestant après sept heures ou plus de sommeil. Elle peut résulter de plusieurs pathologies comme la narcolepsie, l'apnée du sommeil, une dépression, le syndrome des jambes sans repos ou encore une hypersomnie idiopathique. Dans certains cas, l'hypersomnolence est plutôt un indicateur dans le diagnostic d'une maladie. www.pourquoidocteur.fr, Diabète, cancer, lupus... : l'hypersomnolence chez les personnes âgées doit vous alerter
  • La narcolepsie est le type d’hypersomnie la plus répandue. "Ses symptômes sont décrits depuis très longtemps (la fameuse maladie de Gélineau) mais la découverte de sa cause est récente", expose la Dr Lucie Barateau. On sait depuis dix-huit ans qu’elle est liée à la destruction d’une petite population de neurones. Situés dans l’hypothalamus, ces derniers fabriquent une protéine, appelée orexine ou hypocrétine : le chef d’orchestre de la régulation des rythmes de la veille et du sommeil. Marie Claire, Narcolepsie, hypersomnie : symptômes, traitements, témoignage - Marie Claire
  • «De quoi te plains-tu, tu dors toi, au moins», «ce n'est pas le jour qu'il faut dormir, c'est la nuit», «tu fais trop la fête»… Ces petites phrases, certains les entendent depuis des années: huit en moyenne, ce qui correspond au temps écoulé avant qu'un diagnostic ne soit posé. «Pourtant, si certains dorment trop ou à des moments inappropriés, c'est peut-être parce qu'ils sont atteints d'une maladie rare, la narcolepsie ou l'hypersomnie idiopathique, qui peut prendre plusieurs formes. Sur trente ou quarante mille Français concernés, deux tiers ne sont pas encore diagnostiqués en dépit d'un handicap parfois majeur», explique le Pr Yves Dauvilliers, coordinateur national sur les hypersomnies rares, responsable du Centre national de référence narcolepsie, hypersomnie idiopathique et syndrome de Kleine-Levin, à l'hôpital Gui de Chauliac à Montpellier. «Pour comprendre dans quel état vivent certains de ces hypersomniaques, il suffit de s'imaginer après une nuit blanche. La différence, c'est que, pour eux, cet état est permanent», donne pour exemple le Pr Isabelle Arnulf, responsable de l'autre Centre de référence national pour la narcolepsie, l'hypersomnie et le syndrome de Kleine-Levin à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière (Paris). , L'hypersomnie, un handicap évitable
  • S’il n’existe pas de traitement pour les personnes touchées par l’hypersomnie dite idiopathique (cela veut dire qu’on n’en connaît pas les causes), on peut au moins soulager les symptômes, notamment avec des médicaments stimulants qui maintiennent éveillé. Il est donc vivement conseillé de consulter, car une prise en charge adaptée peut améliorer la qualité de vie au quotidien. L’hypersomnie, la somnolence permanente - Planete sante, L’hypersomnie, la somnolence permanente - Planete sante
  • Vous êtes fatiguée durant la journée ? Vous avez constamment l'impression de manquer de sommeil ? Vous vous endormez de manière involontaire ? Vous souffrez (peut-être) d'hypersomnie. On fait le point. Femme Actuelle, Troubles du sommeil : comment reconnaître les symptômes de l’hypersomnie : Femme Actuelle Le MAG
  • Si le manque de sommeil fait de nombreux dégâts, l’hypersomnie n’est pas sans conséquences pour la santé. Trop dormir ne garantit pas un sommeil de qualité. Découvrez comment réagit notre organisme lorsque l’on dort trop. Femme Actuelle, Excès de sommeil : que se passe-t-il lorsqu’on dort trop ? : Femme Actuelle Le MAG

Traductions du mot « hypersomnie »

Langue Traduction
Anglais hypersomnia
Espagnol hipersomnia
Italien ipersonnia
Allemand hypersomnie
Chinois 失眠
Arabe فرط النوم
Portugais hipersonia
Russe чрезмерная сонливость
Japonais 過眠症
Basque hypersomnia
Corse ipersomnia
Source : Google Translate API

Synonymes de « hypersomnie »

Source : synonymes de hypersomnie sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « hypersomnie »

Partager