La langue française

Hyperonyme

Sommaire

  • Définitions du mot hyperonyme
  • Étymologie de « hyperonyme »
  • Phonétique de « hyperonyme »
  • Citations contenant le mot « hyperonyme »
  • Traductions du mot « hyperonyme »

Définitions du mot « hyperonyme »

Trésor de la Langue Française informatisé

HYPERONYME, subst. masc.

LING. Terme dont le sens inclut celui d'un ou de plusieurs autres. Anton. hyponyme.Nous dirons que rouge est superordonné par rapport à ses hyponymes [écarlate, cramoisi, vermillon] (on pourrait ici également employer un autre néologisme, hyperonyme) (J. Lyons, Ling. gén., Paris, Larousse, 1970, p. 347).La chaise est un siège (hyperonyme de chaise) dont le propre est d'être avec dossier mais sans bras (différences spécifiques) (R. Martin, La Déf. verbale, Université de Metz, Centre d'Analyse Syntaxique, 1978, p. 12).
REM. 1.
Hyperonymie, subst. fém.Relation d'inclusion établie entre un terme général et un ou plusieurs termes spécifiques. Le problème fondamental (...) est celui des critères objectifs de dégagement des traits pertinents logiques et des traits pertinents situationnels du signifié (...). Toutes les techniques employées pour dégager ces traits (sauf la dérivation préfixale ou suffixale, et l'analyse distributionnelle) laissent encore place à des décisions subjectives : critères d'incompatibilité (...) ou d'antynomie (...) ou de synonymie (...) ou d'hyponymie (tulipe ~ fleur), d'hyperonymie (fleur ~ tulipe) (G. Mounin, Clefs pour la Sémantique, Paris, Seghers, 1972, p. 26).
2.
Hyperonymique, adj.Caractéristique d'un hyperonyme. Synon. superordonné.La plupart des définitions sont de nature hyperonymique (R. Martin, La Déf. verbale, Université de Metz, Centre d'Analyse Syntaxique, 1978, p. 12R. Martin, loc. cit.).
Prononc. : [ipeʀ ɔnim]. Étymol. et Hist. 1970 (J. Lyons, loc. cit.). Formé des élém. hyper-* et -onyme*; cf. relation hyperonymique (A.-J. Greimas, Sémantique structurale, Larousse, 1966, p. 35).

Wiktionnaire

Nom commun

hyperonyme \i.pe.ʁɔ.nim\ ou \i.pɛ.ʁɔ.nim\ masculin

  1. (Linguistique) Catégorie générique, mot dont le sens inclut celui d’un autre mot.
    • Cette relation d’hyperonymie est une relation importante dans le champ de la sémantique des langues et on la retrouve par exemple entre l’hyperonyme fleur et ses hyponymes œillet, tulipe, rose, pâquerette etc. De même entre animal, d’une part, et lion, cheval, ours, chat etc., d’autre part. — (Blanche-Noëlle Grunig, Les mots de la publicité: l'architecture du slogan, 1990 , p.100)
    • La négation d’un hyperonyme entraîne la négation de tous ses hyponymes.— (Anne-Marie Brousseau, Yves Roberge, Syntaxe et sémantique du français, Fides, 2000, p.320)
    • […] dans le cas de la dénomination latine, le génitif donne la spécification indispensable qui permet les oppositions stella Mercurii, stella Martis, etc. ; l’hyperonyme stella, quant à lui, est tout aussi indispensable, parce que sa suppression entraînerait la confusion entre l’astronyme et le théonyme. — (Christian Nicolas, Sic enim appello… Essai sur l’autonymie terminologique gréco-latine chez Cicéron, Peeters Publishers, 2005, page 159)
    • Ainsi, oiseau est un hyperonyme de mouette ou de corbeau, et mouette et corbeau sont des hyponymes d’oiseau.— (Collectif, Français et Mathématiques - Les connaissances à maîtriser - CRPE 2020-2021, 2019, p.225)
    • Quand Clausewitz nous dit de la guerre que ce n'est ni un art ni une science mais un jeu, il nous laisse à choisir entre trois hyperonymes de guerre : « art », « science » et « jeu ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « hyperonyme »

(vers 1960) Dérivé du préfixe hyper- (« excès ») et le suffixe -onyme (« nom, mot »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « hyperonyme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hyperonyme ipœrɔ̃im

Citations contenant le mot « hyperonyme »

  • Un peu plus sur cette citation ? Il s’agit d’une anaphore nominale infidèle, marquée par un hyperonyme du nom antécédent… VousNousIls, Le Grevisse de l'Enseignant : le Bon Usage pour les profs - VousNousIls
  • 10  É. Ripoll reprend à divers auteurs la distinction entre dénominations hyperonymes et hyponymes des couleurs : les premières désignent les couleurs « pures », ou basic color terms (B. Berlin et & P. Kay, Basic color terms. Their universality and evolution, Berkeley, University of California Press, 1969), les secondes évoquent le champ chromatique d’une manière plus imprécise. É. Ripoll donne ainsi l’exemple de l’hyperonyme rouge, dont cerise, écarlate, vermillon, cramoisi, etc. sont autant d’hyponymes (p. 45‑49). , Des mots et des couleurs (Acta Fabula)
  • Bon il se peut que j’ai été rapide: les deux sont des variétés d’annone, ils ont le même hyperonyme mais ne sont pas identiques Langue sauce piquante, Sans pomme ni cannelle – Langue sauce piquante

Traductions du mot « hyperonyme »

Langue Traduction
Anglais hyperonym
Espagnol hiperónimo
Italien iperonimo
Allemand hyperonym
Chinois 别名
Arabe الاسم المفرط
Portugais hiperônimo
Russe гипероним
Japonais ハイパーオニム
Basque hiperonimoa
Corse iperonimu
Source : Google Translate API
Partager