La langue française

Hydronymie

Sommaire

  • Définitions du mot hydronymie
  • Étymologie de « hydronymie »
  • Phonétique de « hydronymie »
  • Citations contenant le mot « hydronymie »
  • Traductions du mot « hydronymie »

Définitions du mot hydronymie

Trésor de la Langue Française informatisé

Hydronymie , subst. fém.« Étude des hydronymes ». L'hydronymie gauloise, malgré le peu de vestiges qui en subsistent peut encore fournir quelques indices sur les divisions territoriales, quand la frontière était matérialisée par une rivière (L'Hist. et ses méth.,1961, p. 691).

Trésor de la Langue Française informatisé

Hydronymie , subst. fém.« Étude des hydronymes ». L'hydronymie gauloise, malgré le peu de vestiges qui en subsistent peut encore fournir quelques indices sur les divisions territoriales, quand la frontière était matérialisée par une rivière (L'Hist. et ses méth.,1961, p. 691).

Wiktionnaire

Nom commun

hydronymie \i.dʁɔ.ni.mi\ féminin

  1. (Didactique) Étude des noms des cours d’eau.
    • L’hydronymie est une branche de l’onomastique.
    • L’hydronymie a soulevé des débats parfois passionnés chez les géographes. Dans le cadre de recherches sur les dynamiques des torrents proglaciaires de la vallée de Chamonix (Berthet, 2016), nous avons été confrontés à des singularités remarquables dans l’appellation des torrents. — (Johan Berthet, Les singularités hydronymiques des torrents chamoniards, un révélateur de systèmes torrentiels atypiques, in Journal of Alpine Research - Revue de géographie alpine, Lieux-dits, 2018)
    • L’étymon latin merda, de loin le plus employé dans le champ lexical, a inspiré la création de nombreux hydronymes – y compris dans les aires franco-provencale et occitane. Dans sa thèse sur l’hydronymie française, Paul Lebel recensa ainsi près d’une centaine d’exemples mais son jury estima inutile de s’appesantir « sur ce nom de rivière malsonnant » et convainquit l’auteur d’y consacrer moins d’une page dans l’édition (Lebel 1956 : 163). — (Olivier Bauchet, Les déchets dans la toponymie, in Les nouvelles de l'archéologie, n° 151, 2018, pages 6-9)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « hydronymie »

(Siècle à préciser) Mot dérivé de hydronyme avec le suffixe -ie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « hydronymie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hydronymie idrɔ̃imi

Citations contenant le mot « hydronymie »

  • Dans la causerie sur «La cuisine fassie, gestion rationnelle et  extravagances», le Pr Malouli Idrissi Abderrahman, qui est aussi chercheur en histoire et patrimoine de la ville de Fès et expert en toponymie et hydronymie de la médina de Fès, convient  que l’art culinaire est considéré comme un indicateur de l’évaluation d’une civilisation, et une mesure pour déterminer son enracinement  et son originalité. La cuisine fassie,  considérée comme l’une des plus exquises, a acquis un rayonnement national et international. Elle est célèbre grâce à la diversité des recettes et  aux  épices savamment utilisées. Le conférencier, qui a traité des  ingrédients et des rituels de la cuisine fassie, a parlé  de quelques petits déjeuners fassis qui ont disparu ou qui sont en voie  de disparition, dont le fameux petit déjeuner au «Khli’e» (viande séchée) avec omelette et autres plats et délices. L’on rappelle que la cuisine berbère et marocaine a été enrichie avec l’arrivée des arabes, dès le IXe siècle à Fès, et l’emploi de nouvelles épices (safran, gingembre, etc.) et de nouveaux modes de cuisson des viandes. Avec les Andalous et les juifs expulsés d’Espagne au XVe siècle et installés  au Maroc, la cuisine marocaine et surtout fassie s’est enrichie de plats raffinés à base de viande, de poissons et de subtiles mélanges sucrés-salés comme le fameux tagine aux  pruneaux, au poulet  ou encore la pastilla  de pigeons. La cuisine marocaine a aussi été enrichie par des recettes d’origine turque, notamment les brochettes, grillades et méchoui qui pourraient provenir des  voisins algériens ayant fui au XVIe siècle l’occupation des Ottomans. Les influences africaines, apportées par les caravanes transsahariennes et les influences anglaises et françaises plus récentes avaient enrichi la cuisine marocaine, dont la succulente cuisine fassie. Le directeur des causeries du patrimoine, le Dr Abdelfettah Sbaï, a contribué, avec la Fondation, à la vulgarisation des connaissances enrichissantes sur la civilisation millénaire du Royaume et de la ville de Fès.  Le Matin, Le Matin - Les Causeries du patrimoine débattent de la cuisine et des jardins de la cité spirituelle
  • Or, l’hydronymie (c’est comme cela qu’on appelle la toponymie des cours d’eau) est bien plus complexe que l’étude du nom des localités, explique Jean Germain, secrétaire de la Commission de Toponymie. Car la plupart des noms de localités ne sont apparus qu’au Moyen Âge, à l’époque mérovingienne, carolingienne, la féodalité: comprendre leur formation peut être simple. Tandis que ceux des cours d’eau sont souvent bien plus anciens, remontant aux périodes celtiques ou préceltiques. Communes, régions, Belgique, monde, sports – Toute l'actu 24h/24 sur Lavenir.net, D’où viennent les noms de nos cours d’eau ? (Namur)
  • « Ils ne vivent pas en grand nombre », poursuit Arnaud qui est formel : « Il n’y en a jamais 15 au même endroit ». Beaucoup plus gros qu’un ragondin (entre 15 et 30 kg), le castor ou le bièvre (son ancien nom que l’on trouve aussi dans la toponymie, l’hydronymie et l’odonymie du pays) a été quasiment exterminé au XIXe siècle dernier pour sa fourrure et ses glandes anales ; le castoréum est une sécrétion lui permettant de délimiter son territoire mais c’est aussi un « fixateur d’odeur très utile dans le monde de la parfumerie », précise Arnaud Roquebernou. , Colmar | Des traces de castor sur la Lauch à Colmar
  • En compilant les données topographiques et historiques fournies par des collectivités territoriales, associations et services de l’État, ce passionné  d’hydraulique (la science de l’écoulement de l’eau), a ainsi réalisé un zonage des aléas de résurgence des sources. Sur les parties du territoire où l’aléas est le plus important, Mohamed Bouras a identifié 88 sources et 314 éléments tels que des lavoirs, des puits, des fontaines existants ou disparus, ainsi que l’hydronymie des rues. 94 Citoyens, Cet ingénieur a identifié 88 sources d'eau en Val-de-Marne | 94 Citoyens
  • Cheriguen (Foudil). Dictionnaire d’hydronymie générale de l’Afrique du Nord (Algérie, Maroc, Tunisie). Le Matin d'Algérie, Ramdane Achab : l’éradication de tamazight est programmée par le pouvoir | Culture

Traductions du mot « hydronymie »

Langue Traduction
Anglais hydronymia
Espagnol hidronimia
Italien hydronymia
Allemand hydronymie
Chinois 头名
Arabe الهيدرونيما
Portugais hidronímia
Russe hydronymia
Japonais ヒドロニミア
Basque hydronymia
Corse idronimia
Source : Google Translate API
Partager