La langue française

Hydrographe

Sommaire

  • Définitions du mot hydrographe
  • Étymologie de « hydrographe »
  • Phonétique de « hydrographe »
  • Citations contenant le mot « hydrographe »
  • Traductions du mot « hydrographe »

Définitions du mot « hydrographe »

Trésor de la Langue Française informatisé

HYDROGRAPHE, subst.

Spécialiste qui s'occupe d'hydrographie. Le premier hydrographe de la marine, Buache, membre de l'institut national et du bureau des longitudes (Voy. La Pérouse,t. 1, 1797, p. XIII).
En appos. Joseph Vernet, peintre de marines, spécialiste des tempêtes, reçut de Marigny la commande de quinze vues des Ports de France. Bien qu'il se soit efforcé, en y introduisant d'habiles effets dramatiques, de ne pas être pris pour un ingénieur hydrographe, les contemporains lui reprochèrent une froideur, qui n'est souvent que de l'exactitude (P. Lavedan, Urban.,1926, p. 224).
Prononc. et Orth. : [idʀ ɔgʀaf]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1548 « personne qui s'occupe de l'hydrographie » (Mizauld, Mirouer de l'air, p. 77 ds Gdf. Compl.); 2. 1859 ingénieur-hydrographe (Bonn.-Paris). Composé de hydro-* et de -graphe*.

Wiktionnaire

Nom commun

hydrographe \i.dʁɔ.ɡʁaf\ masculin et féminin identiques

  1. Personne qui est versé dans l’hydrographie.
    • J’étais porteur d'une lettre de recommandation pour M. Beautemps, neveu du célèbre ingénieur hydrographe à qui nous devons le magnifique atlas du littoral de la France. — (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, L’Archipel de Chausey, souvenirs d’un Naturaliste, La "Revue des Deux Mondes", tome 30, 1842)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HYDROGRAPHE. n. m.
Celui qui est versé dans l'hydrographie. Par apposition, Ingénieur hydrographe.

Littré (1872-1877)

HYDROGRAPHE (i-dro-gra-f') s. m.
  • Celui qui est versé dans l'hydrographie.

    Adj. Ingénieur hydrographe.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

HYDROGRAPHE, s. m. se dit d’une personne versée dans l’Hydrographie. Voyez Hydrographie. (O)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « hydrographe »

 Composé de hydro- et de -graphe.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Hydro…, et γράφειν, décrire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « hydrographe »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hydrographe idrɔgraf

Citations contenant le mot « hydrographe »

  • Une version virtuelle de cette exposition, basée sur les éléments présentés au Géoroom, est donc proposée aujourd’hui gratuitement pour permettre au plus grand nombre de découvrir, de chez soi, l’histoire de l’hydrographie française ; du Dépôt des cartes et plans de la Marine créé le 19 novembre 1720, au Shom qui en est l’héritier. Elle est articulée autour de six grandes thématiques dans une perspective historique couvrant plus de 300 ans : l’accompagnement hydrographique de l’exploration du monde, l’objectif toujours essentiel de la sécurité de la navigation, les progrès des sciences et techniques utilisées en hydrographie pour la compréhension de l’environnement marin, la contribution des hydrographes à la prévention des risques notamment de submersion marine et plus généralement d’élévation du niveau de la mer, l’apport au développement de l’économie bleue, le soutien à la Défense et aux opérations navales. Largement illustrée d’images, de films, mais aussi de sons, cette exposition virtuelle, accessible depuis tous les outils numériques, propose de nombreux liens qui permettent d’explorer les différents domaines d’expertises du Shom. Mer et Marine, Shom : une exposition virtuelle pour les 300 ans de l'hydrographie française | Mer et Marine
  • Succédant à la vieille vedette Bathus, qui était dotée d’un sondeur mono-faisceau, la Cassiopée embarque un sondeur multifaisceaux fourni par la société Cadden. Un équipement bien plus performant qui a coûté à lui seul 170.000 euros, sur les 400.000 du montant global de la vedette. « Le niveau de précision est incomparable avec d’un côté 256 faisceaux ouverts sur 160°, de l’autre un faisceau à 18° qui mesure un seul point. C’est schématiquement un tapis de points avec le multifaisceaux et seulement une ligne de points avec le monofaisceau. Cela va nous permettre d’affiner considérablement nos levés bathymétriques et notamment d’être en mesure de sonder les pieds d’ouvrages portuaires grâce à l’angle ouvert. La précision des mesures sera renforcée par la centrale inertielle présente à bord. C’est un instrument de haute technologie utilisé entre autres dans les avions et les sous-marins, qui corrige les mouvements du bateau dans ses trois dimensions (cap, roulis, tangage). Le bateau est ainsi virtuellement toujours à plat, calé au degré près », détaille Laurent Chognot, hydrographe. Mer et Marine, La Rochelle : le port baptise sa nouvelle vedette hydrographique | Mer et Marine
  • Une exploration poussée des mers Rouge, Méditerranée et Noire a été réalisée par un navire hydrographe de la Flotte russe, lors de laquelle l’équipage a parcouru 5.500 milles marins (10.186 km) en environ trois mois. Au cours de l’expédition, les hydrographes ont découvert quatre îles encore inconnues. , Quatre nouvelles îles découvertes en mer Rouge par une expédition russe - Sputnik France
  • Selon Le Télégramme, le navire de 36 mètres a passé quelques jours dans la zone. Il était basé à Roscoff, d’où il partait à la journée avec opérateurs hydrographes et archéologues. Mardi soir, le navire avait regagné Brest. Mer et Marine, Câble Celtic Interconnector : l’André Malraux inspecte les fonds bretons | Mer et Marine
  • Équipé de nombreux instruments scientifiques, le navire a embarqué des opérateurs hydrographes et archéologues. L’André Malraux a déjà fait escale à Roscoff en août 2017 lors d’une campagne de fouilles sur une épave romaine du IIIe siècle au Bloscon. Le navire a par ailleurs participé aux recherches de l’épave de la « Cordelière » à l’entrée du goulet de Brest qui se poursuivront en 2021. Le Telegramme, Celtic Interconnector : l’André Malraux en étude de terrain au départ du Bloscon - Roscoff - Le Télégramme
  • Des hydrographes descendent des seaux dans les canalisations afin de prélever des échantillons. Ces derniers sont ensuite analysés dans un laboratoire chargé de détecter toute trace de virus. leparisien.fr, Coronavirus : en Australie on traque la deuxième vague dans les égouts - Le Parisien
  • A présent, l'Astrolabe vient renforcer les moyens de sondage dont le port de Bordeaux dispose en venant rejoindre sa flotte de vedettes hydrographiques. Avec l'Arbalestrille, dont elle est une version « optimisée », elle est à la base de toute l'activité Dragages, puisqu'elle permet la reconnaissance des fonds, première étape d’une démarche visant à connaître avec exactitude la profondeur du chenal et celle disponible en bordure des quais. Particulièrement adaptable et évolutive, cette nouvelle vedette offre de meilleures conditions de sécurité et de confort pour l’hydrographe et son barreur. Capable d'affronter de fortes houles, comme celle de l'embouchure, elle répond parfaitement aux besoins du port, d'abord pour l'entretien des accès nautiques, des postes à quai et des ouvrages d'assèchement, mais aussi pour la surveillance et la connaissance globale de l'estuaire de la Gironde, autres missions régaliennes de l'établissement. Des missions menées dans le cadre d'une politique de développement durable, qui font l'objet d'une vigilance permanente, tout comme la qualité des sédiments, pour entretenir le chenal en accord avec l'évolution des trafics et des activités. Mer et Marine, Bordeaux : baptême de la vedette hydrographique Astrolabe | Mer et Marine
  • C’est une grande première. Mardi après-midi, le lycée polyvalent la Borde Basse a signé une convention de partenariat avec le bâtiment hydrographe Lapérouse, bâtiment scientifique de la Marine Nationale. Pour l’occasion, le commandant du navire, Clément Vieu est venu de Brest, avec une partie de son équipage. ladepeche.fr, À Castres, le lycée de la Borde Basse élargit sa coopération avec la Marine Nationale - ladepeche.fr
  • Julien Smeeckaert, ingénieur hydrographe Guyane la 1ère, Le domaine maritime de la Guyane s'agrandit de 460 km2 - Guyane la 1ère
  • En 1773, un nouvel arrêt du Conseil du Roi imposa «un contrôle de la production hydrographique par l’État» et rendit le Dépôt des cartes officiellement responsable devant la loi. En 1791, deux navires partaient de Brest à la recherche de La Pérouse et Fleuriot de Langle : cette expédition fut un échec mais permit à l’un de ses membres, Charles-François Beautemps-Baupré, de poser les bases d’une nouvelle cartographie rigoureuse et de fonder l’hydrographie moderne. Une ordonnance royale du 6 juin 1814 créa le corps des ingénieurs hydrographes de la Marine : Beautemps-Baupré fut leur principal formateur jusqu’à sa retraite en 1844. , Brest : le Shom, un tricentenaire toujours vert | Côté Brest
  • Voilà déjà deux hivers d’affilée qu’un hydrographe de 36 ans passe dans l'Arctique à bord d'une goélette, en raison de la mauvaise préparation de son expédition. Il est atteint du scorbut. Mais sa patience est à bout : il décide, quoi qu’il en coûte, de quitter le navire et de se rendre au pôle. L'hydrographe demande à deux marins de préparer des traîneaux à chiens, et ils partent dans ce vide blanc. Une semaine plus tard, il ne peut plus tenir debout et ordonne qu’on l’attache à un attelage afin de poursuivre sa randonnée. Après quelques jours, il meurt. 900 km restent encore à parcourir avant d’atteindre le pôle. L'expédition est terminée. , Comment les Russes se rendent-ils au pôle Nord? - Russia Beyond FR
  • Pour la bonne compréhension d'une carte marine, les géographes et hydrographes se sont accordés sur une même référence verticale appelée le zéro hydrographique ou le zéro des cartes. Bateaux.com, Cartes marines : les zéros des cartes
  • Quelques années plus tard, devenu jeune adulte, McCoy découvrit le ski et retourna dans l’est de la Sierra Nevada. Sur les pentes d’un volcan endormi, la Montagne du Mammouth (« Mammoth Mountain »), il bricola un téléski avec un moteur de voiture, sa propre Ford Model A. « Je ne pensais pas au business, on ne voulait que s’amuser » racontait-il. A cette époque – la fin des années 1930 – il y avait de la neige dans le secteur de début novembre à début juin. Embauché par le Comté de Los Angeles pour travailler comme hydrographe, il continuait à venir dans la Sierra le week-end et à faire tourner son téléski artisanal. Au départ pour rien, puis l’idée lui vint de déposer une petite boite au pied des pistes. « les skieurs donnaient ce qu’ils pouvaient ». Avec 15 dollars de recettes la première journée, la possibilité d’une affaire rentable était encore loin mais ce n’était que le début. Altitude News, Qui était Dave McCoy, figure de l’industrie du ski, mort à l’âge de 104 ans ?
  • "Je suis née avec l'affaire Servier !", s'amuse cette femme de 56 ans à l'allure décontractée mais assurée lors d'un entretien avec l'AFP à Brest, où elle réside depuis 1997 avec son mari hydrographe. L'Obs, Irène Frachon ou l'obstination d'une femme au destin tracé
  • Louis Jolliet a été explorateur, cartographe, hydrographe du roi et seigneur de l'île d'Anticosti. On le dit le découvreur du Mississippi. Dans le cas qui nous occupe, il a surtout été commerçant.             Le Journal de Québec, [PHOTOS] Voici 10 femmes d'affaires trop peu connues qui ont marqué Québec | JDQ
  • Installé à Rimouski depuis maintenant quatre mois, le père de famille, hydrographe pour le Centre interdisciplinaire de développement en cartographie des océans (CIDCO), s'était pourtant bien préparé à l'arrivée du froid. Radio-Canada.ca, Un premier Noël à Rimouski pour la famille Ndeh | Radio-Canada.ca
  • Après ces premiers mois d’activités méditerranéennes, FeliX a rallié en janvier 2017 la zone pour laquelle il a été initialement construit : l’Atlantique, la Manche et la mer du Nord, où iXblue a développé une solide activité de service pour les projets de parcs d’éoliennes en mer et d’hydroliennes. D’Oléron à Dunkerque en passant par Guérande, Le Croisic, le Fromveur, Saint-Brieuc, Paimpol-Bréhat, le Raz-Blanchard, Fécamp et Le Tréport, le groupe a travaillé sur la plupart des sites en développement, Felix assurant la continuité de précédents moyens en oeuvrant ces derniers mois sur la zone d'essais SEM-REV et celles de futurs parcs éoliens en Normandie et dans les Hauts de France. Y ont été conduites des études géophysiques et de suivi environnemental, ainsi que des campagnes UXO (UneXplosed Ordnance). Celles-ci, destinées à repérer d’éventuelles munitions historiques présentes au fond de la mer, visent à sécuriser les zones de construction des fondations d’éoliennes ou d’hydroliennes, ainsi que les chemins de câbles reliant les parcs à la côte. Une mission dont iXblue s’est fait une vraie spécialité. Le groupe a en effet développé des algorithmes et équipements de détection spécifiques, FeliX travaillant pour ces campagnes UXO avec plusieurs capteurs : sonar latéral, magnétomètre, gradiomètre, sondeur multifaisceaux et même sondeur de sédiments, qui apportent des données complémentaires et parfois cruciales. « Le travail en multi-capteurs est très important pour réaliser une analyse complète et être en mesure, par exemple, de caractériser une bombe de ce qui est géologique, sachant que certaines roches, comme le granit, ont une signature magnétique. Les performances des équipements iXblue en matière de positionnement sont également essentielles pour les équipes ou les robots qui sont chargés de neutraliser les engins découverts et identifiés. Car si la visibilité est réduite dans l’eau, il est très important de savoir exactement où ces engins se trouvent », explique David Vincentelli, hydrographe et ingénieur d’affaires au sein de la division Sea Operations d’iXblue. Mer et Marine, iXblue : Le navire hydrographique FeliX enchaine les missions pour les EMR | Mer et Marine
  • Au XIX siècle, l’hydrographe et météorologue Matthew Fontaine Maury, directeur de l’Observatoire naval de Washington, propose de régler la question raciale aux États-Unis en colonisant l’Amazonie pour y déplacer la population noire américaine. Sa stratégie consiste, dans un premier (...) Le Monde diplomatique, Main basse sur l’Amazonie, par Renaud Lambert (Le Monde diplomatique, octobre 2019)
  • Cette escale doit lui permettre d’embarquer une équipe d’opérateurs hydrographes et archéologues, et de se ravitailler en carburant, avant de rejoindre, lundi 15 juin, ... , Brest. L’André-Malraux travaille pour le projet de liaison électrique entre la France et - Redon.maville.com
  • C'est une grande première. Hier après-midi, le lycée polyvalent la Borde Basse a signé une convention de partenariat avec le bâtiment hydrographe Lapérouse, bâtiment scientifique de la Marine Nationale. Pour l'occasion, le commandant du navire, Clément Vieu est venu de Brest, avec une partie de son équipage. ladepeche.fr, Castres. Le lycée Borde Basse élargit sa coopération avec la Marine - ladepeche.fr
  • Pour la première fois au Québec, des archéologues, des hydrographes et des océanographes s’unissent pour reconstituer en 3D une section du fleuve, en face du parc national du Bic. Cette zone de récifs a-t-elle conservé des traces de la soixantaine d’accidents maritimes répertoriés dans les archives ? Notre journaliste a suivi l’équipe qui tente de percer ce mystère. L’actualité, À la recherche des épaves du Saint-Laurent | L’actualité
  • Mais Ulysse est un peu plus qu’une machine à effectuer des levées de données. Pour transformer un outil en une machine autonome, l’Ensta a réuni pour sa conception deux familles d’ingénieurs, les hydrographes, les spécialistes de la mesure, « un métier très cadré, dont la science est maîtrisée », explique Simon Rohou ; et les élèves ingénieurs en robotique, où la recherche bat son plein pour trouver, inventer de nouvelles applications. Ulysse a donc été doté d’une intelligence artificielle et rendu autonome dans la prise de ses levées. Le Monde.fr, A l’Ensta de Brest, un bateau-robot pour cartographier les profondeurs
  • Depuis 2015, les hydrographes opérant dans la zone autour de la terre François-Joseph et de la Nouvelle-Zemble ont découvert plus de 30 nouvelles îles, autrefois couvertes par la banquise. Leur apparition est ainsi due à la fonte des glaces arctiques. , La Russie compte désormais cinq îles de plus - Sputnik France
  • En réalité, précise Gazeta.ru, depuis 2015, les hydrographes de la Flotte du nord ont découvert plus de 30 nouvelles îles, caps et baies dans les eaux des archipels François-Joseph et de la Nouvelle-Zemble. Courrier international, La Russie compte cinq îles en plus (et des glaciers en moins)
  • La nouvelle campagne va permettre de compléter les travaux réalisés en 2014 par le Laplace, avec un navire plus grand et plus moderne, mieux adapté à un tel déploiement de l’autre côté de l’Atlantique que le vieux BH de la marine. On rappellera d’ailleurs que si le Pourquoi pas ? est armé par Génavir, filiale de l’Ifremer, ce navire a été financé à hauteur de 45% par la marine, ce qui lui ouvre un droit d’utilisation de 150 jours par an. Pour cette mission, l’équipage restera bien sûr celui de l’Ifremer, mais l’équipe scientifique sera composée de personnels du SHOM, soit 14 hydrographes. Pour réaliser les levés bathymétriques, mesurer les courants et étudier la colonne d’eau, ils utiliseront les moyens propres du navire au large et, pour les zones côtières, deux vedettes hydrographiques. Deux géologues seront également à bord au tout début du déploiement. Mer et Marine, Le Pourquoi pas ? va partir en mission à Saint-Pierre-et-Miquelon | Mer et Marine
  • « Depuis une vingtaine d’années, mon métier de marin hydrographe m’a permis de parcourir le monde et les océans. Traçant les routes maritimes d’escale en escale, j’ai arpenté de nombreux rivages le carnet à la main. Dessiner sur le motif est une respiration, et je compose entre symbolisme et abstraction à partir de mes travaux d’atelier », explique l’artiste. Le Telegramme, Le Télégramme - Gouesnou - Exposition. Le « Chant de la forme » de Matthieu Bastien
  • Son salon, son bureau ou sa péniche –?dans laquelle il vivait il y a encore peu de temps?– sont imprégnés par ce goût de la mer, du voyage et des bateaux. C’est comme ça, « c’est dans le sang » de cet ancien hydrographe et cartographe de la Royal Navy qui passe le peu de temps libre qu’il lui reste à lire des histoires de pirates et assembler des modèles réduits. Ces mêmes embarcations grandeur nature qui encombrent aujourd’hui son chantier naval et entre lesquelles il a pris l’habitude de se déplacer à vélo. Parmi ces navires en détresse, il y a aussi la collection personnelle de Simon Evans. « Vingt-deux bateaux de sauvetage » venus des quatre coins du monde, qu’il rêve un jour de transformer en véritable « musée naviguant ». C’est aussi pour cette raison que le Migennois d’adoption est devenu membre actif de la Société nationale des sauveteurs en mer. Pour défendre ce patrimoine et « ces 4.500 bénévoles » qui surveillent nos plages chaque été. Alors tout cela ne lui laisse que « peu de temps pour naviguer ». Le loup solitaire pense pourtant au tour du monde qu’il n’a jamais pu réaliser. À sa vie de célibataire. « Je ne suis pas marié. Je crois que ce n’est pas facile de vivre avec moi… » À l’Australie, aussi, où sa sœur est installée. Un jour, il aimerait léguer à son neveu le fameux Charlie Medland, qui l’a conduit jusqu’en France. Mais la route qu’empruntera le vieux rafiot reste encore à dessiner. www.lyonne.fr, Simon Evans, capitaine des navires abandonnés - Migennes (89400)
  • Charles-Nestor-Agricol de la Teyssonnière (1777-1845), ingénieur hydrographe, maire de Buellas, est à l’origine de la reconstruction du château détruit sous la Révolution et de la création du parc de 15 hectares avec ses 350 plantes de terre de bruyère, azalées et rhododendrons , Buellas | Un rendez-vous avec l’histoire au parc botanique
  • Lars Tobiasson-Svartman est hydrographe. Sa passion est de sonder les profondeurs des mers et, ce faisant, de contribuer à dessiner, ou préciser, les cartes maritimes. Club de Mediapart, Profondeurs, de Henning Mankell | Le Club de Mediapart
  • Affecté sur le bâtiment hydrographe Beautemps-Beaupré, puis sur l’aviso escorteur Victor-Schœlcher et sur l’escorteur rapide Le Lorrain, il a quitté la marine avec le grade de maître manœuvrier. , A Dieppe, Bernard Monnier et Corinne Coquatrix vont être faits chevalier de l'ordre du Mérite maritime | Les Informations Dieppoises
  • 1 : André Guyot, 56 ans, inspecteur principal des finances publiques. 2 : Isabelle Loth-Castillo, 53 ans, traductrice. 3 : Michel Quinio, 64 ans, retraité. 4 : Catherine Périchon, 37 ans, employée. 5 : Arnaud Lebreton, 47 ans, enseignant. 6 : Sylvie Baudet, 56 ans, sans profession. 7 : Jean-François Quelen, 54 ans, responsable relation client. 8 : Fazia Delcloy, 42 ans, peintre en bâtiment. 9 : Jordan Nourry, 25 ans, conseiller en économie sociale et familiale. 10 : Sophie Cormand, 60 ans, contrôleuse des finances publiques. 11 : Florent Nivet, 33 ans, commercial. 12 : Françoise Collot, 67 ans, professeur en retraite. 13 : Stephan Auffret, 55 ans, graphiste. 14 : Christine Rault-Maisonneuve, 64 ans, avocate à la retraite. 15 : Jérôme Kerhardy, 53 ans, gestionnaire d’établissement scolaire. 16 : Catherine Thierry, 70 ans, retraitée. 17 : Guillaume Bellec, 39 ans, sans profession. 18 : Marie-France Lales, 71 ans, retraitée du commerce. 19 : Vincent Colliot, 51 ans, hydrographe en recherche d’emploi. 20 : Camille Simeon, 21 ans, étudiante ingénieur textile. 21 : Jean-Paul Huby, 64 ans, directeur d’établissement public. 22 : Martine Kazmierczak, 68 ans, retraitée du commerce. 23 : Georges Brodziak, 66 ans, retraité de la Gendarmerie. 24 : Jocelyne Teigny, 67 ans, retraitée secrétaire PME dans le BTP. 25 : Serge Belloeil, 63 ans, chargé d’affaires. 26 : Marine Le Roux, 33 ans, infirmière. 27 : Michel Le Faucheur, 52 ans, décorateur-restaurateur d’art. 28 : Christelle Serandour, 44 ans, agent de production. 29 : Hubert Desbois, 67 ans, retraité France Telecom. 30 : Claudine Le Gall-Rouxel, 58 ans, aide à la personne. 31 : Luc Bazin, 59 ans, contrôleur des finances publiques. 32 : Céline Lemée, 42 ans, conseillère en assurance maladie. 33 : Michel Jouetre, 65 ans, retraité de la banque. 34 : Céline Orhan, 23 ans, étudiante ingénieure. 35 : Michel Chapon, 74 ans, retraité. , Municipales à Plérin. André Guyot dévoile les 35 noms de sa liste - Saint-Brieuc.maville.com
  • L’ingénieur hydrographe formée à l’Ensta (École nationale supérieure de techniques avancées) de Brest est jeune, mais expérimentée : “émilie a déjà une grande expérience du matériel d’hydrographie, confirme son directeur. Elle a, en outre, travaillé pour une société de dragage hollandaise qui intervenait dans le monde entier. Elle arrivait en avion sur le lieu du chantier, louait et équipait elle-même le bateau, en toute autonomie.” midilibre.fr, Sète : la nouvelle vedette Archi'Med pour draguer les fonds en 3D - midilibre.fr
  • Le navire de recherches du Drasm, le Département de recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines, basé à Marseille, restera jusqu’à lundi à Brest, le temps d’effectuer un autre ravitaillement dans la base navale et d’embarquer des opérateurs hydrographes et archéologues pour sa prochaine mission. Celle-ci se déroulera à partir de mardi depuis le port de Roscoff, avec des opérations à la journée en raison du coronavirus qui contraint à réduire les équipages. Elle se déroulera au large de Plouescat, dans la zone d’atterrage du câble électrique qui va relier la Bretagne à l’Irlande dans le cadre du projet Celtic Interconnector. Le Telegramme, Celtic Interconnector : l’André Malraux étudie le terrain - Brest - Le Télégramme
  • Cet enfant du Dauphiné a 20 ans quand il entre à l’École polytechnique pour en sortir dans le peloton de tête et choisir le corps des ingénieurs hydrographes de la Marine où il est intégré en 1833, affecté au relevé régulier des côtes occidentales de la France. , Culture - Loisirs | Clément Vincendon-Dumoulin, un ingénieur isérois en terre lointaine
  • La sargasse, Sargassum en latin, est un type d'algues brunes. Selon l'hydrographe et météorologiste du XIXe siècle Matthew Fontaine Maury, auteur de « la Géographie physique de la mer », le nom de sargasse vient du mot espagnol sargazo, qui signifie varech. Il décrit la sargasse comme un « varech-nageur » qui forme principalement le « banc immense » de la mer des Sargasses, dans l'Atlantique Nord. Ces algues seraient drainées par les courants circulaires de l'océan. leparisien.fr, Mystère des sargasses : pourquoi les plages antillaises se couvrent-elles d’algues ? - Le Parisien
  • Marin, hydrographe et fin dessinateur, Fréminville a croqué les curiosités naturelles, historiques et archéologiques des nombreux pays qu’il a visités. Sa manière de dessiner les personnages apparaît d’ailleurs particulièrement nouvelle, presque proche des auteurs de la BD moderne. En 1831, alors retraité, le chevalier de Fréminville se passionne pour le passé de la Bretagne. Il participe ainsi à un mouvement intellectuel qui, quelques décennies après la Révolution française, remet en valeur le passé antique et médiéval de la péninsule. Un phénomène qui remonte à la fin du XVIIIe siècle, avec la naissance du courant bretoniste, puis la création de l’Académie celtique, en 1804, sous le patronage de Napoléon. On y retrouve Cambry, auteur d’un « Voyage dans le Finistère », présenté comme l’un des premiers ouvrages d’ethnologie bretonne et avec lequel Fréminville entretient des liens. Pendant plusieurs années, Fréminville parcourt la Bretagne pour recenser les « Antiquités » et laisse un témoignage fort intéressant sur l’état dans lequel elles se trouvaient dans la première moitié du XIXe siècle. Le Telegramme, Fréminville : un marin, archéologue et travesti - Histoire - Le Télégramme
  • "On en est où là Joshua ?", interroge Marine Sadania, l’une des quatre archéologues du DRASSM présents à bord du navire scientifique "André Malraux" à l’adresse du jeune hydrographe. "Là, le fond est assez plat, mais on a eu des dunes tout à l’heure et un écho intéressant", lui répond Joshua Bac. , A la Une | Brest : les fonds marins passés au peigne fin à la recherche d’une épave mythique
  • Au sein du Service Hydrographique et Océanographique de la  Marine (SHOM), comme hydrographe dans les différentes Missions Hydrographiques et Océanographiques en France et Outre-Mer puis comme officier opérations jusqu’à commandant en second de navires, il a participé à de nombreuses campagnes de levés hydrographiques et d’océanographie. Mer et Marine, Stéphane Doll prend la barre du Cedre | Mer et Marine
  • Avant tout départ, les professionnels installent une station fixe sur la berge pour utiliser la technologie du DGPS, un GPS différentié. Il permet d'utiliser une constellation de satellites en temps réel et d'affiner le plus possible les mesures. « L'opérateur est ensuite chargé du traitement des données réceptionnées, souligne Pascal Jégou, hydrographe. Il les transmet au bureau cartographique qui va établir des cartes renouvelées ». Ces dernières sont utiles pour la gestion hydraulique. Elles sont disponibles à toute personne qui en fait la demande. leparisien.fr, Dans la vedette qui cartographie les fonds de la Seine, de la Marne et de l’Oise - Le Parisien
  • Opéré par l’Ifremer mais aussi utilisé 150 jours par an par la Marine nationale, qui a cofinancé sa construction, le Pourquoi pas ? débute cette première phase de la campagne de recherche avec son sondeur multifaisceaux haute résolution (24 kHz), optimisé pour l’étude des grands fonds. Ce SMF réalise des fauchées larges de 8 kilomètres, avec une résolution de 40 mètres. « L’objectif est de chercher les aspérités naturelles ou artificielles, sachant que le sondeur réagit différemment selon la nature du fond », explique Vincent Lamarre, hydrographe du Shom, dont une équipe participe à cette opération. L’emploi du sondeur multifaisceaux du navire a surtout pour but de cartographier le relief sous-marin dans la zone de recherche afin de préparer l’intervention de l’un des deux robots sous-marins Astérix de l’Ifremer. Mer et Marine, La recherche de l’épave du sous-marin Minerve a débuté | Mer et Marine
  • « C’est un jardin nature », sourit Hélène Deniaud, hydrographe des mers d’outre- Manche, ancrée depuis six ans, avec Daniel, son mari britannique, à la terre bretonne. « Nous voulions nous poser et créer notre propre entreprise. J’ai suivi une formation à l’écologie à Bristol et travaillé chez un agriculteur qui produit du mesclun en mélange avec des fleurs. Mon mari travaillait dans le développement durable ». Il n’en fallait pas plus pour que le couple s’installe à Ploërmel et lance son activité florale. Journal Paysan Breton, Une explosion de saveurs florales | Journal Paysan Breton
  • L’hydrographie, domaine des sciences appliquées, mesure et décrit les caractéristiques physiques des océans, des mers, des fleuves, des lacs et des rivières. L’exposition vous permettra de découvrir le travail effectué par les hydrographes du Service hydrographique du Canada de Pêches et Océans Canada dont le bureau régional du Québec est situé à l’Institut-Maurice-Lamontagne à Mont-Joli. Grâce à des technologies de pointe, l’hydrographe recueille de l’information précise et détaillée sur les fonds marins. Ces données sont transformées en une gamme de produits et services, comme les cartes marines et les tables des marées et courants, assurant ainsi la sécurité du transport maritime sur le fleuve Saint-Laurent. , Regard sur l’hydrographie, une science à découvrir
  • « Un système de navigation moderne, appelé ECDIS, un système d’affichage de cartes électroniques et d’informations, apporte une grande amélioration à la sécurité de la navigation », a expliqué Max van Norden, hydrographe de l’université du sud du Mississippi, en 2012, dans un entretien avec NPR. Fredzone, Les Flat Earthers vont partir en croisière
  • Armé par un équipage de 20 marins, le Sirius peut accueillir 10 personnes supplémentaires (pilotes, hydrographes, étudiants) dans des conditions confortables pour une période de 10 jours. Mer et Marine, Sirius: Un navire de servitude multifonctions pour la Belgique | Mer et Marine
  • "Nous avions des thermo-hydrographes qui dataient de 2002. Mais les capteurs étaient gros et ce n'était pas joli dans les salles. De plus, à la suite d'une évolution de logiciel, le système ne fonctionnait plus très bien. J'étais donc contrainte d'aller de salle en salle avec un appareil pour faire des mesures", justifie Valérie Luquet, restauratrice au sein du musée des Beaux-Arts. www.larep.fr, Des œuvres mieux conservées grâce à des capteurs d'humidité et de températures plus efficaces - Orléans (45000)
  • Entre mars et novembre de l’année 1816,  l’ingénieur hydrographe  Charles-François Beautemps-Beaupré entame à Brest la reconnaissance systématique des côtes de France. Il est le fondateur de l’hydrographie moderne. 7seizh.info, Brest 2016 : Le SHOM partenaire historique des fêtes maritimes - 7seizh.info

Traductions du mot « hydrographe »

Langue Traduction
Anglais hydrograph
Espagnol hidrograma
Italien hydrograph
Allemand hydrograph
Chinois 水位图
Arabe هيدروغراف
Portugais hidrograma
Russe гидрограф
Japonais ハイドログラフ
Basque hydrograph
Corse idrografo
Source : Google Translate API
Partager