La langue française

Hooligan

Sommaire

  • Définitions du mot hooligan
  • Étymologie de « hooligan »
  • Phonétique de « hooligan »
  • Citations contenant le mot « hooligan »
  • Images d'illustration du mot « hooligan »
  • Traductions du mot « hooligan »
  • Synonymes de « hooligan »

Définitions du mot hooligan

Wiktionnaire

Nom commun

hooligan (h aspiré)\u.li.ɡɑ̃\ masculin

  1. (Anglicisme) (Début du XXe siècle) Voyou d’Angleterre
    • Plusieurs lecteurs de l’Aurore me demandent ce que signifie le mot Hooligan appliqué il y a quelques jours par notre ami F. de Pressensé aux bandes nationalo-antisémites. Les « hooligans », dit le Daily Graphic, sont « ces jeunes voyous que rien n’arrête et qui sont encore dans plusieurs districts la terreur des citoyens paisibles ». Voilà nos lecteurs renseignés. — (Georges Clemenceau, L’Aurore, 1900)
    • À Liverpool, des troubles sérieux on éclaté auxquels ont pris part ensemble les grévistes et les « hooligans » les apaches britanniques. — (Le Gaulois, 1911)
    • Tout d’abord, les Hooligans se bornaient à se battre entre eux : les « Sauvages » marchaient contre les « Pirates », armés de bâtons, de barres de fer, de frondes, de ceintures en cuir garnies de lourdes boucles […] Ce nom viendrait, dit-on, d'un certain Pat Hooligan, d’origine irlandaise sans doute, qui aurait vécu du côté de Bermondsey— (Désiré Pasquet, Londres et les ouvriers de Londres , 1914)
    • « Vous ne connaissez pas cette femme. Une hooligan au coin de Whitechapel-road m’inquiéterait moins que Mme Mouravieff derrière un guéridon Empire. » — (Maurice Dekobra, La Madone des sleepings, 1925, réédition Le Livre de Poche, page 73)
  2. (URSS) Perturbateur de l’ordre public (violent ou non), asocial.
    • D'autres phénomènes d’aberration psychologique collective, dont la source sociale subit l'altération de déviations idéologiques et de diverses formes d'amoralisme néo-léninistes, sont parallèles à cette psychose de guerre civile des cadres du Parti et forcent l'attention des sphères dirigeantes : la presse soviétique a reçu l’ordre de faire campagne contre l’antisémitisme et le khouliganstvo (mot difficilement traduisible, venant de l'anglais hooligan (apache), signifiant à peu près apachisme, voyoucratie, exploits ou exactions de vauriens). — (La Révolution prolétarienne : revue mensuelle syndicaliste communiste, 1926.)
    • Une fois terminée et à condition d'être débarrassée des « hooligans » qui envahissent les baignades des environs, la «Ville Verte» est censée offrir aux travailleurs moscovites des équipements culturels et sportifs, qu'ils pourraient utiliser par roulement un jour par semaine ou un jour sur cinq ou encore pour des congés plus durable— (Jean-Louis Cohen, Le Corbusier et la mystique de l'URSS: théories et projets pour Moscou, 1928-1936, 1987.)
    • Mais depuis peu la sociologie réhabilitée soumet ces jeunes à des enquêtes et en donne une image plus nuancée, des voix s’élèvent pour réclamer plus de tolérance : tout informel n'est pas forcément un « hooligan » — (Vocabulaire de la perestroïka / Centre de recherche sur l’évolution de l'URSS de l’Université de Caen, 1990)
  3. (Football) (Anglicisme) Supporteurs ultra-violents de certains clubs de foot.
    • Les stades sont préparés pour faire face à des « hooligans » organisés en de petits groupes qui, avant, pendant et après le match, mettent en danger la sécurité des autres spectateurs— (Espaces et sociétés : revue critique internationale de l’aménagement, de l’architecture et de l’urbanisation, 1988)
    • Le commissaire Niémans est dans le collimateur. Il a tabassé la nuit dernière un hooligan anglais, à la sortie d’un match au parc des Princes. — (Jean-Christophe Grangé, Les Rivières pourpres, 2012)
    • Un hooligan russe a filmé les combats contre des supporters anglais, samedi dernier, en marge du match de football Angleterre - Russie de l'Euro 2016. — (nouvelobs.com: Marseille : des hooligans russes avaient filmé les affrontements, 2016)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « hooligan »

(1900) De l’anglais hooligan. Étymologie controversée :
  1. Clarence Rook (Hooligan Nights, 1899) en fait remonter l’origine à un certain Patrick Hooligan, petit criminel du Borough de Londres, condamné à la prison à vie pour le meurtre d’un policier ;
  2. Earnest Weekley (Romance of Words, 1912) à la famille irlandaise des Houlihan du Southwark de Londres, hypothèse que le wiktionnaire anglophone mentionne comme presque certaine ;
  3. D’autres hypothèses sont également évoquées, dont une altération de Hooley gang (« La bande à Hooley »).
Utilisé en France dès 1900 au sens premier de voyou, apache, ce mot se serait répandu en France vers 1925 sous la forme de houligan, par l’intermédiaire du russe хулиган, huligan désignant en Union Soviétique les asociaux, opposants au régime et autres perturbateurs de l’ordre public. La seconde moitié du XXe siècle voit son emploi fixé dans le sens de « supporter de football ultra-violent ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

(1898)[1] Du nom de famille gaélique irlandais Houlihan[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « hooligan »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hooligan uligɑ̃

Citations contenant le mot « hooligan »

  • Le sport, c'est aussi le hooliganisme, des énergies considérables canalisées dans la bêtise. De Jean Dion / Le Devoir - 1er Mars 1997
  • En tant que membre de la résistance vous allez pouvoir recruter d’autres personnes afin de les y introduire, jusqu’à avoir un maximum de 40 recrues. Là où cela devient intéressant, c’est que chaque citoyen a des caractéristiques physiques différentes, un matériel différent découlant directement de sa situation, et il vous faudra analyser cela au préalable, et choisir ensuite, dans le lot de vos recrues, la personnalité la plus adéquate à telle ou telle situation : vieille dame innocente, expert en arts martiaux, hacker, hooligan, etc. New Game Plus, Watch Dogs: Legion fait le point sur son concept "Play as anyone"
  • Pendant deux ans, les journalistes Barthélémy Gaillard et Louis Dabir ont pu infiltrer le Brussels Casual Service, le célèbre groupe des hooligans d’Anderlecht. Entre trafic de cocaïne, bitures homériques et bagarres dans les bois, ils racontent ici leur immersion dans cette contre-société cimentée par la violence et le rejet de l’ordre établi. SOFOOT.com, « Le football les a réunis, mais c’est la bagarre qui a forgé les ... / SOFOOT.com
  • “Mes amis ont vu qu’il y avait eu une petite altercation en haut des escaliers, entre les hooligans d’extrême droite et certains manifestants du mouvement Black Lives Matter” raconte Patrick à la BBC. midilibre.fr, Un homme du mouvement "Black Lives Matter" secourt un militant d'extrême droite à Londres - midilibre.fr
  • De la même manière, l’espion semble être en capacité d’user de nombreux gadgets (montre et voiture équipée d’armes), et d’un pistolet silencieux. Enfin, le hooligan sera moins sensible aux dégâts lorsqu’il se trouve en état d’ébriété et pourra appeler ses potes de beuverie en renfort lors d’une rixe par exemple. Xboxygen, Watch Dogs Legion : jouer un hooligan saoul permet de subir moins de dégâts | Xbox One - Xboxygen
  • Ils aiment le foot et le Troisième Reich, multiplient les agressions et organisent des bastons pour s’amuser. Enquête sur ces hooligans d’extrême droite parfois tolérés dans les tribunes. StreetPress, Ces hooligans néonazis qui squattent les tribunes des stades de foot | StreetPress
  • 1er novembre 1981, stade Constant Vanden Stock d’Anderlecht, commune de la région de Bruxelles-Capitale. Les locaux affrontent les rivaux du FC Bruges en 16es de finale de la Coupe de Belgique. Alors que sur le terrain les débats tournent vite à la leçon, victoire 5-0 des “Mauves”, surnom donné aux joueurs du Royal Sporting Club Anderlecht (RSCA), les regards se tournent vers les tribunes. Des centaines de supporters prennent d’assaut le virage où siègent les fans adverses. Dépassés, débordés, les hooligans brugeois subissent un lourd revers. C’est l’acte de naissance du “O’Side” - du nom du bloc O occupé par leurs adversaires ce soir-là - premier groupe de hooligans de la commune du sud-ouest de la capitale belge. Francetvsport, “Gang of Brussels” : immersion dans le petit monde des hooligans d'Anderlecht
  • Pour beaucoup, le stade devient une deuxième maison et la défense des couleurs d’Anderlecht une raison de vivre. Mais très vite, ces jeunes surmotivés refusent de se cantonner au statut de simples supporters. « L’ambiance était pénible avec des chansons à la con du style On descend de la montagne en mauve et blanc. Nous, on ne voulait pas ça, on avait déjà la fibre anglaise », se souvient Bernie. Tous sont donc déjà fortement imprégnés par les contre-cultures britanniques. Les skinheads et leur style revendiquant leurs origines prolétaires sont pour eux des sources d’inspiration. Eux aussi arborent Dr Martens, bombers verts, jeans retroussés et polos Fred Perry ou chemises Ben Sherman. Eux aussi rêvent à des lendemains meilleurs en dansant et chantant sur les tubes de ska et de blue beat venus de l’autre côté de la Manche. Mais plus que le style vestimentaire et la musique, il y a le football. S’ils sont nombreux à s’enthousiasmer pour le jeu pratiqué par les équipes anglaises à la télé, ils sont surtout subjugués par la force collective et la violence dégagées par leurs supporters, unis comme un seul homme derrière leur club. « Les Anglais avaient l’ADN de leur club en eux, en plus d’aimer le foot. Leur vie, c’était leur club et leurs joueurs. C’est pour cette raison qu’ils sont devenus des références pour nous », explique Migge, membre fondateur du O’Side, à l’époque fan du club londonien de West Ham et de son célèbre groupe hooligan, l’Inter City Firm. Lors des matches européens d’Anderlecht, ils découvrent ces hooligans qui détruisent tout sur leur passage. Ils sont impressionnés par l’important dispositif déployé pour les accompagner au stade. Atlantico.fr, Comment Anderlecht a attrapé la fièvre et adopté les codes du hooliganisme dès le début des années 1980 | Atlantico.fr

Images d'illustration du mot « hooligan »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « hooligan »

Langue Traduction
Anglais hooligan
Espagnol gamberro
Italien teppista
Allemand rowdy
Chinois 流氓
Arabe همجي
Portugais vândalo
Russe хулиган
Japonais フーリガン
Basque hooligan
Corse hooligan
Source : Google Translate API

Synonymes de « hooligan »

Source : synonymes de hooligan sur lebonsynonyme.fr
Partager