La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « homomorphisme »

Homomorphisme

Définitions de « homomorphisme »

Trésor de la Langue Française informatisé

morphisme, homomorphisme , subst. masc.,math. Application d'un ensemble dans un autre qui conserve la «forme», c'est-à-dire application compatible avec les structures (d'apr. Encyclop. Sc. Techn. t.6 1971, t.676).
Rem. À noter aussi l'empr. au gr.: morphose, subst. fém., biol. Variation non adaptative et instable dans la morphogenèse d'un individu, associée à des modifications du milieu. Synon. accommodat, somation (d'apr. Lend.-Delav. Biol. 1979).

Homomorphisme 1. Math. Synon. de morphisme (s.v. morph(o)-).V. Encyclop. Sc. Techn. t.6 1971, p.676.2. Minér. Fait pour des minéraux de présenter des structures cristallines identiques. Ces composés [calcite CACO3, magnésite MgCO3, sidérite FeCO3...] (...) présentent de grandes analogies dans leurs formes cristallines (homomorphisme) (Encyclop. Sc. Techn.t.81972, p.51).

Wiktionnaire

Nom commun - français

homomorphisme \ɔ.mɔ.mɔʁ.fism\ masculin

  1. (Mathématiques) Morphisme.
    • Il reste alors à montrer comment les théorèmes d’homomorphisme de la section vont donner des théorèmes de théorie des groupoïdes. — (Séminaire Dubreil-Post: Algèbre et théorie des nombres, volume 17, partie 1, 1963)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « homomorphisme »

Mot dérivé de homomorphe, avec le suffixe -isme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « homomorphisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
homomorphisme ɔmɔmɔrfism

Citations contenant le mot « homomorphisme »

  • Dans notre exemple, les morphismes étudiés sont les homomorphismes de groupes. Un homomorphisme de groupe entre deux groupes préserve la structure de groupe d'une manière très précise ; c'est un processus qui à un groupe en associe un autre, tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) en préservant toutes les informations sur la structure du premier groupe au sein du second groupe. L'étude des homomorphismes de groupe fournit alors un outil (Un outil est un objet finalisé utilisé par un être vivant dans le but d'augmenter son efficacité naturelle dans l'action. Cette augmentation se traduit par la simplification des actions...) pour étudier les propriétés générales des groupes et les conséquences des axiomes relatifs aux groupes. Techno-Science.net, 🔎 Théorie des catégories - Définition et Explications
  • partiellement homomorphisme    Un peu homomorphisme    entièrement homomorphisme , Marché Le chiffrement homomorphique – Tendances de l’industrie 2020, taille, aperçu de la croissance, part, technologies émergentes, part, prévisions concurrentielles, régionales et mondiales de l’industrie jusqu’en 2025 – JustFamous
  • cependant il ya un lien ou une asssociation possible entre la métaphysique et la physique par l’interédiaire de la science mathématique laquelle est à la frontière ou l’intersection entre les deux mondes ,le monde transcendantal et le monde immanent ,et m^me fait le pont entre ces deux mondes selon la théorie de la connaissance qui stipule que le monde immanent avec sa logique immanente est le résultat de la projection homomorphique voire isomorphique de la raison transcendante dans l’espace du monde immannent ;par cet homomorphisme ou isomorphisme la structure de la raison transcendantale est transportée dans l’espace immanent concret et se traduit en structure de la raison immanente susceptible d’être comprise et percue par l’esprit humain AgoraVox, Seconde révolution quantique : Les particules et les champs n'existent pas ! La « déchirure ontologique » dans la matière et la revanche de Platon - AgoraVox le média citoyen
  • Contrairement à ce que l’on pense généralement la mathématique est aussi une science expérimentale car ses axiomes sont fondés sur les principes de la logique élémentaire lesquels sont fondés sur l’observation expérimentale ,ainsi le principe d’identité formelle et aussi les principes de non-contradiction et du tiers exclus formels qui sont les premiers principes axiomatiques absolus de la mathématique lsont fondés expérimentalement sur les principes de l’identité expérimentale et des principe de non contradiction et du tiers exclu existentiel.On a toujours observé que si une chose existe concrètement alors on ne peut pas dire que cette chose n’existe pas concrètement (principe de non-contradiction existentiel) ,de même on a toujours observé expérimentalement soit une chose existe concrètement soit cette chose n’existe pas exclusivement et on ne peut observer un autre état différent de ces deux états en terme d ’existence en soi (principe du tiers exclus existenciel).De même le principe de l’infini en mathématique peut être induite de l’observation expérimentale en ce que étant donné un nombre on peut toujours trouver un nombre plus grand par exemple en lui ajoutant une unité .Il faut cependant reconnaitre que dans ’axiome de la dialectique mathématique il faut y joindre un principe métamathématique à savoir le principe de l’absolu qui fait passer de l’infini potentiel ou relatif en infini en acte ou absolu ,mais d’ailleurs ce principe d’absolutisation doit exister aussi en théorie physique car les lois universelles sont déduites des observations de la répétition finie des phénomènes de cause à effet ,or pour passer d’un nombre fini de cas observés au cas universel contenant un nombre infini de répétition de ces cas ,il faut bien en effet appliquer le principe d’absolutisation,or on considère bien que les sciences physiques sont des sciences expérimentales ,par conséquent même n ajoutant le principe d’absolutisation dans la théorie mathématique on peut tout comme la science physique dire qu’elle est aussi une science expérimentale ,et d’ailleurs l’existence d’un homomorphisme voire d’un isomorphisme des structures mathématiques avec les structures physiques confirme bien qu’il n’est pas déraisonnable de dire que la scienc emathématique est aussi une science expérimentale ,et ce que confirme Galilée quand il proclame que la Nature est écrite en langage mathématique . Mais aussi il est évident que la nature révélée par la mathématique est hors de portée de l’observation de sens humains car l’univers qu’elle révèle est de dimension infinie ,mais la science physique relevant de la mathématique n’a pas la prétention de tout connaitre en absolu mais seulment en mode relatif et d e manière approchée avec une certaine incertitude ontologique ,et cette incertitude doit diminuer de plus en plus avec l’augmentation de la connaissance scientifique et la puissance technologique,ce qui tend à l’infini à l’approche expérimentale de la nature physique mathématique . AgoraVox, Le marxisme au XXIème siècle - AgoraVox le média citoyen

Traductions du mot « homomorphisme »

Langue Traduction
Anglais homomorphism
Espagnol homomorfismo
Italien homomorphism
Allemand homomorphismus
Chinois 同态
Arabe تشابه الشكل
Portugais homomorfismo
Russe гомоморфизм
Japonais 準同型
Basque homomorfismo
Corse omomorfisimu
Source : Google Translate API

Synonymes de « homomorphisme »

Source : synonymes de homomorphisme sur lebonsynonyme.fr

Homomorphisme

Retour au sommaire ➦

Partager