La langue française

Hoche

Définitions du mot « hoche »

Trésor de la Langue Française informatisé

HOCHE, subst. fém.

Vieilli. Petite entaille. Synon. coche.Lorsque les nouvelles palmes se développent, les inférieures (...) tombent, et laissent sur le tronc des espèces de hoches raboteuses et annulaires, qui servent à la fois de marques chronologiques, et de degrés pour monter à son sommet (Bern. de St-P., Harm. nat., 1814, p. 65).
Spécialement
,,Marque qu'on fait sur une taille pour tenir le compte du pain, du vin, de la viande, etc., qu'on prend à crédit. Faire une hoche`` (Ac. 1798-1935).
Brèche sur une lame de couteau. Vieux couteau trop aiguisé, qui a des hoches et qui s'ébrèche facilement (Flaub., Corresp., 1872, p. 24).
BÂT., au plur. ,,Entailles faites sur de petits morceaux de bois scellés dans les murs en construction pour tendre les lignes ou cordeaux, et qui servent de repères ou de régulateurs`` (Jossier 1881).
REM.
Hocher, verbe trans.Marquer d'une hoche, faire une entaille; faire de petites entailles sur la lisière d'un tissu que l'on veut coudre. Hocher une lisière (Littré). Hocher une taille de boulanger (Ac. 1935).
Prononc. et Orth. : [ɔ ʃ] init. asp. Passy 1914 [hɔ ʃ]. Étymol. et Hist. a) Ca 1170 osche « entaille, brèche dans un objet (ici une épée) » (Beroul, Tristan, éd. E. Muret, 2081); b) ca 1260 oche « marque pour tenir un compte » (E. Boileau, Livre des Métiers, 7 ds T.-L.); c) xives. techn. horlog. « encoche » (Traicté horol. , p. 10b, ibid.). Terme relevé dans l'ensemble du domaine gallo-rom. (a. prov. osca « entaille » ca 1228, Chanson croisade, éd. E. Martin-Chabot, 177, 26, mot restitué par l'éd., v. aussi éd. P. Meyer, 5458, gloss.; a. gasc. osca « dépression, brèche dans un terrain » 1384); le nord de l'Espagne (Navarre, Aragon [anno 858 lat. médiév. osca, S. J. de La Peña], Galice; Catalogne; ensemble des provinces basques [type ozka « entaille »]), nord de l'Italie (Piémont, Ligurie), v. Hubschmid fasc. 2, pp. 146-148. Cette aire géograph. suggère à W. von Wartburg (FEW t. 7, p. 432b) l'hyp. d'une orig. gaul. (un gaul. *osca qu'il déduit du cymrique osg « coche, entaille », bret. ask « id. », aska « faire une encoche »; pour les rapprochements avec le celt., v. J. Loth ds R. celt. t. 41, p. 398), le basque étant dans ce cas empr. à une lang. rom.; v. par contre l'opinion de Cor. t. 4, p. 1025. Pour Hubschmid au contraire (p. 149), l'ensemble de cette famille basco-prérom. se rattache à une racine pré-rom. *oska, les mots gallo-rom. pouvant remonter à un substrat pré-i.-e. apparenté au basque. Hubschmid, loc. cit. rattache d'autre part à cette famille, celle de l'a. fr. ouche « terre labourable, pièce de terre, enclos » (xiiies. ds Gdf. et T.-L.) − la notion de morceau, pièce (de terre) pouvant être déduite de celle de « entaille, incision [détachant des morceaux] − que FEW t. 7, pp. 431-432 fait dériver du lat. médiév. olca « terre, pièce de terre » (accessoirement osca p. infl. de osca > a. fr. osche « entaille »), d'orig. gaul. H- initial, relativement tardif (1530, Palsgr.), est prob. dû à l'infl. de hocher*. Bbg. Thurneysen 1884, p. 103.

Wiktionnaire

Nom commun 1

hoche (h aspiré)\ɔʃ\ féminin

  1. Coche, entaillure, spécialement en parlant de la marque qu’on fait sur une taille pour tenir le compte du pain, du vin, de la viande, etc., qu’on prend à crédit.
    • Faire une hoche.

Nom commun 2

hoche (h aspiré)\ɔʃ\ féminin

  1. Morceau de bois avec une encoche que l'on inclus lors de la fabrication d'un mur, on accroche dans l'encoche des cordes permettant de construire le mur d'épaisseur constante.

Forme de verbe

hoche (h aspiré)\ɔʃ\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de hocher.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de hocher.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de hocher.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de hocher.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de hocher.

Nom commun

hoche \Prononciation ?\ féminin

  1. Variante de osche.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HOCHE. (H est aspirée.) n. f.
Coche, entaillure. Il se dit spécialement de la Marque qu'on fait sur une taille pour tenir le compte du pain, du vin, de la viande, etc., qu'on prend à crédit. Faire une hoche.

Littré (1872-1877)

HOCHE (ho-ch') s. f.
  • 1Coche faite sur une taille pour tenir le compte du pain, du vin, de la viande, etc. qu'on prend à crédit.
  • 2 En termes de couture, petite entaille.
  • 3Brèche. Ce couteau a des hoches.
  • 4Petits montants de bois qu'on scelle dans les murs, pour tordre des lignes ou cordeaux, et qui servent à en constater l'épaisseur.

HISTORIQUE

XIIIe s. Quant ces gens ont à faire l'un avec l'autre, il prennent un pou de fust, et le fendent ; et en chascune moitié si font deux oches ou trois, et, quant il se paient, il prennent la moitié du fust…, Marc Pol, p. 401.

XVIe s. Ladite verge aura en son extremité une cavité et une petite hoche comme un fourchon, qui embrassera et coulera jusques à l'extremité de la premiere, Paré, XV, 45.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « hoche »

(Nom commun 1) De l’ancien français osche.
(Nom commun 2) Peut être de l'anglais hook (« crochet »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Origine fort incertaine. Diez le tire de l'allemand dialectique Höck, pli du jarret ; angl. hock. Scheler demande si hoche n'est pas une forme wallone de coche, ou ne tient pas au bas-latin hocus, flam. hock, angl. hook, crochet, ou enfin ne se rattache pas au latin occare, herser (avec une h prosthétique).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « hoche »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hoche ɔʃ

Traductions du mot « hoche »

Langue Traduction
Anglais nod
Espagnol cabecear
Italien cenno
Allemand nicken
Chinois 点头
Arabe إيماءة
Portugais aceno com a cabeça
Russe кивать головой
Japonais うなずく
Basque nod
Corse ndivà
Source : Google Translate API

Synonymes de « hoche »

Source : synonymes de hoche sur lebonsynonyme.fr

Hoche

Retour au sommaire ➦

Partager